Corse Net Infos - Pure player corse

Battista Acquaviva à The Voice


Rédigé par le Vendredi 9 Janvier 2015 à 19:41 | Modifié le Samedi 10 Janvier 2015 - 03:44


Mezzo soprano et colorature d'une tessiture de plus de trois octaves, Battista Acquaviva sera à partir de ce samedi la voix de la Corse à The Voice. La jeune balanine, fille de l'acteur culturel Nando Acquaviva, musicien et musicologue, qui lui a appris la musique, a grandi à L'Ile-Rousse Dite voix de sifflet par l'ethnomusicologue Bernard Lortat-Jacob, sa voix est l'objet d'analyses scientifiques d'un laboratoire parisien sur le son et la voix humaine.


Mise en lumière par Caroline Bourgine en 2005 sur France Culture, elle chante en duo en 2008 avec le célèbre chanteur corse Antoine Ciosi. Ses spectacles de musique traditionnelle corse "Canti Corsi" (2010) et "Les Ailes de la voix" (2012) la font connaître en France. Très vite, la voix corse est sollicitée pour des créations du Québec à l'Autriche ainsi qu'en Russie.


Prônant les racines de la musique traditionnelle comme inspiration permanente, elle fut l'invitée de plusieurs spectacles de musique contemporaine comme "Sound Ritual" ou "Chromotopia" de Victoria Coeln dans la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne en Autriche. En 2012, elle est repérée par le pianiste et jazzman français d'origine arménienne André Manoukian avec qui elle se produit la même année sur la scène du Théâtre de Bastia, scène que Battista connaissait déjà bien et affectionne particulièrement. Sa tessiture de soprano coloratura lui permet d'interpréter des airs lyriques tels que "Les Oiseaux dans la Charmille" des Contes d'Hoffman, de Jacques Offenbach, rôle d'Olympia et "Le Rossignol" de Alabiev. En 2013, Battista figure dans le livre "50 tubes qui ont fait l'histoire de la chanson corse" pour son interprétation de l’hymne corse Dio vi Salvi Regina. Elle est accompagnée sur son dernier album "Canti Corsi" (2012) par un chœur d’hommes dont Ceccè Pesce et son frère Maï Pesce (célèbre ténor corse) et Jean-Marc Bertrand du grand groupe corse I Chjami Aghjalesi et Voce di Corsica. Depuis août 2012, elle se produit régulièrement avec le guitariste, compositeur et arrangeur Ceccè (François) Pesce, membre fondateur du groupe I Chjami Aghjalesi. Elle codirige régulièrement des Master-class de chant corse avec son père, Nando Acquaviva en Belgique et en Corse.
Pour commencer Battista se produit dès 2009 à l'Auditorium de Pigna en Corse puis au festival de Corens en Provence et aux Muse Salentine de Specchia, Italie. L'Abbaye de Royaumont à Chantilly l'invite pour la Fondation Royaumont en 2010, à la suite de quoi elle clôt les « Contemporaines » de Saint-Privat d’Allier. C'est au tour des Rencontres polyphoniques de Calvi de l'accueillir, manifestation du célèbre groupe corse A Filetta dont elle est la cousine germaine du membre leader, Jean-Claude Acquaviva. Pendant une tournée sur l'Ile de la Réunion en décembre 2011, elle donne un récital Salle Guy Agénor.

Elle fait ensuite les Rencontres méditerranéennes du Var à Toulon puis l'Amphithéâtre de la Maison de la Chimie de Paris. Elle a ouvert le dernier Festival du film Italien au Théâtre de Bastia en 2012, puis au Théâtre de l’Espal, Le Mans, in "Les Nuits de la voix". André Manoukian l'invite la même année dans son festival Cosmojazz à Chamonix, où le concert de Battista à 2000 mètres d'altitude sur le Lac bleu au pied du massif du mont blanc en duo avec Gaguick Mouradian est enregistré par les caméras d'ARTE avant de donner un concert exceptionnel au Das Wildt'sche Haus de Bâle, Suisse. La ville de Bastia, ancienne capitale de la Corse, qui a pour réputation d'aimer les voix et l'opéra convie la chanteuse à participer aux Rencontres de musique méditerranéennes au Théâtre de Bastia, aux Nuits Lyriques de Bastia, aux Musicales de Bastia avec André Manoukian au théâtre et autres galas de charité au Théâtre . Chez elle, en Corse, c'est une habituée des émissions radio, des plateaux télé et des festivals qu'elle égrène : Femin’Arte, Festival "Musica Classica" de Santa reparata di Balagna. Sur la scène de l’Orpheum de Vienne, Autriche, Dir Art. W. Christoph Kuthan - Scène du Konzerthaus de Vienne, Autriche, Dir Art. Victoria Coeln.

Battista Acquaviva est spécialiste des micro intervalles de la musique traditionnelle corse1  ; joue de la cetera. Le chant corse a plusieurs intervalles spécifiques, parmi lesquels la terza mezana, grande tierce mineure et d'autres notes découvertes par son père Nando Acquaviva. Une prise de conscience s’est opérée par la pratique de la mimophonie, méthode inventée par Nando Acquaviva et objet d’un partenariat d’étude IRCAM (Institut de recherche et coordination acoustique/musique - Université de Corse - Voce.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:51 Mercati di Natale di Lulishop in Aiacciu è Bastia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85428 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40885 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346