Corse Net Infos - Pure player corse

Célébration de Sainte-Lucie, Sainte patronne de Ciamannacce, et inauguration de la source Santa Lucia


Rédigé par le Mercredi 21 Décembre 2016 à 21:01 | Modifié le Vendredi 23 Décembre 2016 - 20:14


L'église paroissiale de l’Annonciation de Ciamannacce a célébré, dimanche Sainte-Lucie, sainte patronne du village. Le maire Félicia Francisci, le conseil municipal et les villageois avaient convié les habitants du Haut-Taravo à cette journée de fête et de communion.


Célébration de Sainte-Lucie, Sainte patronne de Ciamannacce, et inauguration de la source Santa Lucia
La messe célébrée par Monseigneur Olivier De Germay, évêque de Corse, l’abbé Francis Buresi et les diacres Antoine Peretti et François Valentini, en présence de nombreuses confréries, fut suivie de la traditionnelle procession de Sainte-Lucie jusqu’à la source de Santa Lucia nouvellement mise à jour, inaugurée et bénite par l’évêque de Corse. « La célébration de Sainte-Lucie, Martyre chrétienne, sainte-patronne de Ciamannacce, c’est l’espoir de réunir notre territoire autour d’une volonté sans faille, autour du développement. » soulignera Félicia Franscisci.  

Ces moments forts ont été suivis du déjeuner du partage et de la lumière près de l’église de Sainte Lucie, de style roman, édifiée au 10 ème siècle sur un tertre, et rendue au culte en 1986.
Elle présente la singularité de ne comporter ni cloche, ni clocher, et d’avoir été, par sa fosse spécialement aménagée et entourée par un mur de pierres sèches, la sépulture de nombreux habitants de la commune.
Elle était en 1586 l’église paroissiale de Ciamannacce et de tout un ensemble de village et de communauté comprenant les actuels villages de Palneca, Sampolo, Giovicacce, Tasso ainsi que d‘autres aujourd’hui disparus. C’était l’église mère ayant à sa tête un curé et où l’on célébrait presque exclusivement les baptêmes et les eucharisties. Jusqu’à la fin du XIX siècle elle servi de chapelle aux confréries.

Ciamannacce résiste aux forces de l’abandon, aux pesanteurs de la fatalité.

Le souhait du village de Ciamannacce est de valoriser son patrimoine pour renforcer son identité et son exploitation, en animant et revalorisant son territoire. Vivre pleinement son territoire dans le rural et en haute montagne et le faire vivre pour éviter la désertification de ces lieux retirés, promouvoir les savoirs et les savoirs faire, favoriser la création mais aussi réunir et partager avec tout un canton, voilà les premiers objectifs d’une démarche active qu’il faut saluer.
« La commune, à l’avenir, pourra s’appuyer sur de nouvelles méthodes de travail. L’installation prochaine de la collectivité [unique] de Corse et de nouvelles intercommunalités aux compétences élargies sont une chance à saisir. La commune de Ciamannacce, déterminée à se projeter et à préparer l’avenir, s’engage à s’investir et à travailler en ce sens de manière inédite au moyen de partenariats avec les communes du canton, l’intercommunalité et la collectivité de Corse, et toutes les institutions publiques pertinentes » développera Mme le Maire, Félicia Francisci
 
Santa Lucia source réputée depuis des siècles pour ses vertus thérapeutiques

Il y presque soixante ans, l’eau de Santa Lucia s’était perdue dans quelques méandres souterrains. C’est grâce à l’expertise de Xavier Antona (activités d’hydrogéologie) qu’elle a pu être retrouvée. Elle redevient l’identité de la commune de Ciamannacce qui a fait le choix de redonner corps à son patrimoine. Cette eau recueillie dans la petite vasque de pierre taillée en cul de poule de l’ancienne source était bénite à chaque fin de messe. Elle avait des pouvoirs de guérison qui attirait pèlerins et habitants de la commune. Aujourd’hui retrouvée, elle coule dans un grand et bel édifice comprenant une grande vasque et une fontaine construite à la manière des vieilles fontaines de corse.
« Volonté, détermination et persévérance de Mme le Maire, qui a offert ce cadeau matériel et spirituel pour la plus grande joie des habitants du village et du canton. » remerciera l’abbé Francis Buresi.
 
