Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia à l'heure des rencontres de la sécurité intérieure


Rédigé par le Samedi 11 Octobre 2014 à 22:34 | Modifié le Samedi 11 Octobre 2014 - 22:46


Les rencontres de la Sécurité Intérieure se sont déroulées durant toute la journée de Samedi sur la place Saint-Nicolas de Bastia. Elles ont été présidées par Alain Rousseau, préfet de Haute-Corse, et Jean-Louis Milani, deuxième adjoint au maire de Bastia, délégué à la cohésion sociale. Au terme de leur visite à travers les stands depuis celui de la police scientifique et technique jusqu'à celui de défense des droits de la femme, en passant devant les jeunes sapeurs-pompiers de Haute-Corse au garde à vous, Alain Rousseau et Jean-Louis Milani ont situé le contexte de ces nouvelles rencontres.


Le prefet de Haute-Corse et Jean-Louis Milani avec les jeunes sapeurs-pompiers de Haute-Corse
Le prefet de Haute-Corse et Jean-Louis Milani avec les jeunes sapeurs-pompiers de Haute-Corse
- Quel est l'intérêt d'organiser une telle journée ?
- C'est une journée nationale qui exprime la volonté de présenter une fois par an à la population la diversité des métiers de sécurité et les partenariats qui existent entre eux. Sur ce plan, nous sommes dans une situation d'amélioration permanente. C'est montrer, aussi,  l'importance que revêt aujourd'hui la technique. Et la professionnalisation des métiers de las sécurité. On pense naturellement, en disant cela, à la police scientifique et technique de la police judiciaire. Mais les Gendarmes et les Pompiers ont un niveau de maîtrise professionnelle incontestable qui s'appuie sur des techniques et des moyens qui coûtent chers. Cette journée sert aussi à montrer à nos concitoyens que leurs impôts servent aussi à financer cela : la sécurité ça a un coût. C'est du matériel. C'est des hommes. De la formation. A titre personnel, quand je viens ici je rends hommage à tous les services; On n'a pas toujours l'occasion de le dire, mais ils font un travail remarquable.

- Vous parlez de technique et de moyens : La Haute-Corse est-elle bien dotée ?
- Oui. Comme nous sommes un petit département, nous avons besoin d'être autonomes. D'autant que nous sommes isolés par l'insularité. Ce besoin d'avoir pratiquement sous la main presque tous les moyens  fait que nous sommes un département plutôt bien doté. Que cela soit dans le domaine de la police, de la gendarmerie ou celui des pompiers. C'est important parce que si un événement survient, il faut pouvoir intervenir très rapidement. Dans d'autres départements on peut faire appel à des départements limitrophes : ce n'est pas le cas ici. Cela pose trop de problèmes logistiques. C'est ce qui nous amène à avoir en moyenne plutôt plus de moyens qu'un département de même taille du Continent

- Et c'est efficace ?
- Oui. Moi, je vous dis que les systèmes sont efficaces. Dans tous les domaines. Vous pourrez passez en revue la police, la gendarmerie et les pompiers : ce sont des services efficaces qui obtiennent vraiment des résultats. Il y a un niveau de maîtrise incontestable. Pour ne parler que de la lutte contre les feux de forêt, nous avons ici un modèle de détection et d'intervention qui est regardé comme un modèle par les autres départements. Ça a un coût, mais  c'est remarquable…

Jean-Louis Milani : "Des moyens portés par de vrais professionnels"

"C'est bien que la population voit à quel point les moyens sont importants, diversifiés, pointus et portés par des vrais professionnels " a commenté pour sa part Jean-Louis Milani. 
"Je suis moi-même surpris. J'ai appris beaucoup de choses. Et j'ai vu des hommes qui font des métiers de vocation. Pour autant que des jeunes soient motivés, ils peuvent trouver là, les moyens d'épanouir leurs aptitudes".




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85341 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346