Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : 4e journée de l'édition, I Scontri di u Libru


Rédigé par Odile AURACARIA le Vendredi 5 Décembre 2014 à 14:51 | Modifié le Vendredi 5 Décembre 2014 - 18:10


I Scontri di u Libru, quatrièmes du nom, rendez-vous incontournable du mois de Décembre ont pris leurs quartiers au peristyle du théâtre de Bastia. Pour Mattea Lacave, adjointe au maire de Bastia, en charge de la Culture, il est important que la ville persévère dans la voie de ces manigfestations qui vont à la rencontre des publics car, le livre et la littérature ont toujours leur place dans notre société malgré la concurrence du numérique. Le choix de soutenir I Scontri di u Libru correspond aux axes de la ville, vis à vis de la Corse et au-delà de la Méditerranée.


Bastia : 4e journée de l'édition, I Scontri di u Libru
Ainsi depuis le 2 décembre et jusqu'au ce samedi, des rencontres, débats, dédicaces, ateliers, exposition, sont proposés au public afin de rapprocher auteurs et lecteurs. Il y aura aussi des exposants, des librairies bastiaises (Papi, Album, Les deux mondes), des éditeurs insulaires et continentaux (Acquansu, Albiana, Anima Corsa, Cismonte e Pumonte, Clémentine, Cursinu, Colonna, DCL, Eolienne, Fior di Carta, Galimard, l'Harmattan, Inculte, Ed. des Immortelles, Lettres vives, Matteria Scritta, Micca Nomi, Parti des oiseaux) et le Centre Départemental de Documentation Pédagogique.

Cette manifestation a débuté mardi par le cercle de lecture "Entrée livre", animée par Marie-Hélène Muraccioli, qui proposait un tour du monde dans la fiction, dans le secteur adulte de la bibliothèque centrale. Un soirée dynamique, animée, ou l'humour et le rire étaient présents et qui a permis aux différents lecteurs, toujours très passionnés, de s'exprimer et de faire partager leurs émotions consécutives à leurs lectures.
Jeudi  et vendredi des ateliers d'écriture et de dessin Manga étaient organisés, pour les scolaires, dans la section jeunesse de la librairie centrale avec Stéphane Manfredo et Gilles Francescano.

Dans la section adulte, l'Afrique est expliquée aux collégiens par Hervé Cheuzeville. Cela se fait par l'intermédiaire de "L'enfant soldat" qui est une problématique particulièrement intéressante pour les collégiens. Ce travail a été effectué par deux classes de 4e des collèges Simon Vinciguerra et de Montesoro, impliquant aussi des professeurs et responsables des CDI. Cette rencontre avec un auteur va donner la possibilité d'effectuer un travail plus long dans le temps, notamment pour le collège de Montesoro.
A suivi une conférence "tout public" : Le phénomène Manga avec Stéphane Manfredo et Gilles Francescano.

Samedi à 9 heures le secteur jeunesse proposé un atelier de création de mangas sous la conduite de Stéphane Manfredo et Gilles Francescano.
Le péristyle du Théâtre prendra ensuite le relais et déployera un programme éclectique.
Avec le matin une table ronde autour des dictionnaires corses animée par Ghjacumu Fusina avec Ghjacumu Thiers, Gabriel Xavier Culioli, Ernest Papi, Jean Luc Santoni et Joseph Sicurani. Christian Peri, conservateur des bibliothèques, est à l'origine de cette idée qui fait réfléchir sur cette production aussi intéressante et variée. C'est la première fois qu'il y a ainsi un débat organisé autour de la production de dictionnaires corses. Une rencontre qui sera instructive, intéressante et très enrichissante.

Dans l'après-midi, place sera faite aux rencontres d'auteurs.
Le choix c'est fait pour la bibliothèque à partir des pays mais non pas des auteurs. Il y a un lien entre ces rencontres.

