Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Xavier Figarella mène la croisade contre le Grind danois


Rédigé par le Samedi 22 Août 2015 à 22:24 | Modifié le Samedi 27 Février 2016 - 18:52


Près de 200 personnes se sont rassemblées samedi après-midi sur la place Saint-Nicolas de Bastia autour de Xavier Figarella qui, avec plusieurs de ses compagnons de lutte de Sea Sheperd, s'est opposé récemment aux Iles Féroé au Grind danois. Le grind consiste, rappelons-le, à tuer par centaines les dauphins à flancs blanc, les baleines pilotes et les grands dauphins qui s'aventurent dans les fjords de l'archipel.


Laurence Constantin, Isabelle Piteaud avec Xavier Figarella : Halte au Grind
Laurence Constantin, Isabelle Piteaud avec Xavier Figarella : Halte au Grind
A Bastia, c'est l'association Global earth keeper (GEK), groupe Corse, qui s'est fait le relals de Sea Sheperd pour cette journée de rassemblement qui, prévue à Paris le 22 Août, en soutien aux 12 activistes condamnés ainsi qu'aux nombreux globicéphales massacrés chaque année lors du Grind au Danemark, a eu des prolongements dans plusieurs régions de France.
Ce samedi,  sur la place Saint-Nicolas  autour du Kiosque à musique ils étaient nombreux à arborer un tee shirt noir.
​A commencer par Isabelle Piteaud et Laurence Constantin auxquelles on doit, notamment la manifestation, qui se tenaient aux côtés de Xavier Figarella  pour, près de jeunes filles brandissant des cartons anti-grind, défendre, une fois encore, la cause des dauphins.
L'engagement est sincère. Et nul n'a l'intention d'abandonner le combat.
Mais le GEK de Corse, qui a pris avec force il le relais de Sea Sheperd  dans cette bataille, sait que localement il y a, encore, de nombreuses causes à défendre.


Laurence Constantin ne se lasse pas de les énumérer lorsque on l'interroge sur les activités du groupe corse.
Elle a ainsi institué un jour de nettoyage de l'ile : c'est le 1er Mai. "Il faudrait ce jour-là tout balayer, même si ce n'est que quelques mètres autour de chez soi, sa rue...C'est un jour chôme pourquoi, dès lors, ne pas le donner à notre maison ? A notre planète donc en intervenant en mer, rivière et montagne?"
Campagne anti-mégots, travail en relation avec la ville de Bastia notamment avec Jerômine Vivarelli, surveillance des cirques qui circulent avec des animaux en cage pour, comme au Mexique, en Belgique, en Suisse, en Espagne etc, parvenir un jour à l'interdiction en Corse de cirques avec animaux en cage, constituent les autres grands axes de lutte du Gek.

Xavier Figarella : Une pause...


Xavier Figarella, revenu en début de semaine des Iles Féroé, était encore très entouré sur la place Saint-Nicolas.

- Comment se sent-on après une telle aventure ?
- Le soutien de milliers de personnes a fait le plus grand bien, sur  le plan moral.

- En avez-vous terminé avec la justice danoise ?
- Je l'ignore. En revanche je pense que la mobilisation qui a suivi notre arrestation et notre condamnation a fait réfléchir la justice danoise. Le pays, qui avait changé les termes de la loi à dessein afin de faire condamner plus lourdement les activistes, s'est empressé de nous expulser après le jugement du tribunal. Avant notre expulsion nous sommes allés dire aux représentants de la police, que nous voulions purger notre peine en prison : leur réponse  a été significative. Ils nous ont embarqué à bord du premier avion à destination de Paris.

- Retournerez-vous aux Iles Féroé ?
- Pourquoi pas ? Mais je ne pourrai pas le faire avant le mois de Septembre 2016 puisque je suis interdit de séjour sur l'archipel. De plus je vais reprendre mes cours pour une année afin d'obtenir mon brevet de capitaine illimité.

- Sea Shperd c'est terminé pour vous ?
- Pas du tout. Je retournerai aux Féroé avec l'organisation mais pas seulement. J'irai là où on a besoin de moi. Pour secourir les tortues, les baleines, les dauphins...



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85196 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345