Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia-Sud : Une station d'épuration pour 124 000 habitants au lieu de 45 000


Rédigé par le Mercredi 11 Janvier 2017 à 17:36 | Modifié le Mercredi 11 Janvier 2017 - 21:36


C'est en présence de François Tatti, président de la CAB, Alain Thirion, préfet de la Haute-Corse, François Orlandi, président du conseil départemental, Saveriu Luciani, président de l'OEHC et Pierre Savelli, maire de Bastia que Michel Rossi, président de la régie des eaux du pays bastiais, a procédé à l'inauguration de la station d’épuration des eaux usées de Bastia sud. Tous se sont réjouis d'avoir participé à une telle réalisation. Aboutissement d'un travail de longue date décidé en 2011 sous l’ancienne mandature et entrepris fin 2014, cette extension a été mise au diapason des normes les plus récentes en matière de qualité de l'eau.


Bastia-Sud : Une station d'épuration pour 124 000 habitants au lieu de 45 000

Bastia-Sud : Une station d'épuration pour 124 000 habitants au lieu de 45 000
La communauté d'agglomération de Bastia a inauguré, mercredi, la nouvelle station d'épuration de Bastia-Sud. C'est un engagement important sur le plan financier puisque l’opération a représenté un investissement de 30 000 000 € mais « une eau de bonne qualité a un coût » souligne Saveriu Luciani, président de l'OEHC. Et l'équipement présent se veut un modèle de développement durable du territoire communautaire « Il faut gérer l’eau comme on gère les déchets ». La station repose sur une filtration des eaux usées par un traitement biologique et une clarification issue de la séparation de l’eau et des boues résiduelles. L’eau ainsi clarifiée peut-être rejetée en mer loin de la plage par un émissaire de 1960 m. Une véritable prouesse technique qui permet de déverser en mer une eau d’une qualité irréprochable. 
 
Projet d'intérêt général, cette station s'inscrit dans une démarche de préservation de l’environnement chère à la CAB « La question de l’eau est un élément majeur, il y a nécessité de préserver sa qualité » a insisté son président François Tatti. Les technologies épuratoires ainsi mises en œuvre sur ce site ont pour vocation d'être en conformité avec les règles environnementales concernant le traitement des eaux usées.
 

Le territoire communautaire possédait deux stations d’épuration : la STEP Bastia Nord située sur l’emprise du port de commerce à hauteur de Toga; la STEP Bastia Sud située à l’Arinella. Aujourd’hui, les effluents sont donc rassemblés sur un seul site portant la capacité de traitement de la STEP Bastia Sud à 2400 m3/h soit 124 000 équivalent / habitant au lieu de 45 000. 
 
Répondant à une volonté de mise en conformité avec les normes européennes les plus exigeantes du traitement des effluents des communes membres de la CAB et de la commune de Brando, la station a également été conçue pour éviter toutes nuisances sonores et olfactives et suit l'évolution de la réglementation en matière de qualité des rejets, notamment au travers des arrêtés de juin 2007 imposait un niveau de traitement plus exigeant.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 19:04 CORSSAD : La CGT "met la pression" à Bastia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89094 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 46026 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39257 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 406