Corse Net Infos - Pure player corse

Bonifacio : Le bel objectif d'Agnès di Meglio


Rédigé par le Dimanche 5 Mai 2013 à 10:52 | Modifié le Lundi 6 Mai 2013 - 00:06


Agnès Di Meglio, c'est la passion faite photographie. Rares, en effet, sont les moments où elle n'est pas derrière son objectif à traquer l'image qu'elle soit architecturale, culinaire ou même parfois journalistique pour Corse Net Infos. Une passion qui lui vaut de courir les expos et de rencontrer parfois les plus grands tel Yann Arthus-Bertrand qui l'a "félicitée et encouragée sur cette voie difficile mais passionnante qu'est la photographie."


Agnès di Meglio avec Yann Arthus-Bertrand
Agnès di Meglio avec Yann Arthus-Bertrand
- Votre parcours ?
- J'ai été formée au sein  de ‘’Graine de photographe’’ avec Dom Llorens. J'ai suivi ensuite une formation personnalisée avec un professionnel de la photo d’architecture Paul Kozlowski puis avec Delphine Constantini, professionnelle de la photo culinaire. Portée par les encouragements de ces derniers, je me lancée véritablement à mon compte  il y a un an et demi épaulée par l'organisme ''La Couveuse'' de Porto Vecchio, dirigée par Isabelle Savadoux,  qui aide les porteurs de projets à tester leur activité. 

- Ensuite ?
- Ma nouvelle activité a été bien accueillie et j'ai eu la chance que des personnes me fassent confiance. Il y eut l'architecte Jacques Biancarelli grâce auquel on m'a confié un reportage pour le magazine Maisons et Bois International, consacré à une réalisation du cabinet Architectures Sud;  Paul Pierinelli pour illustrer la gourmandise au salon du chocolat en Octobre dernier à Bastia et  Gaby Pes et Yoann Lebert pour un travail de composition artistique sur l'identité visuelle de leur agence de communication W3G .  

- Votre actualité ?
- J'ai participé à l'expo à l' Espace Beaurepaire dans le cadre du concours photo organisé par Graine de Photographe sur le thème '' transmettre''. Ce concours, initié par Dom Llorens et Marc Lavaud co-fondateurs de Graine de photographe, centre de formation aux techniques photographiques, réunissait près de 800 participants.
Le jury composé notamment d'Agnès Grégoire rédactrice en chef du magazine Photo et présidé par Yann Arthus-Bertrand, avait sélectionné 40 photos parmi les 800 initiales. Ma photo représentant un grand -père et son petit fils observant la mer, prise lors d'un voyage au Maroc, à Essaouira, fut retenue et exposée avec les 39 autres dans la galerie l'Espace Beaurepaire dans le 10 ème arrondissement de Paris du 1er au 8 Avril. Un vernissage qui s'est déroulé le 3 avril en présence des professionnels de la photographie, et ce fut pour moi l'occasion de rencontrer en particulier Yann Arthus Bertrand qui m'a félicitée et encouragée sur cette voie difficile mais passionnante  qu'est la photographie.

- Vous n'êtes pas qu'à Paris ?
- Concomitamment à  cette exposition à l'espace Beaurepaire se sont tenues à Porto-Vecchio les Journées Européennes des Métiers d'Art. C'était à l'hôtel les Bergeries de Palombaggia où l'occasion m'a été donnée d'exposer une série de photos particulières sur les ruines de la cave d'Aleria. En effet les évènements d' Aleria ont été un moment fort de l'histoire contemporaine de la Corse et j'ai voulu capter la sensibilité historique et humaine du lieu .
Ces photos me tiennent à cœur et dans la philosophie du Land art, j'ai voulu que l'empreinte de ces moments de luttes, soit inscrite et conservée dans la mémoire collective  par la photographie, et c'est donc avec mon œil artistique et modeste que je viens collaborer au travail de mémoire nécessaire à l'évolution de notre île car je crois fort au pouvoir  de l'Art pour une Renaissance de la Corse.

- L'Atout sud de Rezé ?
- Mon travail, vous le savez, s'effectue essentiellement sur la photo d'architecture et la photo culinaire qui sont des approches très différentes sur le fond et bien sûr sur la forme. Ceci  m'a amné à quelque lieux de la Corse etnotamment à Rezé, en Loire-Atlantique où j'ai été invitée avec 8 autres photographes de divers horizons. Là, nous avons pu dévoiler quelques une de nos créations  grâce au comité organisateur composé de Thiery et Gaëlle Cosnard et Sylviane Bourges. Outre la reconnaissance de mon travail j'ai été heureuse que mes photos culinaires aient  apporté en Loire-Atlantique une note insulaire et identitaire .

- D'autres rendez-vous ?
- Dès la mi Mai et ce jusque' à la fin Octobre, je serai l'hôte du restaurant la Fabbrica sur le port de Bonifacio et ce sera pour moi l'occasion de montrer à ma ville une série de photos culinaires.

- Et des satisfactions ?
L'aventure débutée il y a presque deux ans se poursuit donc et il est très gratifiant pour moi de voir mon travail exposé, apprécié et reconnu, comme par exemple lors de cette exposition à la boutique Altea sur le port de Bonifacio où Nicolas Graas, pd-g d'Hermès Luxembourg, a remarqué mon travail pour l'exporter jusqu'à ses bureaux au Luxembourg.  Mais au-delà de la marque prestigieuse qu'il représente Nicolas Graas est avant tout un Corse de la  diaspora, originaire de Cargèse. C'est pour moi une double satisfaction de pouvoir partager mon travail avec de tels compatriotes !





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85245 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345