Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : 17 actions pour réduire la pollution atmosphérique


Rédigé par le Dimanche 21 Septembre 2014 à 23:35 | Modifié le Lundi 22 Septembre 2014 - 02:08


Lors du récent séminaire organisé par Qualitair Corse à La Marana, Pierre Portalier de la Dreal ((direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) a longuement évoqué le plan de protection de l'atmosphère de la région bastiaise. Il concerne 12 communes et 80 415 habitants !


Bastia : 17 actions pour réduire la pollution atmosphérique
Un plan, nous l'avons dit, qui est une obligation découlant d'une directive européenne, datant de 2001, et obligeant, dans les secteurs où des dépassements des niveaux de pollution ont été constatés, à déterminer et à mener des actions pour les réduire.
Et les dépassements à Bastia et dans sa région n'ont pas manqué.
On sait que Qualitair dispose de plusieurs stations à Bastia et qu'elle surveille  le dioxyde de souffre,  les particules en suspension, le ioxyde d'azote, l'Ozone, le benzène, les métaux lourds et les hydrocarbures aromatiques polycliques.
Ces observations lui ont permis de constater des dépassements de la "valeur cible" pour l'ozone et des dépassements de la valeur limite moyenne annuelle pour le dioxyde d'azote NO2 sur la seule station trafic de  "Saint-Nicolas" alors que les stations de Giraud, Montesoro et la Marana respectent, elles, cette valeur limite annuelle.

Sur les grands axes de circulation
Mais, Pierre Portalier, l'a bien souligné, les fortes concentrations - - 40 μg/m - en dioxyde d'azote NO2 ne sont pas spéciales à la station de mesure de Saint-Nicolas.
Ces mêmes concentrations se retrouvent aussi le long des grands axes de circulation autour et dans Bastia.
Dès lors était-il nécessaire de mettre en place des actions pour réduite ces émissions :  d'où la mise en place de ce plan de protection de l'atmosphère de la région bastiaise.
Son objectif ?
Réduire les émissions de polluants pour les maintenir ou les ramener durablement à des niveaux inférieurs aux valeurs limite dans un délai fixé et définir des mesures d'urgence à mettre en œuvre lors des pics de pollution.

12 communes et 80 415 habitants concernés
La démarche a été enclenchée le 30 Septembre 2013 et le périmètre du plan a été validé par un arrêté préfectoral. Il concerne 12 communes (Brando, Santa-Maria di Lota, San Martino di Lota, Ville-di-Pietrabugno, Bastia, Furiani, Biguglia, Borgo, Lucciana, Vescovato, Olmo et Monte) et 80 415 habitants.
C'est là que vont être mises en place des actions réglementaires et d'accompagnement.
Elles sont 17 au total et visent à agir en amont des projets, sur les secteurs du résidentiel, du tertiaire et de l'industriel, sur le secteur des transports et dans le cas de pics de pollution.
Selon la Dreal la mise en œuvre de ces actions dont la bonne application sera suivie de près par les différents services départementaux la réduction de ces émissions serait 29% sur la région bastiaise en 2020.
Le jeu en vaut la chandelle, non ?
---
μg = 1 microgramme 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85355 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40818 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346