Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : De la prison avec sursis pour "violences volontaires avec arme en réunion"


Rédigé par le Jeudi 4 Février 2016 à 19:20 | Modifié le Jeudi 4 Février 2016 - 21:35


Quatre jeunes gens et une jeune fille mineure - nés entre 1997 et 1998 - ont été jugés jeudi à Bastia pour "violences volontaires avec arme en réunion". Ils ont écopé les uns et les autres de peines de prison avec sursis. L'un des protagonistes de cette affaire, plus âgé, a été relaxé.


Bastia : De la prison avec sursis pour "violences volontaires avec arme en réunion"
Les faits qui leur étaient reprochés remontent au 25 Janvier mais ils n'ont été connus par la Direction départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse que cinq jours plus tard après le dépôt de plainte de la victime qui venait d'être menacée de mort, si elle parlait de sa mésaventure.
Mais la peur a été plus forte.
La victime,un jeune homme de 21 ans, est venue raconter aux policiers comment il avait essayé de faire taire, en vain, des ragots concernant son amie.
Et comment à partir de la persistance de ceux-ci, il avait donné rendez-vous à celui qui aurait colporté ces ragots.


C'était dans le cadre du cimetière militaire allemand, situé dans les quartiers Sud de la ville de Bastia. La victime, selon les éléments recueillis par les enquêteurs de la DDSP, était seule. Son interlocuteur était quant à lui accompagné de sa copine et de deux de ses amis.
Là le ton est monté. Il y aurait un échange de coups entre la victime de ce fait divers et la jeune fille mineure. 
"On ne touche pas à une fille" lui a t-on alors lancé. Une bousculade a suivi. Une arme de poing, qui n'a pas été retrouvée, a alors été brandie et un coup de feu a retenti. Un coup de feu à blanc ainsi qu'ont permis de l'établir les constations effectuées effectuées sur place quelques jours après. Une douille de ce type a, en effet, été récupérée sur les lieux de l'altercation. Selon les policiers, elle correspondrait au calibre des cartouches découvertes au cours des perquisitions effectuées dans le cadre de cette enquête auprès du principal protagoniste de cette affaire.


Tout aurait pu s'arrêter après cette "entrevue" pour le moins mouvementée du cimetière allemand. Sauf que la victime aurait reçu des menaces de mort au téléphone s'il parlait de sa mésaventure. Dès lors prise de peur elle est allée tout raconter à la police.
Quatre jeunes gens ont été interpellés peu après. Au cours de leur garde à vue ils ont commencé par nier puis à reconnaître les faits. Déférés au Parquet, ils ont été placés en détention provisoire en attendant d'être jugés en comparution immédiate lundi 
Les faits qui leur étaient reprochés ont été finalement jugés ce jeudi. Entre temps ils avaient été remis en liberté.
Ils le resteront mais…



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33690 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37