Corse Net Infos - Pure player corse

Charlie Hebdo : De nombreuses condamnations en Corse


Rédigé par Michel Allal-Volterra le Mercredi 7 Janvier 2015 à 16:05 | Modifié le Mercredi 7 Janvier 2015 - 23:20


De nombreuses voix se sont élevées en Corse pour condamner l'attaque mercredi matin à Paris, contre Charlie Hebdo


Charlie Hebdo : De nombreuses condamnations en Corse
Paul Giacobbi, président du conseil exécutif de Corse
La volonté d’opposer des armes à des plumes est une atteinte abjecte aux libertés fondamentales de notre pays.
Si aujourd’hui le pays tout entier saigne face à l’ignominie, nous saurons défendre les valeurs de notre République de cette menace aveugle mais criante d’inhumanité ! 
L’islam, religion de miséricorde, n’a jamais enseigné le massacre des innocents. La présence sur les lieux, entre autres de l’Imam de Drancy, est un message de solidarité des musulmans de France choqués comme nous tous par 
cette tragédie. 
Aux victimes, à leurs familles, à l’ensemble des force de l’ordre, à l’ensemble de la presse, j’adresse mes plus sincères condoléances.


Jean-Jacques Panunzi, sénateur, président du conseil général de la Corse-du-Sud
Je veux exprimer ma profonde émotion et ma solidarité envers les familles des victimes. A travers cet acte barbare, c'est la liberté, valeur fondamentale de notre République, qui est visée.
L'ensemble de la communauté nationale doit se rassembler pour défendre notre idéal démocratique et républicain. Dans le cadre de la journée de deuil national décrétée par le président de la République, les services du conseil général à Ajaccio seront exceptionnellement fermés jeudi après-midi. En hommage aux personnes lâchement assassinées, journalistes et policiers, les personnels sont invités à participer à un moment de recueillement à 12h et à s'associer au rassemblement organisé par la presse insulaire à 18 heures devant la préfecture de Corse.


François Tatti, président de la communauté d'agglomération de Bastia
Un drame national frappe notre pays. 
Comme tous les Corses, je suis profondément choqué par l’attentat qui est survenu à Paris. L’acte terroriste effroyable, commis par des barbares, contre le journal satirique « Charlie Hebdo » nous endeuille tous. 
C’est la liberté d’expression qui est visée, cette conquête qui nous est si chère. 
Les victimes, parmi lesquelles de grandes plumes, des dessinateurs de renom et des grands talents satiriques, sont l’honneur de notre démocratie. Elles militaient pour l’égalité, pour la laïcité dont nous avons tant besoin. C’est une perte immense qui 
dépasse notre pays. 
Je salue la mémoire des victimes parmi les forces de l’ordre frappées, elles aussi, en nous défendant, en défendant nos valeurs. Je souhaite du fond du cœur le rétablissement de tous les blessés. 
J’exprime, comme tous les représentants de la République, ma solidarité avec le Chef de l’Etat et le Gouvernement et ma confiance pour que justice se fasse. 
Je souhaite que tous nos concitoyens, ici comme partout ailleurs, quelle que soit leur origine, leur religion, s’unissent, ne cèdent pas aux amalgames, pour qu’ensemble nous vainquions cette barbarie.


Simon Renucci
Lorsque l’horreur et la barbarie atteignent un tel degré d’ignominie, la révolte même ne suffit plus.
Nous sommes révulsés au plus haut point par la lâcheté avec laquelle a été perpétré l’attentat contre Charlie Hebdo.
Attenter à la presse c’est vouloir asservir la démocratie et mettre nos libertés sous l’éteignoir.  Nous ne les laisserons pas faire.
Tous les membres de la liste « Simon Renucci, Unis pour Ajaccio, uniti  pà l’avvene ! » s’incline avec compassion devant les victimes de l’attentat. Elle partage le deuil des familles et leur apporte tout son soutien. Elle assure toute l’équipe de Charlie Hebdo, terriblement atteinte en son cœur, ainsi que tous leurs confrères de leur profonde solidarité.
Nous saurons raison garder et tout faire pour éviter les confusions et les divisions.  Nous trouverons, tous unis, les ressources nécessaires pour surmonter ces moments terribles et continuerons à nous rassembler autour de nos idéaux de justice, de liberté et de fraternité et pour notre vivre ensemble.


Pierre Poggioli
Même si je n'ai pas toujours apprécié certaines caricatures de la Corse ou sur la Corse dans le journal Charlie Hebdo, même si je n'apprécie pas quand on caricature une quelconque religion sans "aucune limite", même si je ne me sens en aucune façon solidaire de la politique irresponsable de la France et des puissances occidentales dans le monde, même si je ne me sens guère en phase avec la société française et ses gouvernants qui nient ma spécificité, mes valeurs et ma culture, je ne peux que ressentir une totale empathie avec les souffrances de tous les proches des victimes de cette horrible tuerie et m'incliner devant toutes les victimes d'un fondamentalisme religieux qu'il nous faut aujourd'hui dénoncer et combattre y compris en Corse en arrêtant d'occulter certaines réalités dérangeantes pour se réfugier derrière un angélisme qui demain nous explosera à la figure si nous n'y prêtons garde...


