Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Une Google académie pour mieux gérer un site internet


Rédigé par le Jeudi 24 Octobre 2013 à 14:34 | Modifié le Jeudi 24 Octobre 2013 - 17:02


"Comment mieux gérer son site internet ?" A l'initiative de la chambre de commerce d'industrie territoriale de Bastia et de la Haute-Corse, deux journées de formation gratuites animées par une équipe de Google viennent de se dérouler à l'IMF de Borgo.


Bastia : Une Google académie pour mieux gérer un site internet
Une session (Mercredi) pour les agences de communication et webmasters et une seconde (Jeudi)  "spéciale" annonceurs pour les entreprises : la CCIT a bien fait les choses à destination de ses rssortissants qui ont opté pour le-commerce.
La preuve a été faite que 70% des internautes insulaires achètent aujourd'hui en ligne. Ou que l'e-commerce est devenu incontournable pour les entreprises.
Dès lors, et dans la continuité de la journée organisée en Juin dernier par la CCI en partenariat avec la CTC, était-il important d'aider les entreprises qui s'étaient manifestées, à se perfectionner ou bien à s'initier à la gestion et à la promotion d'un site d'e-commerce.
Pour les plus qualifiées, il s'agissait d'affiner leurs connaissances pour générer plus de trafic et améliorer leur stratégie commerciale sur le web.
Dans un second temps la Google académie de l'IMF de Borgo a permis, sous forme d'ateliers gratuits, aux entreprises et agences participantes de pouvoir saisir le pertinence d'un référencement optimisé sur internet et l'intérêt d'annonces publicitaires sur le Net.
"Nous nous sommes investis dans une stratégie d'accompagnement de nos ressortissants avec notre partenaire la CTC, de manière à ce que les entreprises puissent non seulement bénéficier de conseils, mais aussi de moyens et de formations" expliquait Charles Colombani, président de la commission des TIC à la chambre de commerce et d'industrie. "Les Académies Google leur donnent les moyens pour lutter si possible à "armes égales" avec la concurrence. Car, bien géré le commerce en ligne ouvre de belles opportunités pour les entreprises."

Jonathan Vidor : "La Corse n'est pas la région la moins dynamique"

Jonathan Vidor et Florent Meyer
Jonathan Vidor et Florent Meyer
Jonathan Vidor est un expert Google. Il vient de passer deux jours à l'IMF de Borgo en compagnie de Florent Meyer pour porter la bonne parole.
"Nous étions, déjà, ici au mois de Juin. Avec la CCI, et notre interlocutrice privilégiée Élisabeth Pianelli, nous avions prévu de prolonger cette première expérience en raison du succès qu'elle avait remporté" expliquait-il jeudi matin.
"On est là, bien sûr, parce que pour Google il faut que nous soyons partout sur le territoire français pour aller à la rencontre des entreprises et des agences pour les former et les aider à passer au "numérique" mais aussi et surtout parce qu'il y a une demande."
"S'il n'y avait eu personne en Juin, ne nous serions sans doute pas revenus durant ces deux journées.
La Corse ? Je n'ai pas de chiffres, mais je peux vous affirmer sans crainte de me tromper ce n'est pas la région la moins dynamique de France. Contrairement à certaines idées reçues ce ne sont pas les régions les moins peuplées de France qui ont un moins bon taux de pénétration sur Internet. Bien au contraire.
"

Le tourisme, la locomotive
Et puis il y a la dynamique impulsée par le tourisme. Et qui, ici plus qu'ailleurs, joue un rôle important. D'où le développement de l'activité sur le Net.  "Trois des quart des réservations des hôtels, des campings et des hébergements, hors activités, se font via internet et Google notamment."
Une tendance qui n'est pas près de s'inverser "ainsi qu'en témoignent les nombreux projets qui se développent sur place tous orientés vers cette activité qui joue incontestablement un rôle de locomotive…"
C'est donc pour permettre à tous leurs interlocuteurs et de mieux maîtriser l'outil et  d'en tirer le plus grand profit que Jonathan Vidor et Florent Myer se sont multipliés au cour de ces deux journées.
Leur attention et l'accueil de la part de la CCI et d'Elisabeth Pianelli et Christophe Graziani, en particulier, ont amené l'un et l'autre à "donner" plus encore…
Il est vrai qu'en trois ans de pérégrinations à travers l'hexagone Jonathan Vidor n'a jamais été confronté à une telle "adhésion" et à une telle "écoute"…




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13946 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8553 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7496 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 29