Il s'agit là de faire une mise au point. Les auteurs sélectionnés ont été  choisis en fonction d'une thématique présente dans leurs publications couvrant 2013 et 2014. Toutefois tous les auteurs, représentés par leurs maisons d'édition exposantes, ont été invités et conviés à se joindre à la manifestation. Leur nombre est si important qu'il était impossible de tous les nommer, mais ils sont attendus et leur présence est  vivement souhaitée par les différents organisateurs.
Parmi eux, Joël Bastard, pour l'Algérie, poésie contemporaine "Entre deux livres", (2013) Editions Folle Avoine. Joël Bastard est poète, romancier, auteur dramatique. Il réalise aussi des livres d'artiste et collabore avec des musiciens. Il a exercé de nombreux métiers, mais écrit depuis l'adolescence. C'est en 2000 qu'il a décidé de consacrer sa vie à l'écriture. C'est aussi un grand voyageur. Parmi son importante bibliographie on peut citer (Chasseur de primes, La clameur des Lucioles, Papillotes sans chocolats, Derrière le fleuve...) 
Hervé Cheuzeville, pour l'Afrique, "Au fil des chemins, Afrique Asie Méditerranée" Editions Edilivre. Voici un auteur qui aura beaucoup bourlingué. Au début des années 1980 il se lance dans l'humanitaire. Il est fasciné par la Thaïlande où il séjourne avant de partir pour le continent africain où il y demeurera pendant 22 ans. Il déploie son activité en Centrafrique et sera témoin de la guerre du Rwanda. De 1990 à 1994 ce pays sera emporté par une violence exterminatrice. L'un des mérites de cet auteur est d'attirer l'attention des ses lecteurs sur des événements dramatiques qui se sont déroulés dans l'indifférence générale.
Blog : Cheuzeville.net
Marie Ferranti, pour l'Italie, "Les maîtres de chant", (2014) Editions Gallimard. Marie Ferranti vit et écrit à Saint-Florent en Haute Corse. Plusieurs de ses oeuvres ont été saluées ou primées. Son roman "La Princesse de Mantoue" a reçu le Grand Prix du roman de l'Académie française. Elle est l'auteur entre autres de ( Les femmes de San Stefano, La Fuite aux Agriates, La Chasse de nuit, Une haine de Corse, Marguerite et les grenouilles...)

Marcel Fortini, pour le Liban, ce travail répond à une commande "L'esthétique des ruines dans la photographie de guerre Beyrouth, centre-ville, une commande exemplaire" Edition l'Harmattan. Marcel Fortini est photographe, commissaire d'exposition, directeur artistique. Diplômé de l'ECOLE Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles, il a fondé en 1990 avec José Cesarini, le Centre Méditerranéen de la Photographie à Bastia. Parallèlement à ses activités professionnelles, Marcel Fortini poursuit un travail personnel en photographie.

Danièle Maoudj, pour l'Algérie, des poésies puisées dans ses racines "Echardes" Editions Espace Libre. Ancienne enseignante à l'Université de Corse Danielle Maoudj est l'auteure "De rives en chamade", "Le soleil est au bord du ravin". Elle publie aussi de très nombreux poèmes dans des revues et est aussi l'auteure de plusieurs articles publiés dans des revues comme "Peuples méditerranéens", "Confluences Méditerranée", "Kyrn", "A Pian d'Avretu", "A Messagera", "Passerelles", "Azaru".

Jean-Noël Pancrazi, pour l'Afrique, "Indétectable" (2014) Editions Gallimard. Jean-Noël Pancrazi est né en Algérie. Il est agrégé de lettres modernes. Les drames dont il a été témoin pendant son enfance lui inspireront notamment "Madame Arnoul" et "La Montagne". Après l'indépendance il s'est installé avec ses parents à Perpignan puis à Paris. Il a été professeur de lettres. Il est critique au Monde des livres et membre du jury du Prix Renaudot. Ses oeuvres ont plusieurs fois été primées. Jean-Noël Pancrazi est Chevalier de l'ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres. Parmi ses oeuvres on peut citer (Mallarmé, l'Heure des adieux, Les quartiers d'hiver, Long séjour, Tout est passé si vite, Les dollars des sables, Montécristi...)

Durant tout l'après-midi les différentes interventions des écrivains ont été entrecoupées par des lectures de textes des invités par la comédienne Marie-Joséphine Susini qui a eu carte blanche de la part des auteurs pour le choix des textes.

Exposition : Le CDDP propose "La fascination de l'île, la Corse dans la littérature".




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:16 Bastia : Revaloriser la filière coutelière corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85439 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40893 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346