Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Un nouveau centre opérationnel départemental fonctionnel et performant


Rédigé par le Mardi 3 Mai 2016 à 16:07 | Modifié le Mercredi 4 Mai 2016 - 00:15


Alain Thirion, préfet de Haute-Corse a inauguré mardi matin à la préfecture la nouvelle salle du centre opérationnel départemental en présence notamment de Laurent Prevost, directeur général de la Sécurité civile. L'occasion pour les deux hommes de souligner l'importance de la Sécurité civile, l'importance des moyens qui l'été venu sont engagés en Corse, la responsabilité des communes à se doter de leur propre plan, etc. Leurs explications en vidéo


Le centre opérationnel départemental de la Haute-Corse a pris de la hauteur : en passant du rez de chaussée au quatrième étage de la préfecture il a fait un sacré bon qui estimé aux alentours de 100 000€ l'a fait entrer dans une nouvelle ère ainsi qu'ont pu le constater François Orlandi, président du conseil départemental de la Haute-Corse, Jean-Louis Milani, adjoint au maire de Bastia, Anne Ballereau sous-préfète de Calvi, Louis Pozzo di Borgo, adjoint au maire de Furiani, Charles Baladassari, directeur du Sdis, Eric Eudes, directeur départemental de la sécurité publique etc... et dont se sont félicités successivement le préfet de Haute-Corse, François Orlandi et Laurent Prevost.
 

Le Centre Opérationnel Départemental (COD) constitue un outil à la disposition du Préfet pour gérer une crise. Installé dans chaque préfecture, il regroupe l’ensemble des moyens nécessaires à la conduite stratégique de crises en cas d’événement grave ou de crise majeure qui peuvent impliquer des mesures de coordination et de direction renforcées des acteurs du dispositif ORSEC (Organisation de la Réponse de la Sécurité Civile).

Structure d’Etat Major, le COD est le lieu où toutes les informations se concentrent et où toutes les décisions cruciales sont prises pour protéger la population. En cas de crise, le COD est activé par le Préfet qui, en sa qualité de directeur des opérations desecours (DOS), s’entoure de tous les acteurs de la sécurité civile nécessaires (sapeurs-pompiers, services de l’Etat, Gendarmerie, Police nationale, Conseil Départemental, CTC, Inspection d’académie …) et assure la conduite et la coordination des opérations de secours ou de sécurité publique jusqu’au retour à la normale.
Ces deux dernières années, le COD a été activé à 11 reprises pour des  inondations(5), déminage(1), hydrocarbures (1) suivi d’événements sportifs (1), éboulements rocheux (1), crashs d’avions (2), sécurité publique (1).


Les équipements informatiques dédiés au COD ont été testés à l’occasion d’unexercice concluant, le 13 avril dernier au cours duquel les acteurs de la sécurité civile ont pu prendre leurs marques et se familiariser avec le nouvel outil organisé en différents espaces.
Il y a d'abord la salle opérationnelle avec un un espace « cellules de liaison »,  accueillant les services au nombre de 8 auxquels il est fait appel de manière quasi systématique (SDIS, gendarmerie, police, ARS, SAMU, DDTM, CTC, Conseil départemental)  et dont l’objectif principal est d’assurer, en situation de crise, une communication rapide avec chacun des acteurs de terrain. Toujours dans la même salle  un espace dédiée à l’accueil de tous les services impliqués dans la gestion de crise autour du directeur des opérations de secours.Ce lieu permet de réaliser les points de situation réguliers, d’analyser les options opérationnelles majeures et d’organiser la coordination des acteurs.
Il y a enfin une salle de décision, lieu plus confidentiel, dans lequel le préfet dispose d’un bureau indépendant, où il peut préparer ses décisions, faire un point précis avec un panel restreint de collaborateurs et passer des communications sensibles.


Premier plan d'intervention particulier (PPI) signé

Cette inauguration suivie par de nombreux chefs des services concernés par le COD s'est achevée par la signature du premier PPI (Plan d'intervention particulier de Haute-de Haute-Corse. Ils sont au nombre de quatre dans le département.
Mardi le directeur général de la Sécurité civile et le préfet de Haute-Corse ont signé conjoitement ce document avec Don-Marc Albertini chef du service Territoires et Développement Durable d'EDF-Corse.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85590 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348