Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Les traumatismes sévères au centre des débats de la 2eme journée de médecine opérationnelle


Rédigé par le Jeudi 9 Avril 2015 à 13:53 | Modifié le Jeudi 9 Avril 2015 - 18:32


La Corse par la diversité des activités de loisirs à risques, ses conditions géographiques et ses voies de circulation difficiles, expose la population au risque de traumatisme sévère qui peut avoir des conséquences effroyables tant sur le plan humain que fonctionnel. C'est la raison pour laquelle le Sdis de Haute-Corse, associé au centre médical des armées, a organisé, durant toute la journée de jeudi dans ses locaux de Furiani, la 2eme journée corse de médecine opérationnelle sur ce thème.


Le médecin-chef de la BA 126, Cyril Carfantan et le médecin-chef du Sdis 2B Stéphane Bergzoll
Le médecin-chef de la BA 126, Cyril Carfantan et le médecin-chef du Sdis 2B Stéphane Bergzoll
La prise en charge des patients touchés par un traumatisme sévère est un secteur a beaucoup évolué en France avec la création des "Trauma Center".
C'est une prise en charge codifiée et systématisée, ne laissant. pas de place à l'improvisation Le partage des expériences est essentiel pour arriver à mettre en œuvre une marche pluridisciplinaire efficace.
C'est la raison pour laquelle Stéphane Bergzoll et Cyril Carfantan, médecins-chefs au Sdis de Haute-Corse et à la BA 126 de Solenzara ont organisé jeudi à Bastia la 2eme journée de médecine opérationnelle qui s'est ouverte en présence de Alain Rousseau, préfet de Haute-Corse, de François Orlandi, président du conseil départemental de Haute-Corse, de Jean-Jacques directeur de l'agence régionale de l'hospitalisation et du colonel Charles Baladassari, directeur du Sdis de Haute-Corse notamment.

Nous avons souhaité associer à cette deuxième journée des praticiens d'Auvergne Rhône-Alpes qui sont confrontés a des contraintes similaires à la Corse (conditions de circulations difficiles, interventions en milieu montagneux, interventions par hélicoptères et population sportive). Leurs activités dans des centres hospitaliers, universitaires et leurs publications démontrent une grande implication dans le domaine du traumatisme sévère" ont expliqué les organisateurs  Stéphane Bergzoll, médecin-chef du Sdis 2B, et Cyril Carfantan, médecin-chef de la Base aérienne 126 de Solenzara.

De nombreuses communications figuraient au programme de la journée.
"Accueil au déchocage du traumatisme sévèré" (Dr Colomb du CHU de Clermont-Ferrand), "Déterminants de la qualité de la prise en charge des traumatismes sévères en pré-hospitalier" professeur Tourtier, médecin-chef  de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, "Les médicaments de l'hémostase et la transfusion", professeur Meaudre, "Historique de la médicalisation de l'avant depuis ses origines, Commandant Leroux-Lenci, "Trumatisme thoracique" (Dr Prunet), "Cinq ans au service de santé à Kaia (Professeur Merat, chef de service de réanimation de l'hôpital Begin), "Traumatisme abdominal" (Dr Perbet) et "Traumatisme cranien grave" (Dr Gergele).

 







Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40974 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348