Corse Net Infos - Pure player corse

Cérémonie au carré militaire de Calvi à la mémoire des victimes du crash du Mont Garbi en 1982 à Djibouti


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 3 Février 2016 à 15:52 | Modifié le Jeudi 4 Février 2016 - 06:47


Le 3 février 1982 un avion Nord-Atlas transportant des militaires de la 4e compagnie du 2e REP de Calvi percutait une masse rocheuse au sud de Djibouti. Il n'y aura aucun survivant. Les corps des 29 officiers, sous-officiers, caporaux et légionnaires seront ramenés à Calvi pour un hommage de la Nation, en présence du Ministre de la Défense Charles Hernu. Mercedi matin, en cette date anniversaire, une cérémonie a eu lieu au carré militaire de Calvi où bon nombre de victimes sont inhumées



La cérémonie s'est déroulée à 11h30 au carré militaire de Calvi, en présence d'un piquet d'honneur, d'une délégation de militaires du 2e REP de Calvi et de l'amicale des anciens légionnaires parachutistes dont certains étaient engagés au moment de cette tragédie qui restera à jamais gravée dans les mémoires.
C'est un sous-officier de la 4e compagnie qui procédait au récit de l'accident:


Le 3 février 1982, la 4e compagnie du 2ème REP commandée par le capitaine Darras est en séjour à Djibouti. Dans le cadre de ses activités, elle doit être larguée dans l'Est du pays pour y effectuer un exercice.
Gêné par un temps très défavorable et une mauvaise visibilité, l’avion transportant la 2e section quitte la formation et percute la masse rocheuse du Mont Garbi qui culmine à quelques 1 600 mètres, près du lac Assal, dans le sud du pays.
Il n’y aura aucun survivant.
Les corps du Capitaine Eric Phiolipponat, officier adjoint de l'unité, du Sergent-chef Georges STORAÏ, sous-officier adjoint à la 2e section, de ses 25 sous-officiers, caporaux et légionnaires, du capitaine Chanson, officier TAP de la 13eDBLE et ancien commandant d'unité de la 2e compagnie du 2e REP, des membres de l'équipage et des largueurs sont rapatriés à Calvi.
 
Ils y reçoivent les honneurs militaires en présence du ministre de la Défense, des autorités civiles et militaires et d'une foule nombreuse de calvais qui s'associent à la douleur du régiment.
Depuis, une stèle a été érigée au sommet du Mont Garbi et les légionnaires parachutistes, en séjour à Djibouti  la gravissaient en commun avec leurs camarades de la 13e DBLE pour honorer le souvenir de leurs camarades défunts.
Les noms des victimes sont cités par un légionnaires et sont accompagnés de la phrase: " Mort en service aérien commandé".


Dépôt de gerbe, sonnerie aux morts et minute de silence
Le colonel Jean-Michel Meunier, chef de corps du 2e REP et Jean-Toussaint Guglielmacci, conseiller départemental de Calvi-Balagne, adjoint au maire de Calvi et l'adjudant (et) Heer déposaient une gerbe au pied de la stèle.
La sonnerie aux morts précédait une minute de silence.
Parmi les anciens de l'amicale des légionnaires parachutiste, l'adjudant-chef (er) encore très ému se souvient de cette tragédie à jamais ancrée dans sa mémoire:
" Au moment du drame, j'étais chef du centre d'entraînement commando d'Arta plage. Au dernier moment j'ai laissé ma place de largueur dans l'avion au quartier Maître Gloannec. J'ai été un des premiers à arriver sur les lieux de l'accident. La vision de mes camarades morts était insoutenable".
Les images de cette cérémonie au camp Raffalli en présence des familles et la cérémonie présidée par le ministre de la défense de l'époque Charles Hernu ont marqué la foule de Calvais et Balanins venus soutenir le 2e REP dans ce moment difficile.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85434 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346