Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Le directeur du lycée maritime agressé par un ancien étudiant


Rédigé par le Jeudi 26 Novembre 2015 à 18:12 | Modifié le Vendredi 27 Novembre 2015 - 01:17


Le directeur du lycée maritime Jacques-Faggianelli a été agressé mercredi matin par un ancien pensionnaire de l'établissement qui voulait s'inscrire à une formation qui avait déjà débuté. Devant le refus qui lui a été opposé il serait revenu au lycée pour molester et menacer le directeur. Interpellé l'agresseur présumé est en garde à vue au commissariat de Bastia.


Bastia : Le directeur du lycée maritime agressé par un ancien étudiant
Selon les premiers éléments de l'enquête ouverte dès jeudi matin par la Direction départementale de la sécurité publique après le dépôt de plain pour violences du directeur, l'agresseur se serait présenté au lycée et aurait exigé d'être inscrit à une formation pour adultes.
Mais la formation étant , déjà, en cours et de surcroît complète, c'est un refus qui lui a été opposé par la direction de l'établissement.
Cela n'aurait visiblement pas plu à l'ancien élève  qui, éconduit, serait revenu avec deux autres personnes pour menacer et agresser le directeur.
Le personnel de l'établissement est venu à sa rescousse et ce jeudi, en signe de protestation, la décision de suspendre les cours jusqu'au début de la semaine a été unanimement décidé par le corps enseignant qui a décidé de faire valoir son droit de retrait.
Dans le même temps on apprenait que l'homme avait été interpellé et placé en garde à vue au commissariat de Bastia.
 

Dans un communiqué, la CGT condamne l'agression :
"La CGT condamne les agressions physiques subies par le Directeur de l’école.
Au-delà des coups portés inadmissibles s’ajoutent des menaces de mort et même de destruction du bâtiment par explosif. Les élèves et l’ensemble du personnel sont à juste titre traumatisés et exercent leur droit de retrait. Les cours sont suspendus jusqu’à lundi prochain. 170 élèves suivent une formation qualifiante dans ce lycée. Le personnel enseignant et non enseignant se dépense sans compter malgré les difficultés budgétaires et matérielles pour assurer les formations maritimes. Alors que les injonctions Européennes relayées au plan national n’ont de cesse de sacrifier les règles et garanties de la marine Française menaçant les emplois et notre école Bastiaise, la CGT demande que toute la protection soit apportée afin de sécuriser le bâtiment et bien sur le directeur lâchement agressé. Les jeunes élèves dont une très grande majorité sont originaires de l’île ont besoin d’étudier dans la sérénité afin d’obtenir la formation indispensable pour décrocher un emploi. Il est inadmissible que le personnel travaille la peur au ventre".
 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41504 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37504 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37