Corse Net Infos - Pure player corse

Calvi : L'adieu à Denis Derond


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 14 Juillet 2014 à 21:23 | Modifié le Lundi 14 Juillet 2014 - 23:30


Notre ami reporter photographe Denis Derond, qui nous a brusquement quittés alors qu'il assurait le reportage photographique de Festivoce à Pigna, a reçu, lundi à Calvi, un hommage à la hauteur de sa gentillesse et de son professionnalisme.


Calvi : L'adieu à Denis Derond

A 15h30, au moment de la levée du corps en la petite chapelle de Notre-Dame de Loretto, la tristesse se lisait sur tous les visages. Nombreux étaient ceux à ne pouvoir retenir leurs larmes, au moment de dire un dernier adieu à Denis Derond. Tous étaient là pour soutenir sa famille dans cette douloureuse circonstance.
Difficile de dire que Denis n'avait que des amis, et pourtant c'est la stricte réalité. Jamais un mot plus haut que l'autre, toujours là pour protéger ou défendre quelqu'un, il n'aimait pas l'injustice et le faisait. savoir. Calvi et la Balagne perdent un Grand Monsieur qui aura marqué les esprits. 
"Il faisait partie du paysage, on avait l'impression qu'il avait toujours vécu là. On avait besoin d'un plombier en urgence, il répondait toujours par l'affirmative, il fallait couvrir un reportage, un reportage, un festival, un concert, un mariage, une communion, il était toujours là, on perd un homme de grande qualité. Qu'il repose en paix. Aujourd'hui, ça fait chaud au coeur de voir cette foule présente pour l'accompagner jusqu'à sa dernière demeure. Adieu l'ami" commentait en pleurs un homme de la vie associative de la cité.

A l'extérieur, les confrères venus de Bastia, Ajaccio, Corte étaient là pour lui dire adieu.
Parmi eux, on notait la présence de Roger Antech, directeur régional de Corse Matin, Jean-Baptiste Suzzoni, ancien chef d'agence de Calvi-Balagne et directeur adjoint de Corse-Matin, Patrice Roubaud, correspondant de TF1 en Corse, Jean-Richard Graziani, Christophe Laurent, Ghilormu Padovani, Jeannot Filippi, Noël Kruslin, Franco Farsetti, Ange Orsini, ses collègues de l'agence Corse Matin de Calvi-Balagne.
A la chapelle de Loretto et à la citadelle, le cercueil était porté par ses amis photographes Jean-Marie Colonna, Olivier Sanchez, Gilbert Guizol, Jeannot Filippi, jusqu'à la cathédrale Saint Jean-Baptiste comble  où l'office funèbre était présidé par l'archiprêtre Ange-Michel Valery et concélébré par le père John Michael Paul et le père Jean-Marc. L'office était réhaussé par la présence de nombreux chantres.

Au premier rang, tout près de la famille, on notait la présence de Ange Santini, maire de Calvi, Pierre Guidoni, maire de Calenzana, Frédéric Guglielmi, secrétaire général de la sous-préfecture de Calvi, Josée Martelli, maire de Pigna, Claude Impériali, ancien maire d'Aregno et de nombreux maires et élus de Balagne.
Le monde associatif était également présent.
A noter qu'à la levée du corps, ses amis du club de tir à l'arc de Calvi-Balagne et nombreux archers de Corse lui ont rendu un ultime hommage en faisant une haie d'honneur devant la chapelle de Notre-Dame de Loreto. 

Un premier hommage était rendu par sa belle-fille. Cette dernière retraçait son parcours depuis son arrivée de sa Martinique natale, jusqu'au Havre et en région parisienne, avant qu'il ne pose ses valises en Balagne.
Elle a ensuite évoqué le coup de foudre qu'il a eu pour son épouse Béatrice
"Denis était un homme d’une rare générosité, il aurait tout donné à ceux qu’il aimait, à Béatrice et à ses filles. Et plus on compte les gens ici, plus on se rend compte qu’il a donné sans cesse, à tout le monde. Qui n’a jamais eu de compliment de sa part? Qui n’a jamais eu des encouragements de sa part? Dans son métier de plombier ou de photographe de presse, au club de tir à l’arc, dans sa vie quotidienne, il n’a jamais compté son temps. Il travaillait sans relâche… Denis a eu une belle vie, remplie d’amour et d’amitié, auprès de ses enfants, ses deux petits enfant, les filles de Béatrice mais aussi tant d’autres."

"Les gens de Calvi et de la Balagne qui l’aiment autant, et qui l’ont accepté comme il était, avec sa gentillesse, son amour des autres... Pendant cette célébration, une pensée va aussi à ceux qui n’ont pas pu venir le saluer une dernière fois, en Guyane, en Martinique, sur le Continent, dans les Pyrénées. Un grand merci à tous".
C'est ensuite Rosine Albertini qui a partagé un moment de sa vie professionnelle avec Denis qui a pris la parole pour rappeler l'homme de bonté et de coeur qu'il était et de poursuivre avec les sanglots dans la voix:  
 " Malgré le chagrin, je viens saluer une dernière fois Denis, un collègue, un très grand ami, qui me manquera et qui me manque déjà beaucoup".
L'inhumation a suivi au cimetière  communal de Notre-Dame de la Serra.
En cette douloureuse circonstance, Corse Net Infos, présente à son épouse Béatrice et ses filles, à Antoinette d'Angeli, ses enfants et petits-enfants, à son frère Alain et à sa soeur Gabrielle ainsi qu'à toutes les personnes que ce deuil afflige l'expression de ses très sincères condoléances





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85564 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40965 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348