Corse Net Infos - Pure player corse

Caporalino : Gabriel Cortes tué par balles


Rédigé par le Lundi 25 Mars 2013 à 15:19 | Modifié le Mardi 26 Mars 2013 - 00:43


Ce que l'on pensait être un accident de la criculation était en fait un homicide. Gabriel Cortes, retrouvé mort non loin de son véhicule dimanche soir, ainsi que cela avait été annoncé lundi matin, a été en fait tué de 2 balles dont l'une l'aurait atteint en pleine tête. C'est ce qu'a révélé l'examen du corps du jeune retrouvé sans vie dimanche soir à Caporalino, sur le territoire de la commune d'Omessa, située entre Bastia et Corte.


Caporalino : Gabriel Cortes tué par balles
Pourtant dimanche sur le coup de 23 heures lorsque l'alerte a été donnée, une voiture de marque Peugeot était bien encastrée contre un muret et un corps gisait à proximité.
Pour les sauveteurs cela ne faisait aucun doute : Gabriel Cortes venait d'être victime d'un accident de la route comme il s'en est déjà produit à cet endroit. D'autant qu'il pleuvait averse et que la nationale était détrempée. Et les blessures qu'ils présentaient , notamment à la tête, faisait songer à un terrible choc…
La dépouille mortelle de celui que l'on pensait être le conducteur du véhicule fut alors conduite à l'hôpital de Bastia où des examens complémentaires établissaient que Gabriel Cortes avait, en fait été victime d'un assassinat.
Connu de la police pour des affaires mineures, la victime présentait au moins deux blessures par balles. Dès lors le parquet de bastia ouvrait une enquête de flagrance et confiait le dossier au service régional de la police judiciaire d'Ajaccio.
Au lendemain du sixième homicide de l'année - il y a eu aussi trois tentatives - les enquêteurs, qui sont revenus sur les lieux de "l'accident" lundi après-midi à la recherche d'éventuels indices, vont s'atteler à déterminer qui pouvait en vouloir à Gabriel Cortes au point de l'éliminer de la sorte ? 
Autres questions auxquelles l'enquête devra essayer d'apporter des réponses : Dans quelles circonstances Gabriel Cortes a t-il été tué ? Etait-il au volant au moment où l'on a tiré sur lui ? L'a t-on pris pour cible à cet endroit ? 
Sinon qui a bien pu imaginer le scénario de la sortie de route mortelle pour masquer l'homicide ?
L'autopsie du corps de la victime de ce sixième homicide de l'année, qui sera pratiquée mardi, devrait permettre aux enquêteurs d'en savoir un peu plus.
Le 11 Mars dernier c'est à Venaco que le sang avait coulé : Jérôme Salvadori, 37 ans, avait été tué après avoir été touché par un projectile, tiré dans le dos alors qu'il se déplaçait au cœur du village situé à quelques kilomètres au sud de Corte.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41495 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33696 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37