Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Restauration du tableau de Giovanni Bilivert à l’Oratoire Saint Roch


Rédigé par Philippe Jammes le Jeudi 23 Juin 2016 à 22:53 | Modifié le Vendredi 24 Juin 2016 - 00:25


La ville de Bastia vient de faire restaurer l’une des œuvres phares de son patrimoine, à savoir le tableau du maître-autel de l’oratoire de la confrérie Saint Roch. Cette œuvre, figurant saint Roch, saint Sébastien, saint Martin de Tours et sainte Catherine d’Alexandrie aux pieds de la Vierge à l’Enfant, a été réalisée en 1626 par le peintre Giovanni Bilivert, le plus grand peintre florentin de la première moitié du XVIIe siècle.


Giovanni Bilivert (1585-1644) est le fils de Giacomo Giovanni Bilivert, célèbre orfèvre originaire de Delft et travaillant au service des Médicis.
Il est le plus célèbre peintre florentin de son époque, marquée à Florence par une persistance du maniérisme malgré l’émergence du goût baroque. Considéré comme un artiste incontournable pour évoquer la peinture italienne du 17ème siècle, il figure désormais dans les plus grands musées. En témoigne le choix du musée du Louvre d’acquérir en 2000 une petite huile sur cuivre de 37 cm sur 38 cm pour combler l’absence de tableau de cet artiste dans ses collections.


La ville de Bastia possède deux œuvres monumentales de cet artiste une Annonciation datée de 1630 et saint Roch, saint Sébastien, saint Martin de Tours et sainte Catherine d’Alexandrie aux pieds de la Vierge à l’enfant, datée quant à elle de 1626. Les deux œuvres, commanditées par des confréries de la Ville pour orner leurs oratoires sont une illustration de la richesse et de la culture cosmopolite de la ville au 17ème siècle. 
Saint Roch, saint Sébastien, saint Martin de Tours et sainte Catherine d’Alexandrie aux pieds de la Vierge à l’enfant mesure 4 m par 2,34 m. Il a été classé au titre des monuments historiqued en 1970.
Le travail de sa restauration a été confié au restaurateur ligure Renato Boi Le chantier a duré trois mois d’avril à juin 2016 pour un coût de 24.600 euros TTC.
Les opérations menées sur le tableau visaient principalement à lui rendre son éclat d’origine et à retirer les repeints qui y ont été apportés au fil des siècles.
En complément de son travail, Renato Boi a réuni une documentation sur l’ensemble des phases de son intervention sur le tableau, son cadre et les marbres du maître autel qui viendra compléter les informations déjà recensées sur ces œuvres par la direction du patrimoine de la Ville de Bastia. 






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:16 Bastia : Revaloriser la filière coutelière corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85428 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40885 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346