Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Le collège Simon-Vinciguerra parle chinois !


Rédigé par Odile AURACARIA le Dimanche 15 Février 2015 à 21:58 | Modifié le Dimanche 15 Février 2015 - 22:25


Cela fait deux ans maintenant que le Chinois est, exclusivement, enseigné au collège Simon-Vinciguerra. Tout dernièrement deux classes du collège ainsi que deux classes du lycée du Fango ont eu l'occasion de mettre en pratique cet enseignement à la faveur de l'entrée dans l'année de la chèvre, qui promet "bonheur et prospérité". Pour des raisons pratiques, de calendrier scolaire à respecter, cette célébration a eu lieu avec quelques jours d'avance; la date officielle du Nouvel An Chinois étant fixée au 19 février.


Comme l'an dernier Xin Devichi (professeur de chinois mandarin)  a célébré le Nouvel An avec ses élèves
Comme l'an dernier Xin Devichi (professeur de chinois mandarin) a célébré le Nouvel An avec ses élèves

Le CDI du collège Simon Vinciguerra était bien rempli. Il faut dire que les élèves de Xin Devichi (professeur de chinois mandarin) étaient déjà fort nombreux, cette discipline étant très prisée. Cette année, Xin Devichi enseigne à 18 élèves de 6ème et 13 élèves de 5ème au collège, mais aussi à 28 élèves de 2nde et 8 élèves de 1ère au lycée.

 

Le maire, Gilles Simeoni, était représenté Yvana Polisini, adjointe déléguée à la politique éducative  et par Jean-Yves Bonifay chef de cabinet) . Catherine Mercier-Benhamou, directrice académique des services de l'Education Nationale de Haute-Corse,  représentant  l'Inspection Académique avait tenu à se joindre à Jules d'Ulivo principal du collège Simon-Vinciguerra et aux enseignantes organisatrices de cette sympathique manifestation (Paule Beverragi, Xin Devichi, Marie-Pierre Marchini).

Les parents des collégiens étaient naturellement aussi présents, d'autant qu'ils avaient activement participé à l'organisation de cette belle fête en réalisant avec leurs enfants un superbe et délicieux buffet constitué de spécialités chinoises salées ou sucrées.

Le CDI était orné de décorations provenant de Chine et divers travaux d'élèves étaient exposés tels que des fiches individuelles ou des cahiers de calligraphie, mais aussi une grande affiche pour l'année de la chèvre, où la couleur rouge domine, réalisée par la classe de 2nde, ainsi que des panneaux ; "La Chine à première vue", "L'Empire du Milieu", "Place de la Chine dans le monde", "Nouvel An Chinois".


Les élèves, des plus jeunes aux plus âgés, ont participé très activement en se présentant à l'oral en Chinois individuellement ou en binôme. La classe de 5ème, très à l'aise déjà avec la langue puisqu'il s'agit de sa seconde année d'apprentissage du chinois a récité et mimé, puis traduit en français, un poème de Li Bai, poète du 8ème siècle de la dynastie Tang : "Pensée d'une nuit paisible". Ce poème était accompagné d'une musique chinoise, d'un auteur anonyme, interprétée au clavier par un élève de la classe. Cette poésie est la plus connue de Li Bai et la plus apprise par les élèves chinois. 


C'est la seconde année que le chinois est enseigné ainsi en Corse et exclusivement en Haute Corse. L'apprentissage de cette langue vivante est devenue incontournable, elle est très demandée au niveau des formations post-bac sur le continent. Cet enseignement en Corse est donc un plus. Il ne faut pas oublier la place que tient la Chine dans le monde, géographiquement par la taille du pays mais surtout économiquement, car de nos jours près de la moitié des produits industrialisés sont fabriqués en Chine. Les élèves de Haute Corse et leurs parents, conscients de ce challenge accorde donc à l'apprentissage de cette langue asiatique toute l'attention qu'elle mérite. L'engouement pour le chinois devient de plus en plus grand et cette année 2015 voit à Bastia 67 élèves, très motivés, collégiens et lycéens apprendre cette langue.

 

Ce nouvel an chinois fêté au collège est donc bien plus qu'une parenthèse sympathique et ludique au cours de l'année scolaire, c'est une pierre apportée à l'édifice, un point d'ancrage d'un enseignement qui n'en est qu'à sa deuxième année mais qui compte tenu de sa qualité ne peut faire que des émules.


Xin Devichi, pourquoi avez-vous voulu célébrer cette fête avec vos élèves?

Au niveau culturel, comme la fête du nouvel an est la plus importante en Chine, c'est une occasion de montrer aux élèves la façon de fêter le nouvel an chinois et les sensibiliser à la culture chinoise.
Au niveau pédagogique, il est très important pour moi de rassembler les parents, les élèves et les professeurs, parce que c'est un moment privilégié pour présenter aux familles les travaux que les élèves ont réalisé et en même temps donner confiance aux élèves en leurs possibilités. A travers cette fête une fois par an, les parents peuvent voir les progrès que leurs enfants ont fait.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85403 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40850 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346