Corse Net Infos - Pure player corse

Bâtiment 33 : "Le ras le bol" des locataires des HLM de Lupinu


Rédigé par le Jeudi 8 Octobre 2015 à 13:24 | Modifié le Jeudi 8 Octobre 2015 - 14:37


L'associu di i lucatarii di Alta Corsica a décidé de passer à l'offensive jeudi matin à Lupinu. La fronde s'est concentrée à la hauteur du Bâtiment 33, qui semble être sur les hauteurs du quartier depuis toujours. Mis en cause le manque d'entretien, la vétusté, la salubrité et la sécurité des locataires qui s'expriment à travers notre vidéo.


L'état général de ce vieux bâtiment était, bien sûr, au centre de toutes les récriminations des locataires descendus de tous les étages de leur immeuble pour dénoncer des fenêtres qui laissent passer l'eau, des volets que l'on est obligé de tirer les jours d'orage pour éviter que les appartements se transforment en piscine, de l'état de vestusté des cages d'escalier, de la saleté qui s'amoncèle dans les caves, des installations électriques, des portails qui ne sont pas adaptés à la population vieillissante.
Le catalogue des revendications semble sans fin.
Mais la détermination de tous ceux qui se sont rassemblés, jeudi matin, devant leur immeuble est de la même nature. Et ils comptent bien se faire entendre.


Dominique Giovacchini s'y exprimait au nom de l'Associu di i lucatarii di Alta Corsica.
Un Associu qui dénonce, surtout, le fonctionnement de l'office de l'Habitat de la Haute-Corse dont affirme t-il "l'organigramme n'est pas en adéquation avec la politique souhaitée par les organes décisionnels. En effet, l'une des volontés affichées par le conseil d'administration est d'orienter la politique de l'organisme autour du patrimoine, ce qui n'apparaît  toujours pas dans le fonctionnement actuel."
Montré du doigt, aussi, "le non-respect de la dérèglementation du code du travail",  l"es orientations pour l'attribution des logements", "la qualité du service rendu aux locataires", et surtout "la gestion des services de proximité"

Elle est qualifiée de "déplorable" par l'Associu di i lucatarii.
"L'insalubrité des parties communes, en dépit de charges toujours aussi importantes, reste un problème majeur. Les espaces verts, sources d'incendie, ne sont jamais entretenus, le ramassage, non effectué des encombrants, fait de Lupinu une déchetterie à  ciel ouvert. Les travaux de réfection laissent à désirer, comme en témoigne l'état déplorable de ce Bâtiment 33 qui n'a fait l'objet d'aucun entretien depuis de nombreuses années..."

Nous l'avons dit la liste des doléances est longue. 
Au-delà des mille et un reproches formulés à l'office de l'habitat il y a lieu de retenir le message, fort, lancé par toutes les personnes qui étaient dans la rue jeudi matin : "Aujourd'hui nous voulons dire aux responsables de cette situation qu'il est grand temps de réagit et de répondre aux attentes des habitants par des actions fortes. Il en va de la responsabilité de chacun" ont-ils lancé avant d'aller, pour la plupart: soutenir le personnel de l'office en grève à une centaine de mètres de là.

Dans le même temps ils affirmaient leur solidarité à ce jeune couple qui, handicapé, attend depuis le 23 Mai 2012 que sa demande de logement soit acceptée !






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348