Corse Net Infos - Pure player corse

Cédric Dumont vainqueur du concours de la meilleure baguette de tradition de Corse-du-Sud


le Jeudi 24 Avril 2014 à 22:11 | Modifié le Jeudi 24 Avril 2014 - 22:58


Après la demi-finale de Haute-Corse qui a qualifié jeudi dernier le boulanger Yvon Perron de Pietralba, Cédric Dumont de la boulangerie Furnarellu d’Ajaccio remporte le prix de la meilleure baguette de tradition de Corse du Sud. Dans la lignée de la tradition di « U Pane », cet évènement unique en Corse a réuni jeudi soir au CFA d’Ajaccio (Centre de Formation des Apprentis) artisans, élus et partenaires autour d’un verre de l’amitié.


Cédric Dumont, vainqueur de la demi-finale de Corse du Sud du concours de la meilleure baguette de tradition de Corse du Sud
Cédric Dumont, vainqueur de la demi-finale de Corse du Sud du concours de la meilleure baguette de tradition de Corse du Sud
22 inscrits, 19 concurrents, le niveau des participants de Corse-du-Sud était élevé tant et si bien qu’il n’a pas été aisé de départager l’heureux finaliste du concours. Le jury de qualité réunissait des personnalités émérites comme Sylvain Herviaux, meilleur ouvrier de France en boulangerie, Joffrey Lafontaine, ancien boulanger et  champion du monde 2013 en pâtisserie, Jean-Marie Cotoni, directeur adjoint de l’ATC (Agence du Tourisme de la Corse), Jean Pringuet boulanger chef-pâtissier  et Claude Ventimila, artisan boulanger et formateur au CFA d’Ajaccio. « Nous nous basons sur des critères de cuisson, de mie, d’odeur, de goût, d’aspect et de conformité selon une grille de notation dans l’anonymat le plus total des participants » assure Sylvain Herviaux. « La baguette de Cédric Dumont a remporté l’unanimité du jury,  avec une belle esthétique, une farine très aromatique, une jolie texture de mie sans excès de pétrissage » poursuit le meilleur ouvrier de France, venu spécialement de Bretagne pour le concours.
A l’annonce des résultats, l’heureux gagnant ne cache pas son émotion : « je suis très content d’avoir remporté ce prix, je travaille depuis 25 ans dans ce métier, je constate que mes efforts ont payé ! Ça fait plaisir ! » Ingrédient constitutif par essence du bon pain, la farine utilisée par le vainqueur est la farine Festival di « I Mulini Di Corsica ».
 
Un évènement riche de sens
« Cette manifestation a une signification particulière pour notre île, le pain étant en Corse un élément fondamental de l’alimentation » explique Claude Ventimila, pleinement satisfait par l’ampleur de cette manifestation. « On attire la qualité du vrai pain, nos élèves voient ainsi les « pontes » je dirais de la boulangerie. Il y a une différence fondamentale entre U Pane, le pain et du pain. Cet évènement est une occasion de valoriser le métier. Comme je dis souvent à mes apprentis, lorsque vous avez l’amour du pain et vos dix doigts, vous pouvez faire le tour du monde avec ce métier » poursuit ce formateur, adepte du levain naturel et de la cuisson au feu de bois.
Organisée grâce à l’esprit d’initiative de Paul Pierinelli, président de l’Association du Chocolat & des Délices de Corse assisté par sa collaboratrice Marianne Tomi, cette compétition a vocation à devenir un évènement incontournable et pérenne sur l’île.
« Cette manifestation vise à promouvoir la filière des artisans-boulangers en Corse et à valoriser ce noble métier. En partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, nous souhaitons démontrer qu’il existe des perspectives d’avenir pour la Corse, fondées sur des savoir-faire ancestraux. Il s’agit de mettre en avant le bon pain, le bon artisan » confère Paul Pierinelli, honoré de la présence du député maire d’Ajaccio Laurent Marcangeli venu soutenir la manifestation : « je suis très heureux pour Ajaccio et pour la Corse qu’un tel évènement soit mis en place. J’éprouve énormément de respect pour la profession d’artisan-boulanger qui demande beaucoup de persévérance et d’excellence » témoigne le nouveau maire de la cité impériale.

Développement des échanges et soutien à l’artisanat
Au-delà de la compétition et de la désignation du vainqueur, cet évènement singulier permet de restaurer une forme de dialogue entre la Haute-Corse et la Corse-du-Sud. Paul Pierinelli, organisateur de l’évènement s’exprime à ce sujet : « Nous sommes soutenus par les CCI, les CFA, les conseils généraux des deux départements. Il nous semble important de pacifier nos rapports en se fédérant autour d’un produit identitaire. Cet évènement permet de développer les échanges entre professionnels des deux départements ».
Soutenue par l’Agence de Tourisme de la Corse, Jean-Marie Cotoni, directeur adjoint de l’ATC et membre du jury pour la demi-finale de Corse du Sud défend la boulangerie et son appartenance au patrimoine culturel : « nous promettons d’être une tutelle sérieuse et fidèle de cette manifestation. L’ATC promeut les savoir-faire locaux dits identitaires. Nous soutiendrons les petits artisans et non les industriels ».
Mise en commun d’un réseau, d’un enthousiasme, de compétences, cette manifestation départagera les deux candidats lors de la finale samedi 25 octobre 2014 au Salon du Chocolat & des Délices de Corse place Saint-Nicolas à Bastia. L’heureux finaliste, en plus des nombreux lots remportés, sera qualifié à la Coupe du Monde de la Boulangerie qui se tiendra à Paris en 2015.
 
http://www.concoursmeilleurebaguettecorse.com/
 
 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85113 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344