Corse Net Infos - Pure player corse

Bilan de la CAPA : Satisfactions et perspectives d’avenir


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mardi 10 Mai 2016 à 19:43 | Modifié le Mardi 10 Mai 2016 - 19:48


Après une année complète aux affaires de la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien, Jean-Jacques Ferrara et son équipe ont présenté le bilan de ces douze derniers mois consacrés au travail et à la réflexion pour les années à venir. Les dossiers traités étaient lourds et coriaces mais les satisfactions sont bel et bien au rendez-vous de cet anniversaire, qu’il s’agisse des projets, des transports et autres volumineux dossiers comme les déchets et le désengorgement du centre ville. Le développement de la grande périphérie d’Ajaccio était également à l’ordre du jour


Depuis le début de la mandature, la CAPA est dans l’action territoriale et continuera à tenir ses engagements en poursuivant la réalisation d’équipements structurants, innovants répondant aux attentes des habitants et du monde économique. Forte d’une stratégie de développement économique et d’aménagement, la CAPA met en œuvre les opérations nécessaires pour renforcer l’attractivité de son territoire, et pour conforter son positionnement de première intercommunalité de Corse.
Depuis le début de la mandature, la CAPA poursuit une double ambition : la recherche de la performance dans le fonctionnement de l’administration tout en donnant au territoire une nouvelle dimension en matière d’aménagement et de développement
 
Au service du territoire
L’administration de la CAPA est composée de 259 agents dont 63 cat A (24.3%), 58 cat B (22.3%), 138 cat C (53.2%).
En 2015, la masse salariale représente 12.6 millions d’euros soit 17% des dépenses réelles de fonctionnement tous budgets confondus. En 2016, la CAPA a inscrit au budget primitif (prévisionnel), 13.7 millions d’euros soit 18% des dépenses réelles de fonctionnement tout budget confondu.
Afin de maintenir sa capacité d’investissement, la CAPA s’est fixée pour objectif la maîtrise des dépenses de fonctionnement. Dans ce cadre, un contrôle de gestion a été mis en place. En 2016, dans le cadre du schéma de mutualisation, la CAPA et la ville d’Ajaccio travaillent à la mutualisation des directions des services informatiques au service de la performance des services offerts aux usagers.
 
23,5 million de budget
En 2015, la CAPA a inscrit un budget prévisionnel de 23,5 millions d’euros en investissement, nécessaires à l’aménagement et au développement du Pays Ajaccien.
Le BP 2016 voté le 18 février 2016, est la traduction financière de la mise en œuvre du Schéma d’Aménagement et de Développement Economique (SADE). Ainsi, le volume financier prévisionnel au titre de l’exercice 2016 s’élève à près de 98 millions d’euros (hors reports) dont plus de 31 millions de dépenses d’investissement soit une progression de 32% par rapport à 2015.
Sur le plan fiscal, en 2015 et 2016, la CAPA n’a pas augmenté le taux de la fiscalité des ménages malgré une diminution des dotations versées par l’Etat. Elle représente 67% des recettes fiscales de la CAPA (60% TEOM, 39% la TH, 1% taxe foncier non bâti). S’agissant de la fiscalité des entreprises qui représente 33% des recettes fiscales de la CAPA ; elle est composée essentiellement de la cotisation économique territoriale (CET), laquelle n’a pas augmenté depuis 2011, date de la réforme de la taxe professionnelle.

Aménagement et développement
Le Schéma d’Aménagement et de Développement Économique de la CAPA, élaboré en 2015, constitue pour les années à venir la feuille de route de l’action communautaire de l’Agglomération en matière de développement territorial.
Il a pour fonction d’établir une vision d’ensemble du devenir du territoire et de concevoir les priorités stratégiques et les options souhaitables face aux futurs enjeux démographiques économiques, sociaux et culturels. Il véhicule ainsi une dimension prospective très forte. Sa mise en place répond à une démarche globale et son objet connaît, en conséquence, une définition très large. Il s’agit d’adopter une approche intégrée et transversale de politiques sectorielles, ce qui suppose un champ d’analyse pluridisciplinaire.
 
Le SADE (Schéma d’Aménagement et de Développement Economique) est le socle de notre action a déclaré Jean-Jacques Ferrara. Il permettra notamment :
 
  • d’anticiper les enjeux intercommunaux ;
  • d’assurer la concertation relative à des problèmes d’aménagement touchant plusieurs communes voisines (ex, gestion de la croissance urbaine, planification des transports);
  • d’intégrer à l’aménagement du territoire des perspectives reliées au développement socioéconomique et à l’équilibre environnemental (ex., gestion intégrée de la ressource eau par bassin-versant, gestion des déchets…);
  • de programmer des réalisations où l’aménagement et le développement seront liés de manière à réunir sur le territoire les conditions propres à une recherche de l’augmentation du niveau de vie (développement économique), tout en préservant et en mettant en valeur le milieu de vie (environnement social et culturel) et le cadre de vie ;
  • d’élaborer un ensemble de lignes directrices en matière d’aménagement du territoire.
Ce schéma a servi de point d’appui à l’avis rendu par le Président à l’occasion de l’enquête publique sur le PADDUC. Il a également commencé à être décliné territorialement dans le cadre de l’ITI “ Investissement Territorial Intégré” et du “Contrat de ville”. Il a fait l’objet de premières présentations aux partenaires extérieurs, et a permis de conforter la place de la CAPA par l’affirmation d’une stratégie cohérente au service du territoire et de ses habitants. Au niveau de l’administration, il a guidé la nouvelle organisation des services communautaires et la construction du budget primitif 2016.
 
Projets et dossiers à gros enjeux
Le président de la CAPA a poursuivi avec la mobilisation des financements extérieurs à savoir les Fonds Européens, les Fonds Nationaux et bien entendu le lancement et la poursuite des projets structurants. La CAPA entend mener des actions fortes dans le domaine de l’aménagement avec la création de pôles pouvant accueillir des entreprises innovantes, comme le pôle de Mezzavia, zone d’activité économique d’intérêt stratégique.
En ce qui concerne les déplacements, enjeu capital pour le Pays Ajaccien, la révision du PDU permettra de faciliter les déplacements des habitants au quotidien. Des outils permettent déjà d’améliorer la mobilité ont d’ores et déjà été mis en place. 
Veiller à l’habitat sur le territoire, le renouveau économique, l’alternative transport, le maillage du territoire en équipements culturels et sociaux, la gestion des déchets qui doit impérativement répondre à des exigences primordiales, la poursuite de l’équipement du territoire avec l’eau et ses différentes objectifs, l’assainissement avec les opérations nécessaires au développement et à l’attractivité du territoire ont été autant de dossiers débattus et commentés par le président de la CAPA. 
J.-F. V.

Pôles économiques innovants et déchets

La Capa souhaite ainsi développer la périphérie d'Ajaccio par la création de pôles économiques innovants, organisés autour d'une stratégie de transports en commun. Le succès de la navette maritime entre Ajaccio et Porticcio et la création d'une compagnie de transport publique locale, après la fin de la DSP, ont notamment été évoqués.
Pour les déchets, Jean-Jacques Ferrara a proposé la "création d’une unité de tri et de valorisation des déchets, qui permettrait de réduire de moitié les ordures résiduelles ménagères qui resteraient à enfouir, en éradiquant la nuisance olfactive. Nous nous proposons d’offrir le foncier nécessaire à la mise en œuvre du projet, et de stocker les ordures sur le site de Saint-Antoine pendant les trois ans de réalisation




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85559 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40958 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348