Corse Net Infos - Pure player corse

Chjama naziunale : "Inquiétude et détermination"


Rédigé par le Dimanche 5 Octobre 2014 à 19:24 | Modifié le Dimanche 5 Octobre 2014 - 21:03


A Chjama naziunale créé il y a 11 ans œuvre inlassablement et avec détermination avec ses élus à l’émancipation nationale du peuple corse, au sein de Femu a Corsica. Samedi, 4 octobre, elle a réuni in Corti sa Coordination. Edimondu Simeoni, Ghjuvanni Biancucci, pour A Chjama, ont dressé le bilan de ses travaux.


Chjama naziunale : "Inquiétude et détermination"

L’examen de la situation a permis de mettre en exergue des difficultés de tous ordres, tant au plan économique que social ou politique. Outre un chômage et une précarité en progression, la société corse est confrontée aux problèmes de logement, de vie chère, à des difficultés économiques chroniques. La crise des transports maritimes marquée par les déboires de la SNCM et la grève des marins CGT du mois de Juillet 2014 ont impacté la situation, induisant une saison touristique médiocre. 

 

Force est de constater que toute la Corse subit la crise de plein fouet.

Aux difficultés croissantes des ménages s’ajoutent les problèmes rencontrés  par les entreprises.  Les protestations des organismes consulaires, du Collectif da Fà notamment, ainsi que l’intense activité des Tribunaux de commerce en attestent. A l’évidence un reformatage de la desserte maritime est nécessaire et la revoyure de la DSP est inéluctable

 

La réduction, drastique parfois, des transferts financiers de l’Etat vers la CTC,  vers les intercommunalités et les communes, la réduction des personnels dans les services publics, le mépris affiché de l’Etat pour l’Arrêté Miot, l’absence actuelle de proposition à la Loi de Finances pour 2015 (en contradiction avec les promesses faites par Mme Lebranchu en juillet dernier),  le conflit Etat-Université pour la future convention,  le calendrier contraignant des prochaine élections cantonales   sont les indicateurs d’une situation préoccupante complexe et confuse.

 

 Et pour couronner le tout  la  fin de non-recevoir aux propositions démocratiques et vitales de l’Assemblée de Corse  (co-officialité, statut de résident, compétence fiscale, ressources propres  ….) auxquelles il faudra bientôt – au train où vont les choses- ajouter l’évolution institutionnelle; ce déni de justice hypothèque gravement le nécessaire processus de dialogue au moment même où les conditions n’ont jamais été aussi bonnes. Dialogue que pour notre part nous poursuivrons à l’Assemblée de Corse avec la Commission Chaubon et dans le cadre du Comité Stratégique.

 

A Chjama naziunale va se mobiliser encore davantage pour accroitre la prise de conscience et l’implication du peuple corse de l’île et de la diaspora. Pour l’heure,  nous demanderons la réunion de la Coordination de Femu a Corsica afin d’adapter la stratégie aux difficultés de l’heure. Les luttes de terrain doivent être accentuées, toujours dans un esprit de dialogue et de convergence, avec tous les élus de progrès, la jeunesse et toutes les forces de la société civile qui doivent être associées désormais à la solution de la « Question Corse ».

Le peuple corse doit revendiquer pacifiquement son droit à l’existence et à être reconnu, à légiférer, à maîtriser son territoire,  à organiser ses compétences financières, fiscales et administratives, dans le cadre européen.

Comme tous les peuples du monde, il a le droit imprescriptible à l’autodétermination.  Il  fera valoir l’ensemble de ses droits devant la conscience et l’opinion publique européenne et internationale.






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85158 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40748 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345