Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : E2C et SCB unis pour donner une deuxième chance aux jeunes


Rédigé par Michela Vanti le Mercredi 16 Novembre 2016 à 21:18 | Modifié le Mercredi 16 Novembre 2016 - 23:49


A l’école de deuxième chance de Bastia tous les moyens sont bons pour aider les jeunes sans emploi à rebondir et trouver leur place. Et pour aller à la rencontre de ces jeunets l’e2c de Bastia a poussé les portes de son siège et a organisé, en partenariat avec le SCB, un grand tournoi de foot sur la pelouse du square Mandela de Montesoro.


Jean-Louis Leca avec les jeunes footballeurs
Jean-Louis Leca avec les jeunes footballeurs
Grande première ce mercredi à Bastia pour l'Ecole de la deuxième chance que, en partenariat avec le Sporting Club Bastia, a organisé un tournoi de foot sur la pelouse du square Mandela de Montesoro.  
Une trentaine de jeunes ont participé, sous l’oeil attentif d'un entraineur d'élite, le jouer Jean-Louis Leca, au premier grand tournoi de foot née du partenariat que l’E2C a mis en place avec le SCB pour aller à la rencontre des jeunes "décrocheurs" sans emploi ni diplôme et leur offrir la possibilité d'une deuxième chance pour se remettre dans le bain de la vie. 
   
« La plupart du temps - nous explique la directrice adjointe de la e2c Bastia, Nathalie Royer -  il s'agit de jeunes qui ont travaillé, par-ci, par-là, mais qui n'ont pas trouvé leur voie. Ils ont entre 17 et 25 ans, n'ont pas de diplôme et sont sortis du système scolaire depuis au moins un an. L'E2C va leur permettre de se remettre à niveau, mais également de découvrir, à l'aide de stages, différents métiers pour les aider à définir ce qui leur plaît. ».  


Le centre bastiais s'inscrit dans un large réseau d'établissements à travers la France. Créé par l'ancien Premier ministre Edith Cresson et sa fondation pour les écoles de la seconde chance, le tout premier établissement a vu le jour en 1997. Aujourd'hui, elle en compte 46 sur le territoire national qui accueillent des jeunes sortis du système scolaire depuis au moins un an et sans diplôme.
Les "décrocheurs" sont intégrés sur la base du volontariat : il suffit d'être motivé pour pouvoir y entrer. Les inscriptions ont lieu tout au long de l'année. Le parcours se déroule sur 38 semaines, dont 16 se passent en entreprise. Ces stages leur permettent de se confronter à la réalité de l'emploi et à trouver leur voie. A l'issue de la formation, 57% des jeunes se sont réinsérés positivement dans le monde du travail avec un contrat en poche, ou une place en formation.  
Pour donner aux jeunes une deuxième chance ce tournoi est le premier d’une longue série de manifestations auxquelles l’e2c et le Sporting ont pensé pour les aider à rebondir et trouver leur place dans la société.  



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90043 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47192 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39383 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 422