Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : "Non à la morgue". La bataille des riverains du Polygone continue


Rédigé par Michela Vanti le Mardi 16 Février 2016 à 21:11 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 23:04


Mobilisation ce mardi au Polygone de Bastia. Des commerçants et des riverains du Centre commercial ont manifesté contre l’implantation d’un funérarium privé.


Bastia : "Non à la morgue". La bataille des riverains du Polygone continue
L’appel au rassemblement a été lancé il y a quelques jours, quand le panneau de début des travaux d’aménagement d’un funérarium a été affiché à la porte de l’immeuble qui l’abritera.
Il fallait s’y attendre. Après l’avis favorable, voté le 22 décembre dernier, par la municipalité de Bastia, il n’y avait plus aucun obstacle, en matière d’urbanisme, à l’implantation d’une morgue privée dans ce quartier.
Depuis 2014 le « Collectif du Polygone » s’oppose avec force au projet d’installation d’un reposoir en plein milieu du centre commercial.  « Situé au cœur d’une zone commerciale, une zone de passage des collégiens et lycéens, on considère  l’implantation d’une morgue inadéquate à ce quartier. ».


Après des manifestations d’opposition en janvier 2015 les riverains avaient réussi à bloquer le permis de construire et espéraient avoir dissuadé les élus à autoriser le projet. Mais entretemps la loi a changé. Aujourd’hui  la règlementation pour la création d’un funérarium a été simplifiée, par suppression de l’enquête commodo/incommodo. Concrètement, le voisinage ne peut plus s’opposer à l’implantation de l’équipement, si les règlements d’urbanisme et sanitaires sont respectés, comme c’est le cas de ce projet.
Le conseil municipal du 22 décembre n’a donc pas pu faire autrement que donner son « avis favorable » en précisant que même si il n’y a pas d’obstacle règlementaire à cette installation «des réserves étaient avancées sur un projet susceptible d’impacter le bien vivre-ensemble du quartier ».  
Malgré ce vote, les opposant à ce projet n’ont pas baissé les bras et ont décidé de jouer leur dernière carte en organisant  la manifestation de mardi matin « Il s’agit d’une mobilisation symbolique, précise Carinne Dispenseri, porte-parole du Collectif – mais on continue à faire entendre notre voix pour sensibiliser l’opinion publique et l'inviter à se demander si cet endroit c’est la bonne place pour implanter une morgue. Si ce projet correspond à une logique de développement futur du quartier ou pas. ».
« Un quartier qui se dégrade lentement et qui est souvent considéré par les élus de deuxième zone. – précise une habitante du quartier  - Si  on est là ce matin c’est aussi pour encourager la démocratie participative et  l’engagement citoyen. On en parle beaucoup mais finalement on n’est pas trop questionnés quand il s’agit de prendre des décisions concernant le développement de notre quartier.  On aurait aimé être un peu plus pris en considération. » .
Le collectif a demandé une rencontre avec le préfet de Haute-Corse qui est le seul habilité à autoriser l’exploitation de ces locaux, initialement prévus pour un usage commercial, comme chambre funéraire. Le rendez-vous, qui avait été fixé pour ce mardi après-midi a du être reporté à cause des manifestations des lycéens en ville. « C’est que partie remise - commentent les riverains - on reste confiants. ».






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:25 Bastia : La première rencontre CAB-MAC

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13921 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8549 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 09/06/2016 | 6214 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28