Corse Net Infos - Pure player corse

Biodiversité végétale de la Balagne : Plus de plantes introduites que de plantes endémiques


Rédigé par le Dimanche 15 Juin 2014 à 17:44 | Modifié le Dimanche 15 Juin 2014 - 18:18


Dans le cadre de l'Agenda 21 et de la mise en place d'un Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), le Syndicat Mixte du Pays de Balagne a initié la création d’un inventaire de la biodiversité sur le territoire des 36 communes qui le composent. Le pays de Balagne compte donc après le travail de prospection, 69 plantes protégées et 288 plantes remarquables.


Biodiversité végétale de la Balagne : Plus de plantes introduites que de plantes endémiques

Pour la partie concernant la flore, c’est le Conservatoire Botanique National de Corse (CBNC) qui a été mandaté afin de procéder à un état des lieux de l'existant et une poursuite  des prospections sur le terrain. 

Cette étude regroupe ainsi les travaux réalisés entre 2012 et 2013, qui viennent compléter et organiser l’ensemble des informations de la base de données du CBNC.

Le rendu final, qui a été présenté récemment à Cateri dans les locaux du Syndicat Mixte du Pays de Balagne, est matérialisé par une cartographie des zones prospectées et une liste spécifique des espèces présentes pour chacune des communes faisant partie de la démarche. 


Au commencement de cet inventaire de la flore, une étape préalable a été réalisée, au travers de l’état des lieux de l'existant et du choix des zones de prospection mettant en évidence vingt-six communes prioritaires. Avant la mise en place de ce projet, 20 300 données ont été recensées en Balagne soit environ 1 314 espèces dont 68 protégées, 280 remarquables et 98 introduites.

Au terme de cette étude, le nombre d’espèces connues passe de 1 314 lors de l’état des lieux, a 1 397 après les prospections de 2013. On constate donc l’apparition de 83 espèces qui n’étaient jusque-alors pas identifiées sur le territoire Balanin.

Les plus forts accroissements concernent les espèces communes, avec 54 nouvelles espèces, et les espèces introduites qui en comptent 20 nouvelles. 

Cet accroissement n’est pas une surprise compte-tenu de l’augmentation des échanges commerciaux, des déplacements de personnes (en particulier de la fréquentation touristique), de l’augmentation du nombre de résidences secondaire et des jardins d’agréments qui y sont liés, et de l’amplification de l’activité des pépinières.

 

En 1996, il était déjà constaté que le nombre de plantes introduites dépassait très largement le nombre de plantes endémiques, aujourd’hui le phénomène se poursuit. 

Le pays de Balagne compte donc après le travail de prospection, 69 plantes protégées et 288 plantes remarquables. Le faible accroissement du nombre d’espèces protégées (+1) et remarquables (+8) traduit une plutôt bonne connaissance de la flore d’intérêt sur le territoire.
 

Les projets à venir ?
Le Syndicat Mixte du Pays de Balagne veut créer un outil de restitution en 3D de toutes les données collectées. Envisagée aussi une cartographie de la végétation au 1/25000 pour alimenter la base de données du CBNC, qui pourra ensuite être associée au SCoT mais aussi un livret de présentation de la flore locale à destination des randonneurs et l'établissement d’une carte de distribution des espèces invasives.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85235 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40775 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345