Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Création du comité de soutien des jeunes à Nicolas Sarkozy


le Vendredi 2 Septembre 2016 à 23:12 | Modifié le Vendredi 2 Septembre 2016 - 23:26


Un comité de soutien « NouS les jeunes » pour la Haute-Corse a été lancé jeudi à Bastia. C’est à La Kantoch sur le port de Toga qu’une dizaine de jeunes s’est rassemblée autour de la Conseillère territoriale, Karine Chinesi, de la Conseillère Départementale, Muriel Beltran, toutes deux, adjointes au député-maire de Biguglia pour officialiser leur soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy.


Sylvain Fanti, candidat en 2014 à l’élection municipale de Bastia, la conseillère nationale LR, Adrienne Patacchini, le délégué de la première circonscription Jean-Baptiste Cantini et le maire d’Oletta, Jean-Pierre Leccia ont tenu, par leur présence à conforter ce comité de soutien qui doit initier plusieurs actions notamment sur les réseaux sociaux afin de convaincre le plus grand nombre au programme proposé par l’ancien Président de la République. Candidat à la Primaire de la droite et du centre qui aura lieu les 20 et 26 novembre prochains, Nicolas Sarkozy, qui a prévu d’organiser une visite en Haute-Corse dans les prochaines semaines, dispose ainsi de nouveaux relais sur le département, de visages neufs qui souhaitent apporter un autre regard sur la politique. Ce comité est notamment animé par des jeunes ayant déjà été candidats à l’élection territoriale en décembre dernier sur la liste investie par Les Républicains, Nicolas Mariani, Johana Valliccioni, Livia Graziani Sanciu et Hugo Micheli.


Selon Livia Graziani-Sanciu, étudiante en droit : « Nicolas Sarkozy est le seul à avoir l'expérience nécessaire pour prendre les décisions et mener les actions indispensables au redressement de notre pays. Sur le plan économique : une baisse d’impôt de 10% pour tous les ménages, une suppression de l’ISF et une baisse des dépenses publiques, une nette diminution des charges pour les entreprises,  l’assouplissement des 35 heures et la remise en place des heures supplémentaires défiscalisées. Il y a aussi et surtout le besoin de retrouver une identité forte et de rétablir la sécurité face à la guerre que nous menons contre le terrorisme et l'islam politique qui n'a pas sa place en Corse et en France. »


Alicia Rancelli, originaire du Cap Corse, a elle aussi décidé d’animer ce comité de soutien car « c’est le choix de la fidélité, personnellement c’est lui qui m’a fait aimer la politique… Mais aussi parce qu’il est aujourd’hui le meilleur candidat !  Bientôt, le mandat calamiteux de François Hollande prendra fin, mais il laissera derrière lui une économie anémiée, un pays affaibli sur le plan extérieur comme intérieur, une société hystérisée. La population confrontée au chômage, aux attaques terroristes à la crise identitaire n’en peut plus, aussi il faudra quelqu’un de déterminé quelqu’un qui osera aborder les problèmes, et non un candidat qui passera son temps à louvoyer au nom d’un consensus qui a force d’essayer de satisfaire tout le monde déplait à tous. »


Enfin, Nicolas Mariani, étudiant en école de Management voit lui aussi l’ancien Président comme le seul recours viable pour restaurer une certaine confiance dans le pays mais aussi dans l’île : «  La Corse n’aura pas été épargnée par l’échec total de François Hollande, pire à une politique désastreuse s’est ajouté un splendide désintérêt pour notre île. Nous devrons en tant que Corses choisir celui qui sera le plus à même d’entendre, de comprendre et de répondre aux problématiques de notre île. Nicolas Sarkozy a toujours été fidèle à la Corse son action le démontre : des moyens financiers importants pour l’Université de Corse, son action en faveur du désendettement agricole, l’accélération du programme exceptionnel d’investissement. Il a déjà pris des engagements forts pour notre île en vue du prochain quinquennat : un statut fiscal dérogatoire les arrêtés Miot ayant été supprimés, il permettra aux Corses de na pas subir des droits de succession asphyxiants. La continuité territoriale entre la Corse et le Continent permettant de faire baisser les prix des transports, un amendement à la loi littorale et montagne, un nouveau PEI pour la modernisation du réseau routier rejoignant ainsi les propositions de notre Député, Sauveur Gandolfi-Scheit. Dans une île comme la nôtre attachée à son identité, à ses coutumes à son Histoire et à ses racines, une île ou l’on fête la Saint-Joseph, la Saint Jean, la Madunuccia, l’île du Catenacciu et des confréries, un seul choix est possible, celui de Nicolas Sarkozy, celui d’une droite des valeurs, d’une droite qui s’assume, d’une droite qui ose ! »
---
 
Comité de Soutien Nous les jeunes : Renseignements :
06 12 83 40 83

 06 28 41 75 10

A l’issue de cette réunion de lancement, un apéritif fut partagé dans la plus grande convivialité.
 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 10:00 Bastia : Téléthon au collège Simon-Vinciguerra

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85547 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348