Corse Net Infos - Pure player corse

Cérémonie à Calvi pour le 76e anniversaire de l'appel historique du Général de Gaulle


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 18 Juin 2016 à 12:30 | Modifié le Lundi 20 Juin 2016 - 10:03


A l'occasion de la "Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi" une cérémonie a eu lieu samedi matin au monument aux morts de Calvi, en présence des autorités civiles et militaires


Cérémonie à Calvi pour le 76e anniversaire de l'appel historique du Général de Gaulle

Depuis Londres, le Général de Gaulle prononce, le 18 juin 1940 sur les ondes de la BBC, un appel à la résistance, invitant les Français à refuser la défaite et à combattre. Celui-ci n'a pas été enregistré, les techniciens de la BBC étant alors trop occupés à l'enregistrement du discours du Premier ministre britannique.
Ce samedi matin à 10 heures, à l'occasion du 76e anniversaire de cet appel historique du Général, une cérémonie s'est déroulée au Monument aux morts de Calvi, en présence du maire Ange Santini, du conseiller départemental Jean-Toussaint Guglielmacci, Pancrace Guglielmacci, adjoint au maire de Calvi, de Claude Deceuninck, président de l'association des anciens combattants de Calvi-Galeria, du chef de corps du 2e REP, le Colonel Jean-Michel Meunier, du commandant de la compagnie de gendarmerie de Calvi-Balagne, du conseiller municipal Laurent Guerini...
Le colonel Meunier passait en revue le piquet d'honneur.
Puis, Claude Deceuninck donnait lecture du message historique du Général de Gaulle concluant ainsi
"Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j;invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.
Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.
Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres".



C'est ensuite le premier magistrat de la Ville, Ange Santini qui donnait lecture du message de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat, chargé des anciens combattants:
"Que cet hommage aille aussi à ces hommes et à ces femmes qui, dès le début de l'occupation, se regroupèrent pour former les prémices des réseaux de la résistance intérieure ou rallièrent Londres pour devenir les premiers combattants français libres.
Ils constituaient alors l'avant-garde de tous ceux et celles qui allaient lutter ensemble pour défendre une certaine idée de la France, de la République et de ses valeurs" Liberté, Egalité, Fraternité"."

Et de conclure:
" Refusant l'abaissement de la France, le Général de Gaulle déclarait: " Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.
Que cet engagement et ce sacrifice qui firent de la France ce qu'elle est aujourd'hui demeurent un exemple pour les générations présentes et futures".

Les autorités déposaient ensuite deux gerbes au pied du Monument aux Morts, avant que ne retentisse la sonnerie aux morts suivie d'une minute de silence et de l'hymne national.
A l'issue, les autorités saluaient les différentes délégations présentes.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348