Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Plantu expose "Cartooning for Peace" à l’office de Tourisme


le Mercredi 22 Avril 2015 à 21:07 | Modifié le Mercredi 22 Avril 2015 - 21:59


Ce mercredi matin, le dessinateur Plantu est venu à l’office de tourisme de Bastia pour présenter son association « Cartooning for Peace », ainsi que les dix dessins exposés aux quatre coins du bâtiment situé en bas de la place Saint-Nicolas. Il était accompagné de son ami Batti, caricaturiste insulaire faisant partie des 108 artistes membres de l’association, ainsi que de la présidente de l’office de tourisme, Françoise Vesperini.


Batti, Plantu et Françoise Vesperini
Batti, Plantu et Françoise Vesperini
La dernière fois que nous avions rencontré le dessinateur Plantu, c’était en décembre 2014 à Corte, quelques jours avant les attentats de Charlie hebdo. Depuis, il y a eu le 7 janvier 2015, date qui est rentrée dans l’histoire par la porte des horreurs. C’était bien le sujet de discussions principal qui planait en aparté avant la conférence de presse, aux abords de l’office de tourisme. « Tout le monde se rappelle du moment où l’on a appris la nouvelle macabre, avec qui on était, et comment on l’a su… » raconte un des élèves du lycée Jean Nicoli qui a profité de la venue de Plantu à Bastia pour légitimer son école buissonnière. 

"Cartooning for Peace", en souvenir du 7 janvier

Depuis ce jour, l’univers du dessin a été bouleversé, tout le monde a voulu donner son avis sur l’insoluble problématique « mais qu’elles sont les limites de la liberté d’expression ? ». Il y a eu les « Charlie » et les « pas Charlie », cet événement a rassemblé la population, sur un temps malheureusement trop court.

On le dit souvent, les artistes sont des enfants qui n’ont pas grandi. Le 7 janvier, Plantu est rentré dans un ascenseur émotionnel et a appuyé sur tous les boutons. Ému, bouleversé, énervé, déprimé… son courage et son désir de paix n’ont cependant pas dégringolé, bien au contraire, le caricaturiste s’apprête à faire le tour du monde avec son arme à lui, « cartooning for peace » et sa petite sacoche, remplie de dessins.

Ce mercredi, l'artiste est donc revenu en Corse, avec hélas plus de légitimité, pour défendre son association fondée en 2006 avec Kofi Annan. "Cartooning for peace" est aussi une exposition qui se veut itinérante. Après Brasilia, Bruxelles et New-York, la ville de Bastia devient alors une escale de paix pour la seconde fois. (La première édition s’est déroulée en 2011.) Les habitants du centre-ville et les vacanciers ne pourront pas manquer les œuvres de Plantu, de Kichka et des artistes corses comme Batti ou Rossi, qui sont désormais affichées sur le bâtiment de l’Office de tourisme. 
 

« Cartooning for peace »

L’association compte aujourd’hui 108 dessinateurs de 42 nationalités différentes et organise des expositions, rencontres et activités pédagogiques en France et à l’étranger. Cartooning for peace propose depuis mars 2013 une exposition itinérante de dessins de presse composée de onze kakemonos déroulants. De manière simple et efficace, cette exposition aborde les thématiques chères à Cartooning for Peace ; qu’est-ce que le dessin de presse ? Peut-on rire de tout ? Censure, droit des femmes, racisme, guerre. Depuis mars 2013, l’expo a déjà été présentée dans une quinzaine d’établissements scolaires ainsi qu’à l’occasion d’événements et de festivals tels que « les jours pour la paix à Montréal ou encore à la cérémonie de remise des prix Honoris Causa à l’université de Liège. 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40974 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349