Les savoir-faire de la commune et du canton sont ceux d’un artisanat de qualité

La commune a souhaité mettre à l’honneur ce 18 décembre, ses créateurs et les entreprises qui ont participé au projet de la réhabilitation de la source. Chacun des invités sont repartis avec quelques présents issus de l’artisanat local. Parmis eux :
-Françoise et Patrick Paquet dont les bougies de la Ste Lucie, sont le fruit de leur travail. Ils se sont installés il y a 10 ans à Giovicacce, leur village où ils ont créés l’entreprise Corsica Essences.
-Véronique Leoni dont l’entreprise Casa Di a Castagna est située à Zevaco, et qui participe à l’excellence de la Corse avec ses marrons glacés, dont la réputation s’étend bien au-delà du canton.
-Claude Fortunato de Grosseto, qui propose ses créations iconographiques et qui a conçu signalétique patrimoniale que chacun pourra découvrir sur les lieux.
-Evelyne Rouply ingénieure, entreprise études routières et aménagement, assistance à maîtrise d’ouvrage.
- Sylvain Ciccolini producteur de safran à l’entreprise U Zaffarunu à Cozzano
- Xavier Antona de Frasseto entreprise GEOFOR (activités d’hydrogéologie) 
- La famille Renucci dont l’entreprise a réalisés les travaux de la fontaine Santa Lucia 
- Jean-Jacques Buresi de Serra di Fero qui a entrepris les travaux d’électrification.
 
Le mot de Félicia Francisci Maire de Ciamannacce

« … je tiens à souligner, combien les mots de monseigneur Olivier DE Germay nous touchent et nous engagent.
La commune, et nous tous ici présents, lui exprimons notre profonde gratitude d’être à nos côtés en ce jour de la Sainte Lucie, si important pour les habitants de Ciamannacce.
C’est avec une émotion particulière que nous retrouvons, cette année encore, Antoine Peretti et François Valentini. Nous les savons très attachés, eux aussi, à la célébration annuelle de Sainte Lucie sur notre commune. Au-delà, chaque jour, leur présence et leur écoute sont un réconfort inestimable pour tous les habitants de la vallée. Nous mesurons l’engagement qui est le vôtre sur un territoire aussi vaste. Merci Antoine, merci François, merci du fond du cœur.
Saluons enfin les membres des confréries de Corse, venus témoigner jusqu’ici de leur fraternité. Partis De Piana, d’Ajaccio, de Cargèse ou de Porto-Vecchio, ils ont fait un long pèlerinage pour être parmi nous ce matin, rejoignant ainsi leurs amis de la confrérie de Forciolo, qui chaque année, depuis tant d’années, nous expriment leur fidèle amitié.
Enfin, nous sommes reconnaissants au département et à la collectivité territoriale de Corse. Avec leur concours, la fontaine, comme tant d’autres projets, ont pu voir le jour à Ciamannacce. Dans cette période d’incertitude, je souhaite qu’ils puissent continuer à s’engager au service de nos territoires, et à nous donner les moyens de réussir, tous ensemble, la revitalisation du rural.
Merci à vous tous d’avoir participé à donner aux festivités de Ciamannacce la lumière de vos cœurs et rendu à Santa Lucia l’éclat qui la caractérise. »
 
Remerciements

La commune de Ciamannacce remercie tous ses habitants qui ont bénévolement participé à l’organisation des festivités. Elle témoigne son affection et sa gratitude aux soldats du feu du canton qui veillent sur notre sécurité et remercie les membres des confréries de Corse qui ont rehaussé par leur présence cet évènement.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire






Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 15008 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 19/12/2016 | 14559 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8862 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 44