Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Le combat de la Ligue contre le cancer pour la vie


Rédigé par le Vendredi 11 Octobre 2013 à 15:55 | Modifié le Vendredi 11 Octobre 2013 - 19:38


C'est une équipe soudée autour de la présidente du comité de Haute-Corse qui, à Bastia, veut ériger un mur contre la cancer pour la vie. Le docteur Florence Santini-Gomez, entourée de Joséphine Fanuchi, secrétaire générale et Claudine Legay, trésorière, prêche en tout cas la bonne parole au quotidien avec tellement de conviction dans la voix qu'elle finirait par vous persuader que la cause est gagnée. Pourtant la route est encore longue. Mais la foi est là. Entretien.


Le docteur Florence Santini-Gomez, troisième à partir de la gauche : " Ce combat, nous voulons le gagner"
Le docteur Florence Santini-Gomez, troisième à partir de la gauche : " Ce combat, nous voulons le gagner"
- La Ligue pour la vie ?
- Ce sont 103 comités, chaque comité  est indépendant dans la gestion dans son fonctionnement avec uniquement une participation à la Ligue nationale en termes de cotisations statutaires. La ligue contre le cancer pour la vie a trois missions : Chercher, prévenir, accompagner. Au plan de la recherche, il faut savoir que pour la première fois depuis 2012 comité de Haute-Corse s'est engagé, à côté de la Ligue nationale, à établir, à partir de leurs génomes, la carte d'identité des tumeurs. Aujourd'hui,11 000 ont été identifiées : c'est la voie de réparation.
Toujours sur cette mission de recherche, mais cette fois en Corse, nous signons ce samedi à Ajaccio une convention avec l'association régionale d'oncologie, l'union des médecins libéraux et l'institut Paoli-Calmettes de Marseille qui met à notre disposition le professeur François Eisinger, avec lequel nous travaillons depuis longtemps. Les comités de Haute-Corse et de Corse-du-Sud, vont financer un projet de recherche clinique qui est l’identification dans la population Corse de personnes ayant un risque de cancer augmenté et qui nécessite une prise en charge adaptée (mutation génétique, femmes traitées pour maladie de Hodgkin), en partenariat avec l’IPC, l’AROC, et les URPS. Toutes ces personnes, qui présentent un risque aggravé de cancer, vont être prises en charge en termes de dépistage adapté - il n'y aura plus de dépistage de masse - et vont bénéficier d'une conduite thérapeutique préventive : ça va rassurer tout le monde. Surtout tous les autres. 

- Combien de personnes sont concernées ?
- Il y a en Corse 134 femmes avec mutation. Nous voudrions en dépister 48 par an. Il s'agit de femmes qui vont avoir un risque de cancer très jeunes. Pour ce qui est du colon et de l'endomètre 265 personnes sur la population de Corse doivent être ciblées  et l'objectif c'est d'en dépister 76 par an. Enfin, pour les maladies de Hodgkin il y a 39 personnes qui ont été traitées. le but est d'en repérer au moins 12 par an. Les consultations s'opéreront également à Calvi, à Corte, à Bonifacio et à Sartene. L'objectif est de toucher le plus grand monde, à travers notre action qui est, également, répercutée dans les espaces infos et dans les hôpitaux de proximité.

- Votre deuxième mission prévenir pour protéger ?
- Nous essayons de développer une véritable action pour pour la santé. L'éducation commence très tôt dans les petites classes et les collèges. Il s'agit de faire la promotion du sport, de la nutrition, de l'hygiène de vie et de mettre en garde contre toutes les toxicomanies. Autre action : celle des dépistages. C'est la raison pour laquelle nous nous investissons en ce moment sur l'action "Octobre rose", comme nous l'avions fait au mois de Mars pour le dépistage du colon et comme nous ferons encore au mois de Mai, avec la Mutualité française, pour le mélanome et la prévention solaire. 

-  Une grosse activité mais avec quels moyens ?
- Pour mener toutes ces actions il nous faut, bien sûr, des bénévoles et de l'argent. C'est la raison pour laquelle nous occupons le terrain avec toutes sortes d'action qui vont des courses en montagne aux courses cyclistes en passant, pour ne citer que cela, le marché de Noël. En fait plus la population nous connaît moins elle a peur. Notre nom c'est Ligue contre le cancer. Mais nous sommes surtout Ligue pour la vie … C'est ce message de la vie que nous portons auprès de tout le monde. C'est la raison pour laquelle nous avons Yannick Cahuzac, le capitaine du Sporting, comme parrain cette année. Et que la Ligue nationale de Football va développer, en particulier lors de la 30e journée de championnat - qui correspondra avec la semaine de lutte contre le cancer - un partenariat avec la Ligue contre le cancer. L'OM l'avait, déjà, fait l'an dernier pour le dépistage et ça avait rapporté 18 000€ à la Ligue. Notre action, nous l'avons, déjà dit, passe, aussi, par la promotion du sport. La manifestation que nous organisons ce dimanche vise certes à récolter des fonds mais si c'est, surtout une marche pour sensibiliser les femmes au dépistage du sein, ces 45 minutes de promenade  sont, aussi, la recommandation de l'activité physique adaptée pour les malade y compris en chimio, pour les malades à la fin de leur traitement et pour les personnes en bonne santé. La seule façon d'avoir une bonne hygiène de vie, c'est de marcher tous les jours. Le message est donc double : il ne s'agit pas seulement d'une manifestation festive. C'est un message d'éducation à la santé.

