Corse Net Infos - Pure player corse

Bernard Cazeneuve: "Un plan pour aller plus loin dans la lutte contre la criminalité"


Rédigé par le Jeudi 12 Juin 2014 à 09:45 | Modifié le Jeudi 12 Juin 2014 - 21:59


Bernard Cazeneuve ministre de l'Intérieur, est arrivé en Corse mercredi en début de soirée pour une visite éclair et un programme chargé qui le mènera aujourd'hui jeudi dans la journée à Ajaccio, Corte et Bastia. Les deux premiers rendez-vous de la matinée étaient à la préfecture d'Ajaccio où il a déposé une gerbe en hommage au préfet Erignac et où une réunion sécurité était prévue. En voici les propos introductifs livrés à la presse.


La Corse est marquée par une criminalité organisée importante. Sur la dernière décennie, le niveau d’homicides par habitant sur l’île est 5 fois supérieur à la moyenne nationale.
Je suis aujourd’hui en Corse pour rappeler la totale détermination de l’Etat à combattre ce fléau, ces affrontements entre clans rivaux autour d’intérêts économiques. Depuis près de deux ans, le gouvernement a choisi une stratégie offensive pour combattre la violence et les logiques mafieuses. Vous devez faire votre cette stratégie.
Les directeurs généraux de la police et de la gendarmerie nationale ont proposé un dispositif de police judiciaire « novateur et équilibré, reposant sur un partage constant d’information et des analyses croisées entre les services spécialisés de la police et de la gendarmerie ». Les méthodes sont ainsi renouvelées et la coordination entre les services renforcée.
Le plan que je présenterai plus en détail cet après-midi doit permettre d’aller plus loin dans la lutte contre la criminalité corse.
Nous avons tous une obligation de résultats car chaque citoyen a droit au même niveau de sécurité, qu’il habite en Corse ou sur le continent.
J’ai demandé un point de situation régulier aux directeurs généraux et je suivrai personnellement la mise en œuvre de cette réforme.
Je suis à vos côtés dans cette démarche et je suis présent pour répondre à vos attentes. J’attends de vous une totale implication dans la réforme qui se met en place."
Un peu avant le ministre  avait condamné "avec la plus grande fermeté" l'attentat contre la gendarmerie de Bastia "un acte lâche. Cette action mérite la réaction la plus ferme" a t-il ajouté, en apportant un "plein et entier soutien aux gendarmes et policiers, assurant que les auteurs du mitraillage seraient arrêtés".






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85349 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346