Corse Net Infos - Pure player corse

Bac 2014 : La Corse sur la plus haute marche du podium


Rédigé par le Vendredi 11 Juillet 2014 à 23:59 | Modifié le Samedi 12 Juillet 2014 - 01:20


Les résultats du baccalauréat 2014 ont été révélés vendredi après midi lors d’une conférence de presse au rectorat de la Corse, à Ajaccio. Une réussite pour Michel Barat, qui place l’académie de Corse devant les autres académies de l’hexagone.


Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
Pour les filières générales, le taux de réussite atteint 95,1% contre 90,9% au niveau national. La filière technologique voit son taux de réussite passer de 88,4% en 2013 à 95,5% en 2014, plaçant de nouveau la Corse devant le taux de réussite national (90,6%). Les baccalauréats professionnels, sont aussi en progression, obtenant 83,3% de réussite contre 81,9 au niveau national. Si le taux d’accès au baccalauréat est bon pour le général, l’académie de Corse soulignera les résultats moins bons pour les filières techniques et professionnelles qui nécessiteraient quelques améliorations.
Seuls les brevets restent en dessous de la moyenne nationale avec un taux de 81,5% (83,1 en 2013).

Des actions sur les collèges pour favoriser la poursuite des études

Michel Barat soulèvera cependant une perdition d’élèves entre la sortie du collège (Brevet) et la terminale. La Corse compte un nombre important de « décrocheurs » (400 actuellement). Une grande attention sera donc portée sur les collèges afin d’améliorer la poursuite d’études. Le problème est plus global que celui de l’éducation : l’Education Nationale ou l’enseignement supérieur peuvent réduire les fractures sociales, elles ne peuvent pas les ressouder toutes seules. Et il s’agit de ressouder ! Un regard particulier sera posé sur l’éducation prioritaire pour la rendre plus efficace sur le modèle de la REP+ du collège Saint-Joseph à Bastia.
La question se pose aussi pour les bacheliers dont une grande partie ne poursuivent pas leurs études. La Corse a une académie qui  réussi aux exames, mais c’est aussi une académie ou il y a des élèves qui ne vont pas jusqu’aux examens. L’académie de Corse est celle où on réussi le mieux, mais dans un certain paradoxe c’est celle où on échoue le mieux. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas assez d’appétence pour la continuation des études.
Pour le recteur, deux réponses possibles, travailler en amont sur le collège, car s’il n’y a pas de continuation après le Bac c’est le collège qui pose un problème, et ensuite renforcer le baccalauréat professionnel qui cette année, pour la première fois, a les meilleurs résultats que ceux de la moyenne nationale. Un troisième point a été avancé,  celui de travailler l’articulation entre l’université et les lycées en regardant  quels sont les sas qui pourraient être mis en place sur des bacheliers « limites »  par rapport à l’université, mais aussi pour des bons bacheliers qui hésitent à faire des études supérieures. 

Convention tripartite Université de Corse, CTC, Etat : l'avis du recteur.

L’université a obtenue en terme de moyens des choses que peu de monde pensait qu’elle pouvait obtenir. Aujourd’hui elle demande au préfet d’apposer sa signature sur  un texte qui fait référence à la coofficialité et qui est anticonstitutionnel. Comment voulez-vous que le représentant de l’Etat y appose alors sa signature? Ce n’est pas qu’il ne veut pas, c’est qu’il ne peut pas en tant que représentant et garant de la loi. Si le préfet signe ça je ne vois pas comment il pourrait rester préfet de Corse.
Personne n’interdit à l’université de faire demain une déclaration  comme quoi elle travaille sur la coofficialité, personne ne lui interdit de faire une chaire sur la coofficialité, personne ne lui interdit  de signer une convention avec la CTC pour les  accompagner sur leurs projet de coofficialité, mais comment peut-on  de demander à un préfet de la République de signer  quelque chose contre lequel le bloc de constitutionnalité s’oppose? 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85264 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40788 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345