Corse Net Infos - Pure player corse

Bientôt un second EHPAD rural à Cargese


Rédigé par le Vendredi 25 Juillet 2014 à 22:47 | Modifié le Samedi 26 Juillet 2014 - 12:30


Laurence Rossignol, Secrétaire d’état de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie auprès du ministre des affaires sociales et de la santé, avait répondu à l’invitation de l’Union des Mutuelles de Corse du Sud pour poser la première pierre de l’EHPAD et du pôle médical ambulatoire pluridisciplinaire de Cargèse vendredi en fin d’après midi. Un geste symbolique pour la secrétaire d’état qui présentera dans quelques semaines le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement à l’Assemblée Nationale. Une approche nouvelle dans la dimension du bien vieillir et de l’accompagnement de la perte d’autonomie.


Bientôt un second EHPAD rural à Cargese
La secrétaire d’Etat a visité dans la journée le centre de consultations « mémoire » mis en place par le Centre Hospitalier d’Ajaccio, rue Colomba, l’« Espace Rencontre » géré en partenariat par le Centre d’Information sur le Droit des Femmes et de la Famille (CIDFF) et le Secours Catholique, boulevard Danielle Casanova, un espace qui permet aussi aux parents qui n’ont pas la garde habituelle de leur enfant d’exercer leur droit de visite et la crèche de la CAF de Corse-du-Sud avenue Maréchal Juin.

Un EHPAD adapté au contexte local

Les cantons des  deux-Sevi et des deux-Sorru comptent une population de 5 479 habitants, relativement âgés et ce malgré une dynamique démographique favorable.
L’établissement en cours de construction aura une capacité de 24 lits mais pourra être évolutif et offrir jusqu’à 60 lits d’hébergement. Il pourra accueillir en priorité les personnes issues des deux cantons pour que les personnes âgées ne soient pas coupées de l’environnement social qui leur est familier.
Mais son rayonnement important lui permettra d’englober des demandes émanant du territoire d’Ajaccio et du grand Ajaccio. Une structure ouverte à tous et un pôle d’activité qui respectera les tarifs conventionnés du secteur 1. 

Le pôle de santé pluridisciplinaire

Le contrat local de santé envisagé en 2013 entre l’ARS, la mairie de Cargèse, le CG2a, l’association pôle santé de Cargèse, la ligue contre le cancer, les services d’aide à domicile, les unions régionales des professionnels de santé libéraux et l’IREPS de Corse intègre le présent projet de pôle de santé.

Le financement et l’emploi

Le financement pour l’investissement est de 6 millions d’euros et à hauteur de 5 800 000 euros pour la Mutualité et de 200 000 d’euros pour la CTC.
Le fonctionnement représentera un financement de 2 millions d’euros pour le CG2A, l’ARS, la  Mutualité et les frais d’accueil versés par les résidents.
Ce projet sera générateur de 20 à 30 emplois directs et aura un impact économique certain sur la région.
Le terrain cédé par le maire de Cargèse et son conseil municipal à l’euro symbolique permettra de réduire le prix de journée de résidents.
 

Quelques précisions de Laurence Rossignol

La silver économie au service du vieillissement de la population et au bien-vieillir.
 Elle concerne directement et entre autre les établissements amenés à recevoir une population âgée. Elle représente une création de richesse, un  secteur d’activité, des besoins,  donc une activité économique liée et provoquée par le vieillissement mais aussi nécessaire pour l’accompagner  (création de produits et services personnalisés pour les seniors, de technologies pour l'autonomie, de téléassistance; de dispositifs de prévention etc.) Derrière la silver économie il y a de l’innovation technologique, de la création de richesse, de l’emploi   une opportunité de croissance. Elle est dédiée à l’avancée en âge de nos sociétés mais ne se substituera jamais à la présence humaine auprès des personnes qui vieillissent.

L’aide aux aidants : une nouvelle mesure
Elle se concrétisera par une « aide au répit ». Une enveloppe sera dégagée pour permettre aux aidants de « souffler » pendant une semaine. L’état subventionnera l’accueil d’une personne âgée dans un établissement  pendant le temps qui permettra à la famille  d’éviter d’arriver à épuisement et continuer à mieux accompagner. Un besoin nouveau d’accueil temporaire que les établissements devront prendre en charge

Les personnalités présentes

Jean-Pierre Fabiani président de l’Union des Mutuelles de Corse-du-Sud
Dominique Bucchini, président de l’assemblée de Corse
Jean-Jacques Panunzi, président du conseil général de Corse-du-Sud
François Garidacc,i maire de Cargèse
Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS
Maria Guidicelli, représentant les présidents de l’exécutif et de l’ADEC
Nicolas Alfonsi, sénateur de la Corse-du-Sud





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85149 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40747 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345