Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Lancement du comité de pilotage du conseil local de santé mentale


Rédigé par Philippe Jammes le Mardi 19 Janvier 2016 à 16:28 | Modifié le Mercredi 20 Janvier 2016 - 00:53


Le lancement du comité de pilotage, du CLSM - Conseil Local de Santé Mentale - de Bastia a eu lieu ce mardi à la mairie de Bastia en présence de tous les partenaires. Les explications de Leslie Pellegri, adjointe au maire de Bastia, déléguée la santé et du handicap et de François Heurguier, délégué territorial de l'Agence régionale de Santé pour la Haute-Corse et de Céline Dani-Zicchina, directrice l'IREPS de Corse


Lors de la signature du contrat local de Santé le 6 juillet dernier, la Ville de Bastia s’est engagée aux côtés de l’ARS, Agence Régionale de Santé,  à porter comme action la création d’un CLSM pour répondre à un besoin exprimé lors des travaux des différentes instances du CLS. Ce CLSM se veut  un lieu de concertation et de coordination entre élus locaux d’un territoire, le secteur psychiatriques, les professionnels de santé, les acteurs médico-sociaux et sociaux, les usagers, les aidants et tous les acteurs locaux (bailleurs, éducation, justice, police, …). Les membres du copil  sont la Ville de Bastia, l’ARS, la CTC, l’IREPS, les Secteurs psychiatriques privé et public, la  DDCSPP, GEM, UNAFAM, UDAF, ATHIC, ISATIS. A travers 5 groupes de travail, ses missions  consisteront en :  
-     L ‘aide à la résolution des situations psychosociales complexes
-    L ‘Amélioration de l’accès à la prévention et aux soins ainsi que la continuité de ceux-ci
-    L’observation ( Amélioration de la lisibilité en santé mentale)
-    La lutte contre la stigmatisation des personnes concernées par les troubles psychiques
-    L ‘inclusion sociale, l ‘accès à la citoyenneté et l’autonomie des usagers et la lutte contre l’exclusion.
Ses objectifs : 
-        Prioriser des axes de travail en fonction des besoins
-        Développer une stratégie locale qui répond aux besoins sur toutes les missions
-        Mettre en œuvre des actions pour répondre aux besoins et favoriser la création de structure nécessaire
-        Développer et conforter le partenariat nécessaire et efficace à la réalisation des actions. 
Plus concrètement : 
-        Un travail sera mené sur les circuits d’alertes, les procédures de signalement.
-        Une réflexion sera portée sur la mise en place d’urgences psychiatriques 
-        Un groupe de travail régulier sera créé entre les secteurs psychiatriques et les travailleurs sociaux pour gérer des situations individuelles complexes.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85578 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40972 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348