Corse Net Infos - Pure player corse

Centre du Sport et de la Jeunesse de Corse : Une authentique « caisse à outils » pour l’éducation populaire et le sport


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mercredi 20 Avril 2016 à 17:26 | Modifié le Mercredi 20 Avril 2016 - 17:39


L’ancien CREPS de Corse va faire peau neuve. Une toilette générale qui s’impose dans la mesure où les nouvelles ambitions sont nombreuses, la détermination plus forte encore et l’investissement, ça va de soi. Initier et promouvoir des activités socioculturelles à travers les formations, l’insertion et l’innovation, les meilleures conditions offertes aux acteurs sportifs, le CSJC confirme donc sa bonne marche en avant initiée depuis quatre années de travail et de sérieux, avec plus d’ambition pour aller au-delà de ses prérogatives afin de mieux favoriser tous les publics, même les plus fragilisés


Depuis février dernier, le CSJC s’est doté d’un président, M. Pascal Biancamaria et d’une vice-présidente, Christelle Combette, visiblement sensibilisés par la tâche qui est maintenant la leur. Ils étaient aux côtés d’Isabelle Ferracci, directrice de l’établissement et de ses collaborateurs, Aude Foucault et Eric Passero qui nous ont rappelé les principaux objectifs de la structure vouée à l’éducation populaire et aux sports.
Tout a commencé au lendemain de la fermeture de l’ancien CRES de Corse, avec ce Centre du Sport et de la Jeunesse au service du territoire. C’est un syndicat mixte associant la CTC et le Conseil Départemental de la Corse du Sud qui anime tous les acteurs socioculturels et sportifs avec deux grands axes, à savoir :
-Initier et promouvoir les activités socioculturelles à travers des formations et des stages, des actions de sensibilisation  pour favoriser l’innovation, l’autonomie, la citoyenneté et l’action
-Offrir aux sportifs les meilleures conditions au plus haut niveau avec des installations, des techniques et des formations permanentes
 
Donner aux sportifs les moyens
Pascal Biancamaria, le président, a souligné l’importance d’une telle structure qui est en train de faire sa petite révolution qui entend aller au-delà de ces quatre dernières années d’exploitation avec les résultats que l’on sait :
« Le CSJC va non seulement confirmer sa bonne santé affichée ces dernières années mais faire plus et mieux avec cet authentique outil de formation qui va être revu et corrigé jusque dans ses moindres détails. Les infrastructures vont en effet subir un lifting complet pour développer avec plus d’harmonie encore l’éducation populaire et les sports. 
Football, Hand, Judo, karaté, Pétanque sont autant de disciplines dispensées qui vont se poursuivre. Il faut donner aux sportifs les moyens pour se hisser parmi les meilleurs et pour ce faire, remettre à niveau toutes les infrastructures tout en espérant que nos partenaires financiers vont nous suivre sur cette voie. Si l’on veut aller de l’avant, les outils se doivent d’être performants. »
 
La marche de l’éducation populaire
Directrice de l’établissement depuis quelques années, Isabelle Ferracci qui allie passion et efficacité avec ses collaborateurs, estime que le CSJC doit offrir un lieu de pratique à l’ensemble des publics. La jeunesse bien sûr, public concerné en priorité, mais l’action concerne également les plus fragilisés parmi lesquels les publics ruraux et urbains, les personnes en situation de handicap ou encore les personnes âgées :
« Le centre est là pour assurer une meilleure cohésion sociale par le sport, l’éducation populaire et les nouvelles technologies. Raison pour laquelle nous proposons toute l’année durant, des événements, formations, expérimentations pour donner à ces publics les outils de leur autonomie et de leur émancipation. Le centre reste bien entendu un lieu d’excellence consacré à l’entraînement et à la préparation de la compétition pour le haut niveau, mais il contribue également au développement maîtrisé des activités de pleine nature, avec en toile de fond, la création d’un pôle euro-méditerranéen. »
 