Julia Sanguinetti
Face à cet acte inqualifiable qui a pris la vie de 12 personnes de façon extrêmement barbare, EELV tient à dire son indignation, sa colère, son inquiétude et sa profonde peine. 
Ces assassinats portent atteinte à la liberté d'expression et la liberté de la presse, valeurs fondamentales de la démocratie et des droits de l'homme. Nous appelons à rejoindre l'appel des organes de presse et de la LDH au rassemblement ce jeudi 8 janvier à 18 heures devant les préfectures de Bastia et d'Ajaccio. 

 
Francis Giudici, maire de Ghisonaccia 
Francis Giudici, maire de Ghisonaccia et le conseil municipal s'inclinent devant la mémoire des victimes de l'attentat perpétré, ce mercredi 7 janvier, dans les locaux de Charlie Hebdo.
Le maire de la commune invite la population à participer demain à un rassemblement pour rendre hommage aux victimes et rappeler notre devoir pour la défense de la liberté d'expression, qui est l'un des droits fondamentaux de notre société.
Cabu, Wolinski, Tignous, Charb, des journalistes, des dessinateurs reconnus qui ont partager leurs humeurs et opinions depuis plusieurs décennies au service d'une information plurielle.
La Démocratie a été atteinte en son lieu le plus symbolique : une salle de presse ! Lieu sacré qui refuse les intégrismes, défend les causes les plus nobles, et lieu qui nous procure avant tout la stricte et nécessaire information, celle qui nous permet de raisonner pour agir...
Un grand rassemblement est prévu ce jeudi 8 janvier à partir de 11h30 devant la mairie de Ghisonaccia. Francis Giudici, maire de Ghisonaccia vous prie de venir nombreuses et nombreux, pour dire non à la barbarie et au radicalisme.


Louis Cesari, président de la communauté de communes du Fium'Orbu Castellu 
Nous sommes Charlie.
Hommage aux victimes de Charlie Hebdo.  Un rassemblement est prévu demain à 11h30 devant la mairie de Ghisonaccia. La population et les élus de notre territoire et en particulier ceux de la Com'Com sont attendus. D'autres rassemblements seront prévus dans les prochaines heures.         

     
 


FSU de Haute-Corse 
La FSU de Haute-Corse dénonce l'attentat abominable commis aujourd'hui contre Charlie Hebdo.
Elle exprime toute sa solidarité avec les victimes et les personnels de Charlie Hebdo. 
Elle présente ses condoléances aux familles des victimes. 
A l'heure actuelle ce sont douze personnes, journalistes, policiers, qui payent de leur vie le droit à l'expression.
Les démocrates, quelles que soient leurs convictions philosophiques ou religieuses, ne doivent pas laisser notre société s'enfoncer dans la violence et l'obscurantisme. Ils doivent se rassembler autour des valeurs de notre République.
La FSU de Haute-Corse demande que toute la lumière soit faite sur cet attentat odieux. Le terrorisme ici comme ailleurs doit être dénoncé et combattu. Nous le voyons bien, c'est bien la tolérance, la liberté, la démocratie, la laïcité et le vivre ensemble qui sont en jeu.
Ce sont ces principes que la FSU appelle à défendre tant nationalement que régionalement en participant aux rassemblements qui seront organisés partout en France.


FSU de la Corse-du-Sud
La FSU de la Corse-du-Sud condamne avec la plus grande fermeté l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo. Elle s’incline devant la dépouille de toutes les victimes et présente ses condoléances à leurs familles. 
Cet acte odieux, commis par des fanatiques religieux, est une atteinte à la liberté de la presse mais également une violente attaque contre la démocratie et les valeurs fondamentales de notre République. 
La FSU de la Corse-du-Sud réaffirme avec force son attachement aux valeurs de liberté, égalité, fraternité et laïcité. Aussi, elle appelle à participer massivement à tous les rassemblements qui seront organisés pour défendre ces valeurs et à manifester contre la barbarie et l’obscurantisme.

Appel au rassemblement des organes de presse insulaires

Nous condamnons avec la plus grande force l’assassinat de douze personnes dans les locaux de Charlie hebdo.
Nous condamnons avec la même fermeté la volonté d’intimider un organe de presse.
C’est la liberté de la presse tout entière qui est ainsi atteinte.
Face à la barbarie, nous en appelons à la défense des droits de l’Homme.
Nous appelons à des rassemblements autour des principes de la démocratie jeudi 8 janvier à 18 heures devant les préfectures d’Ajaccio et de Bastia.

Roger Antech (Corse-Matin) - Alex Bertocchini (Alta Frequenza) - Michelle Castellani (RCFM) - Pierre Lanfranchi (correspondant en Corse AFP) - Charles Monti (Corse Net Infos)- André Paccou (Ligue des droits de l'Homme)- Paul François Torre (France 3 Corse Via Stella)




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85306 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40798 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345