Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : La "Garantie jeunes" étendue à la Haute-Corse


Rédigé par le Lundi 20 Avril 2015 à 23:48 | Modifié le Mardi 21 Avril 2015 - 12:09


Gilles Simeoni, maire de Bastia, et Serena Battestini, présidente déléguée de la Mission locale, ont procédé lundi après-dans les locaux de la mission locale de la ville, en présence de nombreux partenaires, au lancement du dispositif "Garantie Jeunes"


Bastia : La "Garantie jeunes" étendue à la Haute-Corse

Depuis le 1er octobre 2013, le dispositif Garantie Jeunes a été institué à titre expérimental dans plusieurs territoire. Le 1er Avril, la Haute-Corse a rejoint, à son tour, cette expérimentation pour accompagner 190 jeunes en grande précarité vers l'autonomie sociale et professionnelle.
La Garantie Jeunes a pour objectif d'amener les 18-25 ans les plus éloignés de l'emploi, en grande précarité, à s'installer de façon autonome dans la vie active. 

Confiée aux Missions Locales, pivot de l'accompagnement des jeunes, elle prend la forme d'un contrat d'engagements réciproques d'un an, conclu entre le jeune et la Mission Locale. 

Fondé sur le "donnant-donnant", ce dispositif se compose d'une garantie à une première expérience professionnelle grâce à la mise en place d'un parcours dynamique associant une multiplication de périodes de travail et de formation, d'une garantie de ressources basée sur le versement d'une allocation forfaitaire de 452,21 € au jeune pour appuyer son accompagnement et d'un accompagnement vers et dans l'emploi opéré par la Mission Locale qui assure un suivi d'appui à l'intégration, tant auprès du jeune que de l'employeur, en cas d'accès du jeune à l'emploi durable. 

"Avà tocca  a voi"
Lors de son intervention Gilles Simeoni, qui a dit combien la municipalité qu'il préside était sensible à la jeunesse et à ses conditions de vie,  a rendu hommage à tous les partenaires qui ont rendu possible ce dispositif expérimental, "une belle œuvre collective" menée par divers partenaires qui a donné l'occasion aux premiers jeunes retenus, dans la plus totale transparence, d'intégrer le dispositif.
Ce qui permet à une région d'accéder au dispositif c'est le taux du chômage des jeunes. On connait les chiffres de Haute-Corse où plus de 27% de moins de 25 ans sont affectés par le fléau. Sans formation et parfois sans perspectives.
"La fatalité, ça n'existe pas "a dit Gilles Simeoni aux premiers bénéficiaires du dispositif. "Notre responsabilité c'est de créer les conditions pour vous permettre de réussir.Votre responsabilité sera de faire autant que possible de faire les efforts nécessaires pour comprendre que rien n'est jamais acquis."
"On n'est pas ici pour promettre des places"
a encore souligné le maire de Bastia, "mais il y aura, je l'espère un travail que vous allez acquérir à travers votre investissement "
 "Avà tocca à voi. Montrez que nous avons eu raison de vous faire confiance. J'espère que dans un an lorsque nous accueillerons ceux qui viendront après vous, vous serez à nos côtés pour expliquer à la génération d'après que c'est un dispositif qui marche et qui permet de trouver de travail".
 

A noter que 300 m2 de locaux de la Mission locale, quartier général du dispositif Garantie Jeune, ont été mis à disposition gratuitement par la mairie de Bastia, et réhabilités, toujours par les soins de la municipalité, par les jeunes salariés du chantier d’insertion de la Mission locale. Ils ont été décorés sous forme de « graph » par 5 jeunes encadrés par des Grapheurs professionnels avec l’aide du club de Prévention « A Leia ».Ils serviront de base opérationnelle à l’équipe de quatre conseillers en insertion recrutés pour mettre en œuvre le dispositif.
34 jeunes ont débuté leur parcours ce 20 avril.


Bernard Giudicelli, directeur de la Mission locale : "Le but c'est de chercher l'emploi là où il est"

- La garantie jeunes c'est quoi ?
- C'est une allocation de 450€ assortie d'une contre partie : s'engager à mener des actions pour trouver un emploi mais avant cela à mener des actions de façon à se donner les meilleures chances possibles de trouver un emploi. La "Garantie Jeunes" est en fait un contrat passé entre le jeune et l'Etat et la Mission locale en est l'opérateur.

- Concrètement comment cela fonctionne t-il ?
- Le jeune qui est dans le dispositif bénéficie d'une période de formation qui dure de 4 à 6 semaines pendant lesquelles on fait avec lui le bilan de ses compétences, de ses capacités. Mais on sort là de la logique du projet professionnel : le but c'est de chercher l'emploi là où il est et de trouver des contrats tout de suite pour pouvoir commencer non seulement à étoffer son CV, mais surtout ses compétences et d'acquérir l'expérience qui est recherchée aujourd'hui sur le marché du travail. 

- Comment le jeune est-il préparé en amont ?
- Il surtout informé sur la façon de procéder à la recherche d'un emploi. Ce n'est plus la méthode j'envoie 500 CV et j'ai aucune réponse. Aujourd'hui c'est : "je vais rencontrer des employeurs, je leur dis que je peux faire un stage  chez eux pendant une période qui peut aller de 15 jours à 1 mois  mais pendant ce mois je suis rémunéré puisque j'ai ma Garantie Jeune". A l'issue de cette période d'essai en entreprise, le conseiller du jeune et le jeune rencontrent l'employeur et négocient avec lui des opportunités de contrat.

- Combien de jeunes sont concernés ?
- Le dispositif va toucher 190 jeunes sur l'ensemble du département de la Haute-Corse dont 130 pour la Mission locale de Bastia. Les 60 autres sont destinés à la Mission locale rurale.

- Le taux de chômage ?
- La situation de l'emploi au niveau des jeunes est critique. Le taux de chômage dépasse en Corse les 25%. Le problème ce n'est plus seulement la saisonnalité ce sont les offres d'emploi. Pôle Emploi a enregistré en Janvier 15% d'offres en moins. C'est dire si le marché du travail est beaucoup plus tendu. Il faut donc redoubler d'efforts pour faire sa place et décrocher un emploi…

- Comment la Haute-Corse a t-elle été retenue dans le dispositif ?
Par une candidature qui a été déposée par la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) pour le compte des deux Missions locales. Il y a aujourd'hui 452 Missions locales pour l'emploi en France.  Nous sommes sur la troisième phase d'expérimentation de la Garantie Jeunes et on va vers la généralisation du dispositif dès Janvier 2016. 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël opère à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85182 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345