Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : La rentrée sociale de l’UD CGT de Haute-Corse


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 9 Septembre 2016 à 14:18 | Modifié le Vendredi 9 Septembre 2016 - 15:18


A l’occasion d’une conférence de presse ce vendredi matin dans se locaux de Bastia, l’UD CGT a fait le point sur ses revendications et appelle à la mobilisation et à un grand rassemblement le 15 septembre prochain à 10h30 devant la préfecture de Haute-Corse.


Lors de cette conférence de presse, Jean-Pierre Battestini, secrétaire de l’UD est revenu sur les principaux points de lutte du syndicat : Loi travail, chômage, 35H, Collectivité unique, Vie chère, Fiscalité, augmentation des taxes sur l’essence, hausse des impôts locaux, transports maritime et aérien…..


b[Le communiqué de la CGT
[« S’indigner ne suffit pas il faut aussi mobiliser et résister » G.Seguy
Abroger la loi Travail c’est nécessaire et c’est possible.
Malgré l’obstination du gouvernement, cette loi est rejetée par une très forte majorité de Français qui pensent aussi que les syndicats ont raison de continuer la lutte pour son retrait. Rien n’est joué. Les décrets d’application ne sont toujours pas parus. Partout refusons sa mise en oeuvre concrète. Rappelons aussi que cette loi régressive contrevient aux règles internationales définies par l’Organisation Internationale du Travail. (OIT).
Réduire le temps de travail pour travailler tous et travailler mieux.
Contrairement aux idées reçues le temps de travail diminue dans tous les pays Européens. Les gains de productivités énormes doivent conduire non pas à remettre en cause les 35H comme veut le faire la Loi travail, mais à réduire la durée légale vers les 32H. La réduction du temps de travail est bien une question d’actualité qui permettrait de résorber le chômage qui affecte aujourd’hui près de 6 millions de personnes.
Augmenter les salaires et les pensions pour vivre mieux et doper la croissance.
De l’argent il y en a mais pas dans les bonnes poches. En France cette année les actionnaires des grandes entreprises vont se partager 1000 milliards d’euros alors que les salaires et les minima sociaux sont au point mort. La fiche de paie n’est pas l’ennemi de l’emploi. C’est même le contraire comme en Allemagne ou la croissance s’envole et les petits boulots précaires diminuent depuis l’instauration du SMIC.
Mobilisons nous aussi avec les agents territoriaux contre la collectivité unique qui va se traduire par un recul des services publics notamment en Haute Corse. Empêchons l’exécutif de la CTC d’imposer une hausse des carburants comme elle s’apprête à le faire. Des nouvelles réductions fiscales pour les entreprises et les rentiers sont en préparation alors que la majorité des Corses subiraient de nouvelles et importantes hausses d’impôts locaux. Scandaleux…. »]i





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348