Avec des orientations nouvelles pour la saison ?
Isabelle Ferracci : « Les orientations sont celles du début et avec le nouveau bureau, nous entendons les réaffirmer puisqu’elles sont nouvelles dans la réalité mais inscrites dès la création du centre en 2012. Nous achèveront cet été notre quatrième exercice en tant que syndicat mixte et du coup nous poursuivons notre mission éducative au sens large pour l’ensemble du territoire. C’est la mission à l’éducation populaire qui nous a été assignée et concerne tous les publics. L’objectif de notre mission est de faire en sorte que chaque personne retrouve une certaine autonomie, soit plus actif, et participe activement à la vie du territoire, avec le sport comme outil privilégié mais pas seulement…Même dans l’accompagnement d’excellence sportive, qui occupe une grande partie de notre travail, ce qui nous tient à cœur c’est l’aspect éducatif puisque nos partenaires, les Ligues et les Comités, s’occupent plus de la partie entraînement. Nous mettons nos installations à leur disposition et avons à cœur de coordonner toute l’action éducative. Avec, bien entendu, d’autres actions comme l’insertion, les actions autour des pratiques des jeunes comme le numérique avec la grande manifestation que nous avons mise en place il y a peu, ou encore la création du premier Fablab de Corse, des actions d’insertion pour les public en difficulté, des loisirs et des sports de pleine nature et beaucoup d’autre activités comme les conférences ou la sensibilisation du public sur les grands thèmes de société. »
 
La fréquentation est-elle importante ?
«  Nous avons une centaine de jeunes inscrits dans les différents parcours sportifs, internes et externes, nous allons accueillir une centaine de jeunes et moins jeunes en formation professionnelle toute l’année, et parmi ceux qui vont fréquenter notre structure, une vingtaine d’associations par semaine. Je vous laisse imaginer le chiffre… »
 
Côté investissement ?
« Nous arrivons un peu à un tournant. Les quatre dernières années se sont parfaitement déroulées pour mener à bien notre mission en appliquant à la lettre notre programme. L’investissement ne s’est pas déroulé comme nous le souhaitions. Aussi, pour stabiliser la structure, il faut entretenir et à ce niveau, l’investissement sera important, à savoir l’étanchéité, mais aussi garder l’excellence de notre infrastructure comme par exemple la salle de musculation qui doit être entièrement rénovée cette année et l’installation d’un nouveau terrain de sport qui va permettre de développer des activité de très haut niveau. »    
J.-F. V.

Points de repère

Les personnels du CSJC et l’ensemble des acteurs impliqués dans ce projet ont la volonté de poursuivre leur mission engagée depuis 2012. Parmi les objectifs fixés, le centre estime poursuivre et assurer pleinement son rôle d’acteur éducatif et d’excellence dans tout ce que cela implique. En clair, être un levier de développement à travers ses orientations prioritaires
 
Le CSJC dispose d’un terrain de 6,41 hectares sur lequel sont implantés :
- Un bâtiment principal avec 43 chambres, 4 salles de cours, une salle informatique, un restaurant (120 couverts), un amphithéâtre de 100 places, une salle des professeurs, un espace de récupération, 7 bureaux, halles et locaux techniques
- Un complexe sportif comprenant deux gymnases (parquet et synthétique), un dojo, une salle de gym et danse, une salle de musculation, un ensemble autonome de vestiaires, bureau et salles de cours
- Un parc d’ateliers
- une base nautique au port Charles-Ornano, comprenant deux voiliers, un bateau de plongée, trois embarcations de sécurité, une salle de réunion, un bureau, des vestiaires, un atelier et une station de gonflage (locaux mairie), 10 dériveurs lasers à la base du Ricanto
-Un centre de formation, des diplômes d’Etat de la filière d’animation socioculturelle et sportive, des formations courtes et de professionnalisation. 
- Le budget 2016 s’élève à 2,4 millions d’euros
  J.-F. V.
 




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 22:20 Volley Ligue A : Le GFCA s'impose face à Sète

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349