Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : l’Eglise s’organise face à la pénurie de prêtres et crée l’Unité Paroissiale « Notre Dame de Lourdes »


Rédigé par Michela Vanti le Dimanche 29 Novembre 2015 à 21:32 | Modifié le Dimanche 29 Novembre 2015 - 23:18


Mis à part les plus fidèles, peu de bastiais se sont aperçus du changement : les deux paroisses de Ville di Piatrabugno et celle de Notre Dame de Lourdes se sont assemblées et ont donné vie à une seule Unité Paroissiale.


Bastia : l’Eglise s’organise face à la pénurie de prêtres et crée l’Unité Paroissiale « Notre Dame de Lourdes »
La messe célébrée ce dimanche à Notre Dame de Lourdes a solennisé l’union des trois paroisses. Sainte Lucie de Ville di Pietrabugno, Saint Paul de Toga et Notre Dame de Lourdes, sont désormais une seule unité paroissiale dont cette dernière est le pôle principal et, en quelque sorte, le chef de file. Pendant l’homélie le père Emmanuel a parlé aux très nombreux fidèles de cette union comme d’une opportunité pour rassembler les forces de chaque communauté pour redynamiser la vie de l’Eglise.
Cette union a été bien accueillie par les paroissiens même si certains s’interrogent sur l’avenir de Saint Paul et Sainte Lucie.
Vont-elles disparaitre? Corse Net Infos a posé la question à l’Evêque de Corse Mgr De Germay

- Pourquoi  il a fallu unifier les trois paroisses ?
-Comme partout dans le diocèse, chaque fois qu’un curé a la charge de plusieurs paroisses, nous mettons en place des unités paroissiales. Il ne s’agit pas de fusionner les paroisses, elles demeurent paroisses au niveau canonique et chacune conserve son originalité. Il s’agit de mettre l’accent sur la notion de communauté paroissiale. La communauté toute entière a un rôle à jouer pour la mission. En lien avec le prêtre, elle veille à ce que la foi soit transmise aux enfants, elle accompagne les adultes qui se préparent au baptême ou à d’autres sacrements, elle se soucie des personnes dans le besoin. Dans le rural en particulier, les pratiquants d’un village ne sont plus assez nombreux pour jouer ce rôle, et ils n’ont pas la messe chaque dimanche dans leur église. Mais les chrétiens de plusieurs villages peuvent constituer une communauté, et se regrouper pour l’eucharistie.

- Les trois paroisses forment donc une seule unité. En pratique qu’est-ce que va changer pour les paroissiens ? Comment les trois églises vont-elles fonctionner maintenant?
- En ce qui concerne Notre-Dame de Lourdes, Saint-Paul de Toga et Sainte Lucie à Ville de Pietrabugno, le changement ne sera pas radical. Ordinairement, chaque paroisse bénéficiera d’une messe dominicale. De temps en temps il y aura une messe commune, mais il s’agit surtout de prendre conscience qu’il s’agit d’une seule communauté. On ne va pas constituer, par exemple, trois équipes liturgiques, trois équipes de catéchistes, trois équipes pour accompagner les catéchumènes, etc. Tout cela est unifié. Cela suppose un changement de mentalité : le dimanche on ne va pas retrouver « son église » mais « sa communauté ». On n’y va pas en « consommateur » mais en ayant conscience d’avoir un rôle à jouer, d’être membre d’une communauté, un membre du Corps qui est l’Eglise.

La Lyre Bastiaise qui a joué pendant la celebration
La Lyre Bastiaise qui a joué pendant la celebration





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348