Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Une nouvelle étape pour l'ecole de la 2e chance


Rédigé par le Mardi 1 Octobre 2013 à 22:50 | Modifié le Jeudi 3 Octobre 2013 - 02:25


C'était journée portes ouvertes, mardi, à l'école de la 2e chance de Bastia. Une occasion pour l'établissement d'affirmer son ambition de permettre aux jeunes âgés de 16 à 25 ans d'accéder à l'emploi au sein des entreprises locales ou d'intégrer une formation qualifiante, ou diplomante, visant des métiers porteurs.


Bastia : Une nouvelle étape pour l'ecole de la 2e chance
Durant une bonne partie de la journée les jeunes et leurs proches ont été ainsi accueillis par l'équipe de l'e2C et ses stagiiares qui leur ont présenté lors de formations colectives les modalités et les moyens mis en œuvre pour les aider à construire leur projet d'emploi en misant sur l'alternance en entreprise. 
Mais au-delà des activités propres à une journée "Porte Ouvertes", bien utiles à tous ceux et toutes celles qui décideront d'intégrer l'école, le moment fort de l'après-midi a été constitué par la présentation des nouveaux outils numériques - des tableaux numériques interactifs - acquis par le2c grâce au soutien financier  de la Fondation Orange et des entreprises qui ont reversé une partie de leur taxe d'apprentissage de l'année 2013.
Jean Zuccarelli président de l'e2c, aux côtés duquel se tenait Bernard Guidicelli, directeur, n'a pas manqué de de souligner que ces tableaux étaient arrivés à point nommé pour permettre aux élèves de l'école de franchir une nouvelle étape. "Au-delà du fait qu'Ils vont permettre de travailler dans un cadre plus ludique, ces nouveaux équipements marquent une nouvelle évolution sur les étapes du développement de l'e2c."
Dès lors, il n'a pas manqué de remercier la Fondation Orange pour son implication mais aussi tous les partenaires institutionnels et les entreprises qui permettent à l'école d'avancer.
A son tour, Jeanne Tomasi, directrice de la communication d'Orange, a dit la joie de sa société d'apporter son aide à l'école. Ici il est question de la solidarité numérique masi Jeanne Tomasini n'a pas manqué de souligner que les aides de la Fondation Orange peuvent peuvent tout aussi bien s'appliquer à la formation, à l'éducation et à la santé en Corse plus qu'ailleurs car, Orange joue, ici, à fond, la carte de la proximité.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346