Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Une "Nuit Européenne des Musées" trop brève…


Rédigé par Odile AURACARIA le Lundi 19 Mai 2014 à 00:36 | Modifié le Lundi 19 Mai 2014 - 00:49


Le musée municipal d’art et d’histoire de Bastia et le Fonds Régional d'Art Contemporain (FRAC) Corse, ont été sollicités par le rectorat et la direction régionale des Affaires Culturelles (DRAC) ministère de la Culture et de la Communication, afin de participer à la Nuit Européenne des Musées dans le cadre du dispositif La Classe-l’œuvre. Pour cet évènement, les deux institutions se sont associées afin de présenter chacune un ensemble de 5 œuvres de leur collection.


Par ailleurs, deux classes de l’Ecole élémentaire René Subissi, à Bastia, ont été retenues afin de participer à ce dispositif. Les élèves ont visité le Musée de Bastia, les œuvres de la collection du FRAC Corse choisies pour la Nuit des Musées leur ont également été présentées au Musée et dans les classes. Ces présentations ont été suivies de séquences d’ateliers d’expression en Arts Plastiques.
Ces œuvres, et les travaux des enfants, ont été exposés au musée municipal d’art et d’histoire de Bastia, le samedi 17 mai et le dimanche 18 mai. 
Le samedi, à 14 h 30, Anne Alessandri (Directrice du FRAC) et Elisabeth Cornetto (Conservateur en Chef du Musée de Bastia), ont inaugur cette belle et très intéressante exposition, ainsi que les ateliers pour enfants qui étaient organisés par l'intervenant Arnaud Ceglarski (Médiateur du FRAC) 
Les oeuvres classiques ou contemporaines sont étroitement mêlées et exposées dans ce bel écrin qu'est l'auditorium du Musée. L'accrochage très harmonieux et bien pensé est judicieusement articulé autour de la présentation d'une maquette de bateau corse, en bois et corde, réalisé en 1987 par Laurent Damonte et qui est la propriété du Musée. Ce type d'embarcation est une patache construite en s'inspirant d'une gravure de Beaugeay. Ce voilier servait notamment, jusqu'au milieu du 19ème siècle, au transport du courrier entre la Corse et le continent.
 
Une "Nuit Européenne des Musées" qui paraît vraiment bien trop brève puisqu'elle ne permet de savourer cette sympathique exposition que l'espace d'un week-end, hélas... Une très belle collaboration entre le FRAC et le Musée Municipal d'Art et d'Histoire de Bastia, pour laquelle Anne Alessandri et Elisabeth Cornetto ne seront jamais assez remerciées.

 


Listes des œuvres du FRAC exposées :

Joao Onofre né en 1976 à Lisbonne au Portugal où il vit et travaille : Untitled (Sun 2500), 2010 (vidéo de 7'42"). Cette oeuvre a été présentée par le Portugal lors de la 12ème biennale d'architecture de Venise (2010). Joao Onofre a réalisé un travail de cinéaste au coeur de Lisbonne avec d'importants moyens techniques au service d'un projet d'une grande force poétique.

 

Jean Jacques Rullier né en 1962 à Bourg-Saint-Maurice. Il vit et travaille à Paris : Les Catastrophes naturelles, série de 4 dessins, 2009 (encre et crayons de couleurs sur papier). L'ensemble d'oeuvres des Catastrophes naturelles se rattache à une série plus importante intitulée Les Questions. La disposition est toujours la même : un dessin figuratif au-dessus d'une question écrite. L'artiste inventorie les catastrophes.

 

Batoul S’himi née en 1974 à Asilah au Maroc. Elle vit et travaille à Martil au Maroc : Monde sous pression I, 2008 (sculpture). C'est un objet de la vie quotidienne devenu sculpture. Il s'agit ici d'une cocotte-minute transformée en mappemonde, les continents étant découpés dans le métal.

 

Marylène Negro née en 1957 à La Tronche. Elle vit et travaille à Paris : La Corse Inoubliable, 2005 (diaporama support DVD). Ce travail a été réalisé à l'occasion d'une résidence en Corse. Ces vues de la Corse sont accompagnées d'une bande son lancinante où les mêmes notes reviennent en boucle.

 

Emma Kay née en 1961. Elle vit et travaille à Londres au Royaume-Uni : The World From Memory IV, 2003 (impression digitale couleur sur papier). Cette oeuvre fait partie d'une série de cartes géographiques dessinées de mémoire et à la main.

 

 
Listes des œuvres du musée de Bastia sélectionnées pour le projet :

G. André (graveur) d’après R. Bonne (hydrographe) , Carte de l’empire romain, partie occidentale, gravure, 1787. Le musée de Bastia possède une cinquantaine de cartes et plans dans ses collections, qui rendent compte de l'évolution de la ville comme de la perception de la Corse au sein de l'espace méditerranéen.

 

L. C. Canniccioni, Vue de la baie de Saint-Florent, huile sur bois, 1928. Né à Ajaccio ce peintre a passé la plus grande partie de sa vie à Paris, mais la Corse a été l'une de ses principales sources d'inspiration.  Quatre oeuvres de l'artiste sont présentes dans les collections du musée de Bastia.

 

A. Lapito, Vue de Bastia depuis Toga, huile sur toile, 1844. Il est l'un des rares peintres du 19ème siècle à avoir exposé des tableaux représentant des paysages corses aux Salons de Paris.

 

A. Locatelli, attribué à, Paysage, huile sur toile, ancienne collection Fesch, début du 18ème siècle. Toile faisant partie de la collection d'art du Cardinal Fesch. Bastai a reçu 100 tableaux.

 

A. Couturaud, Vue du port St-Nicolas, huile sur toile, vers1920. Il s'agit du Port Saint-Nicolas, actuel port de Commerce représenté avec une grue, des chargements.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85270 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40789 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345