- Et l'accompagnement des malades?
- Depuis longtemps, il y a les aides financières directes pour les malades précaires, sachant que 20% de la population de Corse vit sous le seuil de pauvreté. Nous pratiquons ensuite l'accompagnement psychologique à travers nos groupes de convivialité qui fonctionnent depuis deux ans et où se concentrent de bons moments de bonheur et de bien être pour les malades et les aidants, qui sont très impliqués. Cette action va se poursuivre avec un second groupe de convivialité qui va s'ouvrir en Balagne et des permanences qui se tiennent dans toutes nos Eli (Escale Ligue informations) où nos bénévoles accueillent des gens qui ont besoin d'aide et d'écoute, et les hôpitaux.

- Le combat contre le cancer ?
- A l'horizon 2030 le cancer aura doublé. Nous sommes aujourd'hui à 60% de malades qui sont retournés à la vie et au travail. Quelque part nous avons gagné puisque nous avons dépassé la barre des 50% mais notre objectif aujourd'hui est de banaliser le cancer comme les autres maladies. C'est pour cela que toutes nos actions sont importantes . Il faut que l'on finisse par le gagner ce combat. La Ligue a été créée en 1918. Dans cinq ans on aura 100 ans. Donc on ne lâche rien.

Octobre rose, salon du chocolat, concert au théâtre

Battista Acquavia entre Joséphine Fanuchi,  et le docteur Florence Santini-Gomez : fortement impliquée dans la lutte contre le cancer pour la vie.
Battista Acquavia entre Joséphine Fanuchi, et le docteur Florence Santini-Gomez : fortement impliquée dans la lutte contre le cancer pour la vie.
Lors de la conférence de presse tenue vendredi matin Joséphine Fanuchi a présenté les prochaines actions de la Ligue contre le cancer pour la vie.
Il y aura tout d'abord "Octobre rose", mois de sensibilisation et de prévention du cancer du sein. 174 cas avaient été recensés en 2011 en Haute-Corse, 183 en 2012 et 120 en 2013.
Cette sensibilisation passera par une marche "avec les femmes pour la, vie" dès ce dimanche 10 Octobre qui, sous l'impulsion de toutes les "escales info Ligue" s'ébranlera à 10 heures de tous les coins de Corse.
Les rendez-vous ?
- Bastia : place Saint Nicolas; avec la présence de Yannick Cahuzac notre parrain

- Aleria : parking Leclerc

- Calvi: amphithéatre du port de Calvi

- Corte: rond point de l'hôtel de Ville

- Macinaggio : office du tourisme

- Saint-Florent : passerelle Aliso

- Ajaccio : stade des Salines
- Corte : Rond-Point de l'Hôtel de ville.

 Le prix de l'inscription est fixé à 10€ et le bénéfice de cette marche ira aux malades vivants en Corse.

Autre rendez-vous à honorer : Le concert "Corse" du 30 Octobre au théâtre municipal mis gratuitement à disposition par la municipalité de Bastia et la sécurité offerte par la SISIS.
Prix d'entrée 15€ par personnes, la totalité de la recette étant également reversée aux malades vivants en Corse.
A l'affiche ?
Le groupe Oriente, Diana di L'Alba, Féli, Diana Salicetti qui présentera également la soirée, Éric Mattei, Battista Acquaviva, Marylène et Francescu Giamarchi, Sekli, le groupe I Cirnesi et I Chjami Aghalesi.


A noter aussi que la Ligue contre le cancer pour la vie sera présente sur le Salon du Chocolat et des saveurs de Corse qui va se tenir les 25, 26 et 27 Octobre sur la place Saint-Nicolas à Bastia. A cette occasion une tombola dotée notamment d'une Toyota Yaris, d'un fauteuil et de nombreux autres lots sera organisée et le produit de la vente des billets, qui se poursuit actuellement, sera reversée par l'association organisatrice à la Ligue.
 






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85535 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348