Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia, plate-forme régionale pour le traitement des demandes de passeport


Rédigé par le Jeudi 22 Janvier 2015 à 15:34 | Modifié le Jeudi 22 Janvier 2015 - 22:34


Le traitement des dossiers de demande de passeport de toute la Corse se fait désormais à la préfecture de Bastia. Le nouveau service a été présenté jeudi matin par Alain Rousseau, préfet de Haute-Corse, Jean Rampon, secrétaire général, le chef de service et le personnel de la nouvelle plate-forme…


Bastia, plate-forme régionale pour le traitement des demandes de passeport
On sait que dans le cadre du programme ministériel de modernisation et de simplification, le ministère de l'Intérieur a engagé une réforme destinée à centraliser l'instruction des passeports au niveau régional à partir d'une plate-forme. 
Pour la Corse cette structure a été implantée à la préfecture de Haute-Corse. Et depuis le 21 Janvier, tout le traitement des dossiers de demande de passeport  s'opère à Bastia.
La plate-forme aura donc la charge de traiter un volume de passeports qui se situe au niveau de 13 000 dossiers, dont 7 000 pour la Haute-Corse.


L'avènement de la structure ne change rien pour les usagers. Les mairies équipées d'une station dédiée aux passeports biométriques (Aleria, Bastia, Biguglia, Borgo, Calvi, Corte, L'Ile-Rousse, Morosaglia, Penta-di-Casinca, Prunelli-di-Fium'Orbu et Saint-Florent) continueront à être leur point de contact.
Pour les mairies, les dossiers qu'elles numérisent déjà, sont aiguillés par voie informatique vers la plate-forme d'instruction de la préfecture de Haute-Corse où les effectifs ont été doublés - 2 agents pour l'instruction des passeports - les plages d'accueil téléphoniques renforcées - dix heures par jours du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 14 à 16 heures - et les locaux dédiés au service dans le hall d'entrée de la préfecture revus et corrigés.


Le souci d'amélioration et de modernisation de l'accueil des usagers, prenant en compte la nécessaire notion de confidentialité, est aussi visible aux guichets dédiés aux étrangers qui sont 8 000 tous les ans à se présenter à la préfecture de Haute-Corse. Enfin, on retiendra qu'au cours des semaines à venir la préfecture de Haute-Corse héritera d'une seconde mission régionale : celle de la mise en œuvre d'une plate-forme des naturalisations.

Les explications de Alain Rousseau, préfet de Haute-Corse





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 20:54 Bastia : Aurélie Pitrat hôte de Wittgenstein !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40919 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348