Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Ambiance conviviale et festive au bal traditionnel de Lupino


le Dimanche 13 Avril 2014 à 21:49 | Modifié le Jeudi 17 Avril 2014 - 09:10


Organisé par le conservatoire Henri-Tomasi depuis six ans en partenariat avec l’association A Riesciuta , un bal folk a réuni, samedi soir à la maison des quartiers sud, danseurs et musiciens toutes générations confondues dans une ambiance conviviale et festive


(Photo Brigitte Etcheber)
(Photo Brigitte Etcheber)
Traduction de « la réussite », figure traditionnelle de quadrille, l’association A Riesciuta présidée par Brigitte Etcheber, sensibilise et anime des temps forts autour des bals folks. Samedi soir, quinze morceaux étaient interprétés par cinquante musiciens du conservatoire Tomasi sous la direction de Christine Vignoud, professeur de flûte traversière au conservatoire et membre par ailleurs de l’association A Riesciuta. Harpe, violons, altos, violoncelles, traversières, clarinettes, accordéon, saxophones étaient réunis sur scène pour faire danser les foules sur des valses, quadrilles, mazurkas, polkas, cercles circassiens !
« Notre association a déjà vingt ans d’existence en Corse ! Notre objectif est d’amener les jeunes à connaître les bals traditionnels et à y prendre goût ; nous sensibilisons à la pratique de la danse par tous. Ce type d’évènement est également très formateur pour les musiciens, au niveau de l’oreille, de la compréhension de la phrase musicale. On amène les musiciens à danser ; une fois qu’ils ont ressenti le rythme avec leur corps, la musique n’est plus vécue comme quelque chose d’uniquement intellectuel » explique Christine Vignoud à la direction musicale. Musique corse, mais aussi de Suède, d’Italie, de Bretagne, d’Israël ou encore de Roumanie ont été portées sur scène, dans une formidable coordination entre danseurs et musiciens.
D’une capacité de trois cent personnes, la salle polyvalente de Lupino n’a pas désemplie face à cet évènement aussi exceptionnel qu’inattendu. Une buvette avec petite restauration était tenue par l’APEC, l’association des parents d’élèves du conservatoire Tomasi de Bastia.
Marie-Christine Nicolaï, membre de l’association A Riesciuta, animait les danses du répertoire et expliquait avec patience et douceur les pas à suivre pour le bon déroulement des danses.
« Aujourd’hui, nous aimerions relancer les bals qu’on avait à un moment donné mis en place une fois par mois. Il faut réussir à mobiliser des danseurs, former un noyau dur, vivant et bien entendu trouver un lieu adapté à la danse. L’idée c’est de remettre la danse sur la place sans tomber dans le folklore et de la faire vivre, de l’incarner et d’en transmettre le goût »  confie Brigitte Etcheber sur l’évolution souhaitée de cette association.
 
Brigitte Etcheber : a-riescuita@wanadoo.fr
Santa Lucia-di-Moriani
04.95.38.52.40
 

(Photos Brigitte Etcheber)




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85536 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348