Corse Net Infos - Pure player corse

Bruno Langlois, Alexandra Feracci, Mikaël Landreau : Le podium de l'USJSF de Corse


Rédigé par le Lundi 3 Février 2014 à 23:16 | Modifié le Mardi 4 Février 2014 - 01:29


Les journalistes sportifs de Corse ont renoué avec une belle tradition : récompenser les meilleurs sportifs qui évoluent sur l'Île. La manifestation qui s'est déroulée lundi soir dans l'auditorium du Musée de Bastia était bien dans la tradition de ses devancières. Au-delà de la qualité de la réception soutenue par le Crédit Mutuel il avait celle, incontestable, des lauréats de l'USJF de Corse. Une multiple championne de France et d'Europe de Karaté de 22 ans à peine : Alexandra Feracci; un motard ajaccien, hors du commun, Bruno Langlois, vainqueur de la course de côte la plus célèbre du monde le "Pikes Peak", disputé au Colorado, et Mikaël Landreau qui poursuit son extraordinaire carrière sous le maillot du Sporting.


Bruno Langlois, Alexandra Feracci, Mikaël Landreau : Le podium de l'USJSF de Corse
Le coup d'envoi de la manifestation a été donné par Jean Pruneta, président de l'USJSF de Corse, aux côtés duquel se tenaient et Thierry Roghe, président de la caisse du Crédit Mutuel de Bastia et Alain Rubio, son directeur. 
Une triple intervention utile pour rappeler que c'est la nouvelle collaboration entre les journalistes sportifs de Corse et le Crédit Mutuel qui a permis à cette manifestation de redémarrer de la sorte avant que les uns et les autres ne lui confèrent un autre éclat dès l'édition 2014.
En tout cas l'unanimité s'est faite autour de cette idée de distinguer annuellement le sportif corse de l'année, la révélation de l'année et, dans le même temps, d'honorer un sportif pour l'exemplarité et la qualité de sa carrière.
Lundi soir au musée de Bastia il y avait tout ça avec Bruno Langlois qui s'est couvert de lauriers au Colorado en remportant le Pikes Peak 2013, avec Alexandra Feracci, championne de France de Katas et Mikaël Landreau, le gardien du Sporting que l'on ne présente plus.
Tour à tour Jean Pruneta, Jean-Phlippe Thibdaudeau et Jean-Paul Cappuri ont rappelé le cheminement des trois lauréats de l'USJF Corse : Bruno Langlois qui est allé donner la leçon aux pilotes US chez eux et qui à ce titre méritait bien de recevoir le trophée de sportif corse de l'année; Alexandra Feracci, la jeune ajaccienne (22 ans) championne de France de Katas qui en finale de l'épreuve a pris le meilleur sur la vice-championne du monde Sandy Scordo - elle a été également sacrée championne d'Europe universitaire - a été désignée révélation de l'année, et Mikaël Landreau, qui a battu sous le maillot du Sporting club de Bastia le record du nombre de matches disputés en Ligue 1, a reçu le trophée hommage d'une profession qui n'a qu'à se louer de la disponibilité et de la simplicité d'un tel personnage.

Ils ont dit…

Bruno Langlois 
"Il n'y pas d'efforts que je ne ferai pas, même le demi siècle passé, pour aller faire une course qui me fait rêver. Ce fut le cas pour le Pikes Peak. J'y suis allé il y a 2 ans tout seul avec ma moto depuis Ajaccio.Sans savoir parler Anglais. Arrivé à Denver j'ai loué une voiture pour aller faire cette course de côte que j'ai failli gagner à la surprise générale, la mienne comprise. Cette année j'y suis retourné avec l'expérience de 2012 et avec une meilleure préparation tout s'est passé comme dans un rêve… Lorsque l'on croit aux choses, parfois elles peuvent arriver…"
Alexandra Feracci
"L'objectif était vraiment haut à atteindre, moi-même je ne pensais pas y parvenir surtout face à la vice-championne du monde. Mais j'y suis allée sans aucune pression. J'étais "présente" ce jour-là et ça a marché : j'ai réussi à la virer ! Les katas ? Il s'agit d'enchaînements codifiés : c'est un combat imaginaire contre un adversaire imaginaire. Il existe plusieurs techniques jugées à partir de critères très pointus : la puissance, la rapidité, l'équilibre. Avec l'expérience, l'adversaire n'est plus imaginaire : c'est un véritable combat que l'on livre. Pour moi défendre les couleurs de la Corse au plus haut niveau depuis Ajaccio est une énorme fierté que j'aimerai faire partager jusqu'au titre mondial !"
Mikaël Landreau
"Quand j'ai su que j'étais concerné par cette manifestation j'ai été vraiment touché mais rapidement je me suis intéressé également aux autres lauréats. Je les félicité vraiment sincèrement. Si nous autres footballeurs sommes souvent dans la lumière, il y a des exploits sportifs qui sont réalisés dans des conditions complètement différentes des nôtres avec des moyens qui le sont tout autant mais les performances réalisées sont encore plus belles parce que effectuées dans des contextes qui ne sont pas simples. Je voulais les féliciter et leur dire que je suis très fier d'être avec eux car ils ont véritablement marqué leur sport et accompli  de très, très grandes choses…"


La finale gagnante de Alexandra Feracci





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 10:00 Bastia : Téléthon au collège Simon-Vinciguerra

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85564 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40964 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348