Corse Net Infos - Pure player corse

Calvi a commémoré le centenaire de la bataille de Verdun


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 29 Mai 2016 à 09:16 | Modifié le Dimanche 29 Mai 2016 - 16:03


A l'occasion du 100e anniversaire de la bataille de Verdun, une cérémonie s'est déroulée dimanchematin au Monument aux Morts de Calvi en présence des autorités civiles et militaires ainsi que les associations patriotiques


Calvi a commémoré le centenaire de la bataille de Verdun

L'orage du matin passé, c'est par un ciel clément que s'est déroulé cette cérémonie du souvenir au Monument aux Morts de Calvi, à laquelle la population était associée.
Une cérémonie qui a eu lieu en présence d'un piquet d'honneur du 2e REP de Calvi, d'un détachement d'officiers et sous-officiers, représentants d'associations patriotiques et de l'amicale des anciens de la Légion.  
A 10h40, les autorités, au premier rang desquelles  Ange Santini maire de Calvi, Anne Ballereau sous-préfète de Calvi, Jean-Toussaint Guglielmacci, conseiller départemental Calvi -Balagne, Claude Deceuninck président de l'association des anciens combattants de Calvi-Galéria, le colonel Jean-Michel Meunier, chef de corps du 2e REP, le commandant Olivier Burles commandant la compagnie de gendarmerie Calvi, Maria Luciani, Pancrace Guglielmacci, Jean-Louis Delpoux, Didier Bicchgeray adjoints au maire de Calvi, Marie Laurent Guérini, conseiller municipal de Calvi, prenaient place.  
Anne Ballereau, sous-préfète de Calvi donnait lecture du message de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire : «  Verdun est un symbole de notre mémoire vivante, Verdun c'est d'abord un « enfer » de la guerre industrielle. De février à Décembre, pendant 300 jours et 300 nuits, les armées françaises et allemandes se sont affrontées, et plus de 300 000 soldats des deux camps y laissèrent leur vie. La terre où ils reposent encore aujourd'hui reste profondément bouleversée par ce déchaînement de violence.  
Verdun c'est aussi une ville martyre.  
erdun, c'est pour la France le symbole de la Grande Guerre. L'immense majorité des Poilus de 1916 sont passés par Verdun (…)  
L'héritage de Verdun soit être pour nous une leçon de paix, une leçon d'Europe et l'occasion d'adresser un message d'espoir à la jeunesse ».  
Suivait un premier dépôt de gerbe par le maire de Calvi , Ange Santini, Jean-Toussaint Guglielmacci, conseiller départemental Calvi-Balagne, Claude Deceunink, président des anciens combattants et un second par Anne Ballereau, sous-préfète de Calvi, colonel Jean-Michel Meunier, chef de corps du 2e REP, Cdt Olivier Burles, commandant la compagnie de Gendarmerie de Calvi-Balagne et deux enfants.  
l'issue, retentissait la sonnerie aux morts suivie d'une minute de silence et de l'hymne national. Avant la dislocation, les autorités saluaient les militaires et les anciens.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85565 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40965 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348