Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Journée "Startup & Culture" avec Jeanne Benameur et Bruno Putzulu à Una Volta


Rédigé par Odile de Petriconi le Mercredi 27 Janvier 2016 à 14:00 | Modifié le Mercredi 27 Janvier 2016 - 14:15


La Corsican Tech et le centre culturel Una Volta s'étaient déjà rencontrés pour une première collaboration lors de la 5ème édition de Bastia Ville Digitale en octobre 2015. La Corsican Tech et le centre culturel Una Volta se retrouvent une nouvelle fois et lancent le jeudi 28 janvier 2016 la première journée "Startup & Culture". e comédien Bruno Putzulu, ancien sociétaire de la comédie française, travaillera durant l'après midi avec les startupeurs. Il leur apprendra à "pitcher", c'est à dire à présenter leur projet de manière claire et convaincante, en un minimum de temps, auprès de partenaires et investisseurs potentiels. A 18 heures, les startupeurs ainsi que le tout public et les lycéens seront conviés à une rencontre avec Jeanne Benameur, auteure d'Otages Intimes, sélectionné dans le cadre du prix du livre des lycéens. L'évènement sera ponctué de lectures d'extraits par Bruno Putzulu. Les différents partenaires pour cette manifestation sont : La Corsican tech, le centre culturel Una Volta, la librairie Les Deux Monde, Altaïr Think Tank Culture. L'entrée est libre.


Le rapprochement des mondes de la culture et des startup représentent de très importants enjeux pour les sociétés d'avenir dans la mesure où ces deux secteurs sont créateurs d'emplois et où l'interdisciplinarité favorise la création de valeur.


Le programme 
- De 14h à 18 heures : Après plusieurs jours de préparation, des startups insulaires passeront le grand oral devant le comédien Bruno Putzulu. Elles auront moins de 5 minutes pour présenter leur pitch et le convaincre. Moins de 5 minutes c'est aujourd'hui le temps que prend un investisseur, un partenaire, pour se décider d'y aller ou pas. Qui mieux qu'un acteur, qui connaît l'épreuve exigeante des castings, peut alors conseiller les startups, soumis au même exercice : convaincre, susciter le désir et l'envie de s'impliquer?

- A partir de 18 heures : Présentation de la journée "Start-up et culture"

- De 18h15 à 19h30 : Rencontre avec Jeanne Benameur auteure d'"Otages intimes", invitée dans le cadre du Prix littéraire des lycéens et apprentis du centre culturel Una Volta. La rencontre sera enrichie de lectures d'extraits par Bruno Putzulu et animée par Sébastien Bonifay de la Librairie Les Deux Mondes, en présence des startups, des lycéens et du public. Un débat suivra entre le public, l'auteure Jeanne Benameur et le comédien Bruno Putzulu

- A 19h30 : Dédicaces de Jeanne Benameur pour son livre "Otages intimes" (éditions Actes Sud) et de Bruno Putzulu pour son ouvrage "Philippe Noiret, Conversations avec Bruno Putzulu, "je me suis régalé"" (éditions Flammarion)


Les invités en quelques lignes
Bruno Putzulu est un comédien français, diplômé du Conservatoire National d'Art Dramatique en 1990 et pensionnaire de la Comédie Française de 1994 à 2003. Il réalise une brillante carrière au théâtre et au cinéma. Il a participé à près de 40 longs métrages et tourné avec de très grands réalisateurs dont : Bertrand Tavernier, Jacques Audiard, Jean-Luc Godard, Gérard Jourd'hui, Claude Berry... Au théâtre, il a joué dans des pièces illustres "Lorenzaccio" de Musset en 1990, "En attendant Godot" de Beckett en 1995, mais aussi dans plusieurs oeuvres de Molière.
Dans ces deux disciplines, il recevra d'ailleurs de multiples distinctions :
- Nominé au César pour le meilleur espoir masculin "Les aveux de l'innoçent", en 1996
- Prix d'interprétation du meilleur comédien au festival du jeune comédien de Béziers pour "Les aveux de l'innocent", en 1996
- Prix d'interprétation du meilleur comédien au festival de Saint-Jean de Luz pour "Les aveux de l'innocent"
- César du meilleur jeune espoir masculin pour "Petits désordres amoureux", en 1999
Bruno Putzulu est aujourd'hui à l'affiche de la pièce de théâtre "L'Attentat" tirée du roman de Yasmina Khadra et mis en scène par Franck Berthier


Jeanne Benameur est une auteure française qui a été professeure de Lettres jusqu'en 2001. Elle vit à Paris où elle se consacre à l'écriture : théâtre, romans, poésie, nouvelles...
En 2001, elle a reçu le Prix Unicef pour son roman "Les demeurées" (éditions Denoël)
En 2013, elle a été récompensée par le Prix RTL-Livre pour "Profanes"

Elle est aussi l'auteure de 
- Si même les arbres meurent (ed Thierry Magnier, 2000)
- Les mains libres (ed Gallimard, 2006)
- Présent? (ed Gallimard, 2008)
- Laver les ombres (ed Actes sud, 2008)
- Les insurrections singulières (ed Actes sud, 2011)
- Ca t'apprendra à vivre (ed Actes sud, 2012)
- Pas assez pour faire une femme (ed Actes sud, 2015)
- Otages intimes (ed Actes sud, 2015)


"Otages intimes" Quatrième de couverture
Photographe de guerre, Etienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage. En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l'ampleur de ce qu'il lui reste à ré-apprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril. De retour au village de l'enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre duquel il pourrait reprendre langue avec le monde. Au contact d'une nature sauvage, familière mais sans complaisance, il peut enfin se laisser retraverser par les images du chaos. Dans ce progressif apaisement, se reforme le trio de toujours. Il y a Enzo, le fils de l'Italien, l'ami taiseux qui travaille le bois et joue du violoncelle. Et Jofranka, l'ex petite fille abandonnée, avocate à La Haye, qui aide les femmes victimes de guerres à trouver le courage de témoigner. Ces trois-là se retrouvent autour des gestes suspendus du passé, dans l'urgence de la question cruciale : quelle est la part d'otage en chacun de nous ? De la fureur au silence, Jeanne Benameur habite la solitude de l'otage après la libération. Otages intimes trace les chemins de la liberté vraie, celle qu'on ne trouve qu'en atteignant l'intime de soi.


Le rôle des partenaires, Corsican Tech et Altaïr Think Tank 
La Corsican Tech : La startup est un véritable phénomène entrepreuneurial qui prolifère dans le monde entier et s'immisce dans le paysage économique insulaire.
La Corsican Tech recense désormais de nombreuses "startups" membres et, via sa communauté, espère développer le modèle de "l'open innovation" afin d'apporter l'agilité de la "startup" aux grandes entreprises tout en faisant communiquer ces deux mondes de l'entreprise.

Altaïr Think Tank a été créé en 2011. C'est un laboratoire d'idées et d'actions de terrain indépendant, un lieu ouvert à tous pour réfléchir, débattre et agir. Investi dans la culture, les médias et le numérique, Altaïr Think Tank décrypte les grands défis du XXIe siècle.
En 2016, Altaïr Think Tank Culture aborde le thèmes des "Ecosystèmes numériques et culturels" pour rapprocher de manière durable ces deux secteurs, à une époque où l'innovation nécessite des environnements créatifs et inspirants.
---
Renseignement : Centre culturel Una Volta - tél : 04 95 32 12 81 - www.una-volta.org




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 20:54 Bastia : Aurélie Pitrat hôte de Wittgenstein !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40919 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348