Corse Net Infos - Pure player corse

Canton de Ghisoni : Le découpage cantonal mécontente les élus


Rédigé par Patrick Bonin le Dimanche 22 Décembre 2013 à 17:13 | Modifié le Dimanche 22 Décembre 2013 - 17:26


Annoncé récemment lors de la dernière session du conseil général, le redécoupage des cantons de la Haute-Corse ne fait pas l'unanimité en plaine orientale.


On avait très récemment entendu le vif mécontentement de Bernadette Chirac en Corrèze sur la réforme portant sur le mode de scrutin départemental et sur le nécessaire redécoupage territorial que cette dernière entraine.  Basée essentiellement sur des critères démographiques, la loi de Manuel Valls du 17 mai 2013 risque de faire quelques remous, en tous cas dans la mouture par laquelle cette dernière vient d'être déclinée concernant les communes de Ghisonaccia , Poggio et Lugo di Nazza ainsi que Ghisoni.
Ainsi les élus du canton de Ghisoni, mécontents de l'annonce faite jeudi dernier par le représentant de l'Etat au sein de l'hémicycle départemental nous prient d'insérer le communiqué suivant : 

"Canton de Ghisoni : Rejet du charcutage et de l'incohérence"

Les municipalités des communes de Ghisoni, Poggio di Nazza, Lugo di Nazza et Ghisonaccia, qui composent l’actuel canton de Ghisoni, rejettent les propositions de découpage cantonal, présentées dernièrement par le représentant de l’Etat au Conseil Général de la Haute-Corse. Elles ne comprennent pas ce redécoupage cartographique imposé et regrettent l’absence de concertation préalable. Cette découpe électorale qui consiste notamment à retirer Ghisonaccia du territoire a été effectuée en dépit du bon sens.

L'histoire et l’identité même de notre bassin de vie imposent d'autres choix : n'oublions pas que Ghisonaccia a été fondée en 1845 par décision des communes de Ghisoni, Lugo di Nazza et Poggio di Nazza. Les communes de montagne sont la souche de Ghisonaccia, les liens familiaux comme la simple géographie les rendent indissociables. La gestion du domaine d'Alzitone, les regroupements pédagogiques sont encore d'autres illustrations de la nécessaire unité des 4 communes du canton.

Le choix de retirer Ghisonaccia du bassin de vie du Fium’Orbu Castellu est en complète contradiction d'avec la fixation des limites de la communauté de communes, pourtant voulue par l'Etat, il y a à peine quelques mois. Sans Ghisonaccia et malgré le rattachement des communes plus éloignées de Nocetta et Rospigliani par exemple, le futur canton  de Prunelli  Di Fium'Orbu ne respecte pas le seuil démographique exigé par le Gouvernement. 

Ce projet aberrant appellera dans les prochains jours une mobilisation totale des élus, toutes tendances confondues, pour obtenir le retrait de cette proposition de découpage.

La méthode choisie de laisser certains élus régenter l’avenir des départements est un signal négatif pour la démocratie.

Nous souhaitons qu'une prise conscience soit opérée par les décideurs que sont Monsieur le ministre de l'Intérieur, Monsieur le Préfet et Monsieur le Président du conseil général afin que ce charcutage soit revu et que l'on revienne à un projet plus cohérent.

Les maires des communes de Poggio di Nazza, Lugo di Nazza , Ghisoni et Ghisonaccia appellent la population à rester mobilisée. Une réunion publique sera organisée dans les prochains jours." 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85341 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346