Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Quand la Société des sciences se penche sur les incendies


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 9 Juin 2017 à 16:17 | Modifié le Vendredi 9 Juin 2017 - 23:33


La Société des Sciences Historiques et Naturelles de la Corse organisait vendredi au Conseil départemental de la Haute-Corse, sa IXème tribune des chercheurs. Le thème en était : « Modélisation et expérimentation des feux de végétation, protection des biens et des personnes contre le risque incendie ». De nombreux intervenants ont exposé le fruit de leurs travaux notamment les chercheurs et doctorants de l’université de Corse : « Forme et structure de la végétation, une influence sur le feu ? « , « Les feux de végétation, quel potentiel toxique ?, « Influence des brûlages dirigés sur les pinèdes à Pinus laricio », «Connaitre les caractéristiques d'un feu grâce à des caméras », « Détection, suivi et mesure de feux de forêt par drone », « L’ONF dans la prévention des incendies de forêts »…. Les intervenants et le résumé de leur intervention


Bastia : Quand la Société des sciences se penche sur les incendies
Lucile Rossi, Maître de conférences HDR, en traitement du Signal, traitement de l’image et vision, Université de Corse, laboratoire Science pour l’Environnement (UMR CNRS SPE 6134), responsable du projet de recherche « Feux  »
– Les thématiques de recherche développées au sein du projet «Modélisation et expérimentation des feux de végétation - Protection des biens et des personnes contre le risque incendie »
 Résumé : Au cours de cette conférence seront présentées les thématiques de recherche en physique, chimie, écologie, informatique et vision développées au sein du projet « Feux » pour une meilleure compréhension des phénomènes intervenant lors de la propagation d’un incendie de végétation.
 
Jean-Baptiste Tramoni, doctorant, Université de Corse, laboratoire Science pour l’Environnement (UMR CNRS SPE 6134)
– Forme et structure de la végétation, une influence sur le feu ?
 Résumé : Depuis plusieurs années, des aménagements servants à lutter contre les incendies de forêts sont réalisés sur le territoire. La technique la plus utilisée consiste à diminuer la quantité de combustible afin de limiter la puissance du feu, voire de le stopper. Cependant, ces opérations sont réalisées à dires d’experts sans fondement scientifique tangible. Pour guider les gestionnaires, une étude a été menée visant à mieux comprendre le comportement au feu d’arbustes (Ciste de Montpellier). La distribution du combustible sur les arbustes a été étudiée ainsi que leur combustibilité. Les données récoltées nous ont permis de comprendre l’influence de l’allumage sur leur réaction au feu et de mesurer les puissances dégagées. A court terme, ces données seront utilisées pour mettre au point un modèle de simulation numérique de feu d'arbustes. A plus long terme la simulation de feux de plus grandes tailles sera conduite pour élaborer un outil d’aide à la décision pour la réduction de la phytomasse.
 
Lara Leonelli, doctorante Université de Corse, laboratoire Science pour l’Environnement (UMR CNRS SPE 6134)
– Les feux de végétation, quel potentiel toxique ?
 Résumé : Depuis trois ans, un travail est mené sur les fumées émises par les feux de végétation afin d'en déterminer leur toxicité. Des fumées d'espèces végétales brûlées en laboratoire (Ciste de Montpellier) et en extérieur lors de brûlages dirigés sont analysées afin de déterminer leur composition chimique. De nombreux composés sont toxiques pour l’Homme en fonction de leur concentration, c’est pourquoi il est important de connaitre cette dernière. Les informations récoltées pourront servir aux chercheurs en modélisation informatique pour améliorer la simulation des panaches de fumées lors de feux de forêt. De cette manière, il sera possible de définir un zonage pour le risque d’intoxication aux fumées.
 
 
 
Gauthier Lapa, doctorant Université de Corse, laboratoire Science pour l’Environnement (UMR CNRS SPE 6134)
– Influence des brûlages dirigés sur les pinèdes à Pinus laricio
 Résumé : Les brûlages dirigés sont fréquemment utilisés comme moyen de prévention des incendies dans les écosystèmes forestiers, mais de nombreux questionnements persistent encore concernant leurs effets sur les écosystèmes. Les opérationnels ont besoin de données scientifiques pour les aider à établir de bonnes pratiques dans la conduite de ces brûlages, notamment sur les forêts de pins laricio. Pour répondre à ces questions, une approche multidisciplinaire associant des mesures physiques du feu et des mesures physiologiques et écologiques a été mise en œuvre lors du suivi d'un chantier de brûlage dirigé réalisé en conditions limites.
 
