Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Les pépiniéristes en colère ont bloqué le port


Rédigé par le Jeudi 6 Avril 2017 à 16:33 | Modifié le Jeudi 6 Avril 2017 - 17:15


Le port de Bastia a été bloqué jeudi dès 6 heures par le collectif des pépiniéristes, paysagistes et jardineries de Corse qui s'élève depuis plusieurs semaines contre l'interdiction totale d'entrée des végétaux sur l'île. Dans le même temps il voulait dénoncer l'acharnement des pouvoirs publics et politiques à leur encontre. Dès lors pour se faire entendre ils ont les entrées et sorties du port de Bastia avec, comme on l'imagine, un énorme et interminable embouteillage dont les effets ont été ressentis jusqu'à Casatorra. En fin de matinée le rendez-vous qu'il avait demandé avec le préfet de région était programmé. Le port et la ville ont pu reprendre leurs activités normales.


Le collectif a profité de cette occasion pour distribuer aux mille et un automobilistes englués dans les embouteillages un tract sur lequel était consigné leur revendication.
Depuis un mois, nous demandons une entrevue avec le Préfet de Région  

 

Cela fait des mois que I'Office de l’Environnement  - sa présidente - jette de l’huile sur le feu, orchestrant une campagne méprisante de dénigrement et désinformation a notre encontre. Aujourd'hui, il va jusqu’é bloquer Ie marchés publics CTC et mairies pour des espaces verts, végétalisation, ronds points... "
Pourquoi s’acharner sur des professionnels, seuls à pouvoir garantir la traçabilité des végétaux en amont et en aval ?Pourquoi, parallèlement à la chasse aux sorcières dont nous sommes: victimes, les grandes surfaces ne sont pas inquiétées et continuent de faire rentrer massivement plantes, fleurs et végétaux de tous types - aux quatre saisons - sans autorisation, sans contrôle, sans passeport phytosanitalre. sans pouvoir garantir Ia moindre traçabilité ?



Nous sommes des paysans responsables et agissons pour et dans le respect de l'environnement !
Nous ne sommes pas des pollueurs
Nos végétaux cont sains et  certifiés indemnes de maladies
Nos métiers sont d'intérêt public
Non: n'avons aucune aide i la production
Aujourd'hui, nos professions at entreprises sont mises à mort. Pourtant, nous représentons plus de1500 actifs, plus de 60 millions d'euros de chiffres d’affaires annuels investis dans I’économie locale, représentons Ie pourcentage le plus élevé en termes de cotisations sociales versées a la MSA, la plus forte représentation dans les centres de formation et lycées agricoles.

Nous refusons d mourir, nous n’acceptons plus la calomnie et le mépris, nous entamons un série d’actions.
U troppu stroppia, sustenite ci"



Après plusieurs heures de blocage une délégation a été reçue à la préfecture de Haute-Corse.
Dans la foulée le collectif obtenait le rendez-vous réclamé avec le préfet de région qu'il devait rencontrer en milieu d'après-midi.






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 23:33 Cirques avec animaux en Corse : Medrano conteste

Mardi 19 Septembre 2017 - 22:22 Clara Casanova sacrée Miss Corse des 15/17 ans

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47694 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39536 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 434