Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : "Aspittemu ghjustizia per Jean Leccia"


Rédigé par le Lundi 23 Mars 2015 à 13:02 | Modifié le Lundi 23 Mars 2015 - 19:00


Plusieurs centaines de personnes sont venues lundi matin devant les grilles de la préfecture de la Haute-soutenir la famille du directeur général des services de la Haute-Corse Jean Leccia, un an après jour pour jour après son assassinat le 23 Mars 2014 . Devant la foule silencieuse des parents, des amis et de nombreux élus, la fille de Jean Leccia, Delphine, et son cousin, Antoine, se sont exprimés en termes émouvants, mais fermes, pour affirmer haut et fort : "Aspittemu ghjustizia per Jean Leccia"!


La famille de Jean Leccia rassemblée autour du landeau de son fils…
La famille de Jean Leccia rassemblée autour du landeau de son fils…
Il y avait la famille : la mère, l'épouse, les enfants, les sœurs et nombre de ses proches et de ses amis. Il y avait les personnels du conseil général dont il avait été le directeur. Les anciens et futurs élus de l'assemblée départementale. Gilles Simeoni, le maire de Bastia, Joseph Castelli, le sénateur de la Haute-Corse, Alain Rousseau, le préfet du département, Jean Rampon, le secrétaire général, Alexandre Sanz, directeur de cabinet du préfet, François Tatti, président de la communauté d'agglomération de Bastia etc... Tous, étaient là, discrets, venus eux aussi s'associer à ce rassemblement.
Au terme des deux interventions (voir ci-dessous) les centaines de personnes, qui étaient venues apporter leur soutien aux proches du directeur général des services du département, sont restées longtemps sur place comme pour réconforter un peu plus tous ceux qui sont dans l'affliction depuis un an. 
Puis, après un long sur place silencieux des bougies se sont allumées à proximité de la banderole où l'on pouvait lire "Aspittemu ghjustizia per Jean Leccia, 23 Mars 2014-23 Mars 2015, il y a un an, déja, Jean Leccia était assassiné. N'oublions pas"

Pour Eric Barbolosi, avocat de la famille de Jean Leccia, qui était présent lundi matin, ce rassemblement traduit dans les faits la prise de conscience que l'on ne peut pas "laisser ce crime impuni".
Un acte qui selon Me Eric Barbolosi est lié à la fonction de directeur général des services du département de la Haute-Corse et non pas à la personne et encore moins à la vie privée de Jean Leccia.
Pour quel dossier alors ?
Il appartient à la justice de le déterminer mais pour l'avocat il en est certains qui éveilles plus l'attention que d'autres comme celui évoqué récemment par un quotidien national, Le Monde en l'occurrence.
 

antoine_leccia.mp3 Antoine Leccia.mp3  (2.61 Mo)







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85355 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40818 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346