Tom Toulouse, attaché temporaire d’enseignement et de recherche, Université de Corse, laboratoire Science pour l’Environnement (UMR CNRS SPE 6134)
– Connaitre les caractéristiques d'un feu grâce à des caméras
 Résumé : Les feux de forêt représentent un risque majeur dans le monde et il existe un besoin de connaissance sur son comportement. Les chercheurs ont besoin de comprendre les phénomènes intervenant lors de la propagation des incendies, de les modéliser et de valider leurs modèles de comportement en comparant les données numériques avec les données réelles. Les données réelles d’un feu en propagation qui intéressent les chercheurs sont sa position, vitesse, hauteur, inclinaison, surface, périmètre et volume L’obtention de ces données nécessite des informations tridimensionnelles qu'il est difficile d'obtenir avec des outils de mesure usuels. Grâce à des algorithmes de vision par ordinateur il est possible de reconstruire un feu en 3D en plaçant des caméras autour de celui-ci et ainsi obtenir les caractéristiques géométriques voulues.


Vito Ciullo, doctorant Université de Corse, laboratoire Science pour l’Environnement (UMR CNRS SPE 6134)
– Détection, suivi et mesure de feux de forêt par drone
 Résumé : L’estimation de caractéristiques géométriques de feux de forêt est intéressante pour améliorer la connaissance des phénomènes intervenant lors de la propagation d’un incendie, comparer les données numériques simulées par ordinateur avec celles correspondant à la réalité et enfin adapter les stratégies développées par les pompiers lors de la lutte contre ce phénomène dangereux. Une recherche a été initiée à l’Université de Corse depuis deux ans pour développer un drone muni d’une caméra de stéréovision qui se déplace de façon autonome afin de détecter et de suivre un feu, acquérir des images de ce dernier transmises à un ordinateur au sol et estimer ses caractéristiques géométriques qui pourraient être utilisées comme paramètres d’entrée d’un modèle prédictif de comportement de feux.
 
Gilles Plannelle, Chef de service Défense de la Forêt Contre l’Incendie (DFCI),  chef de chantier brûlage dirigé, Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS 2B), Conseil Département de la Haute-Corse
– De la théorie à la pratique
 
 
 Antonella Massaiu, Dottore in Scienze Forestali, Responsable de l’unité Défense de la Forêt Contre l’Incendie (DFCI) à l’Office National des Forêts (ONF) en région Corse ; Responsable brûlage dirigé régionale pour l’ONF et formatrice au niveau national ; Cadre feux tactique ; Formatrice régionale à la recherche des causes d’incendies ; Correspondant de l’ONF auprès de l’Université de Corte (équipe feux).
– L’ONF dans  la prévention des incendies de forêts
 
Résumé : L’ONF DR Corse participe à la mise en place de la politique régionale de protection contre les incendies en collaboration avec les services de prévention et de lutte de l’Etat et des collectivités (Préfectures, SDIS, DDTM, Forestiers sapeurs, Unité Sécurité civile, gendarmerie). En son sein, l’Unité DFCI est constituée par des techniciens spécialisés sur la prévention et l’aide à la lutte contre les incendies. Elle a en charge la rédaction des plans de massif réalisés en interservices (PLPI et PRMF), développe l’utilisation du Brulage Dirigé en milieu forestier et participe aux équipes spécialisées d’étude et d’intervention sur incendie (Pyroscope, CTIIF pour recherche des causes d’incendie, Cellule Évaluation et Cellule Emploi du Feu pour le feu tactique) inscrites dans les deux ordres départementaux d’opérations feux de forêts.
Afin d’améliorer la connaissance du phénomène feu, d’approfondir la connaissance scientifique et de parfaire les interventions prévues « à dire d’expert » lors de la planification (infrastructures DFCI, interventions Brûlage Dirigé en milieu forestier…) une collaboration a été mise en œuvre avec l’équipe feu de l’Université de Corte depuis 2000.
Plusieurs travaux sont réalisés de manière collaborative sur l’impact du brûlage sur le Pin Laricio, la nocivité des fumées pour le personnel affecté au brûlage, le dimensionnement des ouvrages d’appui à la lutte, la modélisation du combustible, le développement du simulateur d’incendie…
 
 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Ville-di-Paraso : Près de 2 000 hectares parcourus par les flammes https://t.co/UFW8MkySdt https://t.co/AlCa6VNWVB
Lundi 23 Octobre - 09:00
Corse Net Infos : ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité https://t.co/X59faIgXFi https://t.co/2Y2AcnUX8a
Lundi 23 Octobre - 00:54
Corse Net Infos : Les premiers plants d'oliviers nustrali plantés par les enfants de l'Accueil de Loisirs de Nebbiu-Conca d'Oru https://t.co/3qLL4LHZwu
Dimanche 22 Octobre - 23:40
Corse Net Infos : Luna park Ajaccio: venez découvrir le Roller Bowl https://t.co/IVi0XWnbM0 https://t.co/rRy3Ur983q
Dimanche 22 Octobre - 23:30


Newsletter







Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio