Corse Net Infos - Pure player corse

Bucugnà a rénové et inauguré "U Palazzu di Napuliò"


Rédigé par Pierre BERETTI le Mercredi 10 Août 2016 à 14:00 | Modifié le Mercredi 10 Août 2016 - 14:50


Entièrement réhabilité, le Palazzu de Bocognano regroupe aujourd’hui office du tourisme et ecomusée mais aussi bientôt une médiathèque et un espace de travail partagé.


Bucugnà a rénové et inauguré "U Palazzu di Napuliò"
Il y avait du monde mardi soir à Bocognano. Ils étaient nombreux à avoir répondu à l’invitation du maire Achille Martinetti venu inaugurer non sans une certaine émotion le Palazzu entièrement rénové et réaménagé. U Palazzu a été construit entre la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle à la demande de Napoléon Bonaparte, qui souhaitait disposer d’une résidence d’été à Bocognano, village de ses aïeux. Située à 30 minutes d’Ajaccio, cette bâtisse au caractère intime est en partie aménagée en écomusée. Elle présente quelques aspects significatifs du mode de vie traditionnel de ce territoire. Les collections rassemblent plusieurs dizaines d’objets : meubles, vêtements, outils, photographies, etc. "U Palazzu di Napuliò" fut achevé en 1859 et Napoléon n’y résida jamais. 

La bâtisse complètement rénovée héberge également désormais l’office du tourisme de la haute vallée de la Gravona et devrait accueillir prochainement une médiathèque ludothèque ainsi qu’un espace de travail partagé. La commune mise sur ce bâtiment pour en faire un lieu touristique mais aussi un lieu de vie pour la population du village heureuse de posséder un tel bâtiment historique. Dès la semaine prochaine, une projection du film « Les Exilés » de Rinatu Frassati y est dores et déjà programmée avec la Cinémathèque de Corse. 

De nombreux élus avaient fait le déplacement pour l’occasion dont le président de l’Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni : « Dans le cadre de la valorisation mémorielle et culturelle autour des grandes figures insulaires de Pascal Paoli et de Napoléon, on pense évidemment aux orientations des musées insulaires mais pas uniquement. Il y a également un maillage du territoire sur lequel nous travaillons aujourd’hui. Nous en avons un bel exemple avec ce Palazzu de Bocognano ».

Présent également le président du Conseil départemental Pierre-Jean Luciani, lui même Bocognanais a souligné l’implication du département : « Ce partenariat illustre la volonté de contribuer à la restauration du patrimoine bâti cher à toutes nos communes. C’est un peu de notre histoire que nous entretenons à travers cette opération. Par ailleurs, cela représente aussi la politique que nous souhaitons mener en faveur des communes de l’intérieur qui passe par un développement culturel dynamique. Ce projet est un bel exemple de politique de proximité ». En effet, de nombreux acteurs ont contribué à la réalisation de l’ouvrage. Les travaux ont été financés par la CTC à hauteur de 40%, le Conseil Départemental y a apporté 20% mais aussi l’Etat avec 20% de participation.

Le Secrétaire général de la préfecture Jean-Philippe Legueult représentait le Préfet à cette occasion. « Dès mon arrivée en Corse, il y a un an, j’avais visité ce qui n’était à l’époque qu’un chantier. Je suis heureux aujourd’hui de voir le résultat de ce travail. Je salue l'ouvrage réalisé qui valorise le patrimoine historique et qui montre la vivacité des territoires ruraux en Corse. Au delà des discours, on peut se rendre compte qu’il y a des avancées concrètes. » Le maire de la commune, Achille Martinetti était particulièrement ému d’inaugurer ce Palazzu qui a nécessité l’implication des financiers mais aussi de nombreux acteurs locaux comme l’ensemble du conseil municipal, le maître d’œuvre et le scénographe Michel Albertini qui a permis un agencement de qualité.

U Palazzu a semble t-il conquis le ceur des Bocognanais qui sont impatients de se réapproprier le lieu mais ravira sans nul doute les touristes de passage qui seront agréablement surpris de profiter de la halte à l’office du tourisme pour faire un tour dans l’histoire napoléonienne. La maire a réussi ce pari et mène avec son équipe une politique de développement nécessaire depuis la création de la déviation pour faire de Bocognano « une destination et non plus un simple village traversé ».




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85341 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346